Arbustes Fleuris
© Pixabay

Arbustes à fleurs : les plus beaux qui fleurissent toute l’année

Souvent rustiques, les arbustes décorent le jardin tout au long de l’année. Profitez de leur feuillage, de leurs fleurs, de leurs baies, voire de leurs rameaux. Présentation de 12 arbustes fleuris pour de magnifiques couleurs toute l’année au jardin.

Cornouiller mâle : des rameaux en or (Janvier)

Cornouiller Mâle
En hiver, les rameaux fleuris du cornouiller mâle sont utilisés en art floral. © Pixabay

Cet arbuste commun, haut de 4 à 5 m, s'étale sur 2 à 3 m. Très précoces, ses fleurs jaune d'or groupées en petits bouquets denses s'épanouissent le long des branches nues. Le feuillage vert foncé et brillant a peu d'intérêt, mais les fruits rouges, les cornouilles, qui arrivent à maturité en septembre, font d'excellentes gelées.

Nom latin : Cornus mas.

Espèces et variétés intéressantes : certaines variétés ont un bois vivement coloré en hiver : rouge pour le cornouiller blanc "Sibirica", jaune pour le cornouiller stolonifère "Haviramea". Le cornouiller blanc "Elegantissima" a un feuillage panaché d'argent.

Utilisations et associations : dans les haies, associez le cornouiller mâle à des berbéris, des spirées, des rosiers rugueux, des pyracanthas. Autrefois, son bois, très dur, servait à faire des manches d'outils.

Sol : il s'adapte à tous les sols, même calcaires et humides.

Exposition : au soleil ou à mi-ombre.

Entretien et taille : le cornouiller mâle ne réclame pas de taille particulière. En revanche, les espèces à bois coloré se taillent sévèrement au printemps pour que de nouvelles pousses vigoureuses se forment. Coupez les rameaux 10 cm au-dessus du sol.

Hamamélis : un parfum suave (Février)

Hamamélis
Les longs pétales ondulés ou enroulés sur eux-mêmes des hamamélis ressemblent à des pattes d'araignées, comme ici, 'Orange Beauty' © Pixabay

Cet arbuste au port étalé ressemble à un petit arbre de 2 à 3 m de hauteur sur une largeur au sol semblable. De janvier à mars, selon la douceur de l'hiver, les fleurs jaune, rouge brique ou orange s'épanouissent sur les branches. Elles dégagent un parfum suave. Les feuilles ovales, semblables à celles du noisetier, se colorent de beaux tons jaunes et cuivrés en automne.

Nom latin : Hamamelis mollis, H. x intermedia, H. japonica.

Espèces et variétés intéressantes : L'espèce la plus répandue est l'hamamélis mollis, à la floraison jaune d'or. L'hamamélis x intermédia "Pallida" est un hybride à fleurs jaune soufre, très abondantes. "Orange Beauty" a de belles fleurs jaune orangé. "Diane" a une floraison rouge carmin.

Utilisations et associations : les hamamélis se plantent isolément, près d'un fond de verdure persistante (conifères, rhododendrons, lauriers...) qui fera ressortir leur floraison hivernale.

Sol : cet arbuste apprécie les sols frais et humifères, plutôt acides. Il supporte mal les terres calcaires.

Exposition : à mi-ombre.

Entretien et taille : à tailler légèrement, juste pour éliminer les branches qui sont mal formées.

Cognassier du Japon : beauté du printemps (Mars)

Cognassier Du Japon
Les fleurs de ‘Fire Dance’ semblent faites d'une matière dense comme la cire ou la porcelaine. © Pixabay

Ce bel arbuste se développe comme un buisson épineux haut de 1 à 2 m sur une largeur équivalente. Ses fleurs apparaissent avant les feuilles. Larges de 3 cm, leurs corolles rouges, roses ou blanches sont éclairées d'étamines jaune d'or. En octobre, elles se transforment en fruits dorés.

Nom latin : Chaenomeles japonica, C. x superba, C. speciosa.

Espèces et variétés intéressantes : les variétés "Crimson and Gold" et "Pink Lady" sont deux hybrides aux fleurs rouge cramoisi et rose vif. "Nivalis" est blanc pur.

Utilisations et associations : les formes naines s'utilisent en rocaille. Les autres s'intègrent dans des haies libres et dans des massifs ou se palissent contre un mur - accompagnées de narcisses, de primevères.

Sol : il apprécie toute terre fraîche, bien drainée et pas trop riche pour donner une floraison abondante.

Exposition : au soleil, ou à mi-ombre pour les pieds placés contre un mur.

Entretien et taille : après la floraison, supprimez les branches mortes et éclaircissez le centre de l'arbuste. Sur un mur, palissez les rameaux en éventail en évitant qu'ils ne se croisent.

Amélanchier du Canada Un nuage blanc (Avril)

Amélanchier Du Canada
Les fleurs en forme d'étoile de l'amélanchier du Canada sont réunies en grappes dressées qui peuvent atteindre 7 à 10 cm de longueur. © Pixabay

Adoptant un port buissonnant dans sa jeunesse, l'amélanchier du Canada devient ensuite un petit arbre de 6 à 8 m de hauteur sur 3 à 4 m de diamètre. Ses fleurs blanches étoilées durent peu de temps. En juin, elles se transforment en baies noires, comestibles mais sans parfum. En automne, le feuillage se colore vivement d'or puis de pourpre pendant quelques semaines.

Nom latin : Amelanchier canadensis.

Espèces et variétés intéressantes : l'amélanchier laévis, au feuillage pourpré, a une floraison parfumée et plus abondante que l'amélanchier du Canada. Ses baies sont également plus grosses.

Utilisations et associations : ces arbustes s'intègrent dans une haie paysagère qu'ils animeront au printemps puis en automne. Plantés en bosquet, accompagnez-les de narcisses blancs ou jaunes, de scilles bleues, de tulipes.

Sol : les amélanchiers se plaisent dans les sols riches, frais, plutôt acides. Ils n'apprécient pas le calcaire.

Exposition : au soleil. Lorsqu'ils manquent de lumière, leur floraison est moins abondante.

Entretien et taille : enlevez les branches basses ou trop faibles, éclaircissez le centre de l'arbuste.

Kolkwitzia amabilis : une profusion de fleurs (Mai)

Kolkwitzia Amabilis
En fanant, les fleurs palissent et perdent leurs étales qui se déposent en tapis neigeux au pied de l'arbuste. © Pixabay

Cet arbuste touffu, qui forme un buisson de 2 m de hauteur sur une largeur semblable, porte ses branches dressées, gracieusement arquées à leur extrémité. Les petites feuilles ovales apparaissent d'abord, suivies de milliers de petites fleurs rose pâle à cœur jaune. En automne, le feuillage rougit avant de tomber.

Nom latin : Kolkwitzia amabilis.

Espèces et variétés intéressantes : la variété "Rosea" possède des fleurs rose foncé à l'extérieur et rose clair à l'intérieur. Elle semble plus florifère que l'espèce type.

Utilisations et associations : plantez-le isolé, accompagné d'un tapis de vivaces comme les népétas ou les géraniums vivaces à fleurs bleues (G. x magnificum ou 'Johnson's Blue').

Sol : toute bonne terre de jardin contenant de l'argile ou du calcaire, sans excès, lui convient.

Exposition : en plein soleil.

Entretien et taille : juste après la floraison, supprimez les quelques branches âgées, en les rabattant au sol. Profitez-en également pour éliminer les branches grêles.

Boule de neige du Japon "Mariesii" : des fleurs sur un plateau (Juin)

Mariesii
Les inflorescences de la viorne Mariesii sont composées de larges fleurs, stériles, entourant les plus petites, fertiles. © istock

Les viornes sont des arbustes hauts de 2 à 3 m, dont les branches s'étalent horizontalement sur 2 m environ et portent des feuilles ovales très nervurées. Les inflorescences blanches, réunies en bouquets plats, ressemblent, vues de loin, à des plaques neigeuses. Au début de l'automne, en septembre, les fruits se colorent de rouge vif puis le feuillage s'embrase avant de tomber.

Nom latin : Viburnum plicatum "Mariesii".

Espèces et variétés intéressantes : "Cascade" ploie tel un pleureur sous le poids des fleurs. "Pink Beauty" est plus petite (1,50 m environ), ses fleurs blanches se colorent vite de rose.

Utilisations et associations : c'est isolée que la viorne révèle toute sa beauté, mais elle peut également s'intégrer dans une haie avec des sureaux, des érables champêtres, des cornouillers.

Sol : plantez-la en terre fraîche plutôt acide et riche en humus.

Exposition : à mi-ombre.

Entretien et taille : arrosez le pied de la plante en période sèche. La taille est inutile, il vaut mieux laisser l'arbuste prendre son port particulier. Toutefois vous pouvez raccourcir des branches devenues trop encombrantes sans nuire à la vie de l'arbuste.

Spirée "Little Princess" : feu d'artifice rose (Juillet)

Spirée Little Princess
Avec leurs étamines saillantes, les fleurs de "Little Princess" semblent entourées d'un halo vaporeux. © Pixabay

Cet arbuste nain forme un buisson de 1 à 1,50 m. Les rameaux sont dressés et portent des feuilles vert clair. En été, leurs extrémités s 'illuminent de fleurs groupées en bouquets aplatis. Leur couleur évolue selon leur maturité : rose foncé lorsqu'elles sont jeunes, elles pâlissent avec le temps. Malheureusement, cette magnifique floraison changeante ne dure guère plus d'un mois.

Nom latin : Spireea japonica.

Espèces et variétés intéressantes : certaines spirées fleurissent plus longtemps, de l'été à l'automne, comme la spirée du Japon "Antony Waterer" à fleurs rouge carmin ou encore la spirée x billiardii "Triumphans", une plante vigoureuse atteignant 2 m de hauteur. Ses fleurs rose pourpré sont réunies en grappes denses.

Utilisations et associations : la spirée "Little Princess" se plaira en rocaille, sur un talus ou en bordure de massif.

Sol : tous les sols lui conviennent.

Exposition : en plein soleil.

Entretien et taille : en automne, coupez les fleurs fanées à l'aide d'une cisaille à haie. Si la spirée fleurit moins en vieillissant, rabattez-la, au début du printemps, à 20 cm du sol.

Pérovskia atriplicifolia : aux couleurs de lavande (Août)

Perovskia
© Pixabay

Ce petit arbuste émet des tiges hautes de 1 m à 1,50 m. Elles sont garnies de petites feuilles vert-gris à bords dentelés qui, froissées, exhalent une odeur de sauge. Les fleurs bleu lavande groupées en longs épis à l'extrémité des tiges durent près de six semaines.

Nom latin : Perovskia atriplicifolia.

Espèces et variétés intéressantes : "Blue Spire" est une variété à fleurs plus grandes et au feuillage plus découpé que l'espèce type.

Utilisations et associations : le Pérovskia peut s'utiliser en rocaille, sur un talus ou dans un jardin d'herbes aromatiques avec des sauges, des lavandes, des romarins.

Sol : il pousse en tout sol bien drainé, même calcaire, sec et caillouteux.

Exposition : c'est une plante de plein soleil. Elle supporte bien le climat du bord de mer.

Entretien et taille : au printemps, il faut rabattre sévèrement toutes les branches à 10 cm du sol. Dès le mois de juin, vous pouvez pincer l'extrémité des nouvelles pousses pour que l'arbuste garde un port dressé.

Millepertuis "Hidcote" : du jaune tout l'été (Septembre)

Millepertui
Très appréciée pour son abondante floraison, la variété 'Hidcote' ne cesse de fleurir de juin à octobre. © Pixabay

Les branches souples de ce millepertuis forment un buisson arrondi haut de 1,50 m et large de 2 m. Ses feuilles vertes persistent si l'hiver n'est pas trop froid. Son attrait provient de ses fleurs jaune d'or, en forme de coupe presque plate, larges de 7 à 8 cm.

Nom latin : Hypericum "Hidcote".

Espèces et variétés intéressantes : le millepertuis calycinum, au feuillage persistant, s'utilise comme couvre-sol car il résiste à la sécheresse, à l'ombre et aux sols pauvres. Le millepertuis androséanum, haut de 1 m, est intéressant par ses petites fleurs qui donnent des fruits rouges, puis noirs en automne.

Utilisations et associations : cette plante s'utilise au premier plan dans un massif composé d'arbustes. En exposition mi-ombragée, elle accompagnera les mahonias, les symphorines, les fusains persistants.

Sol : peu exigeant, ce millepertuis supporte tout type de sol. Trop de matières organiques nuit à la floraison.

Exposition : au soleil ou à mi-ombre. Évitez l'ombre.

Entretien et taille : au printemps, raccourcissez de deux tiers les pousses d'un an. Si les branches ont gelé jusqu'au sol, rabattez-les totalement : de nouveaux rejets apparaîtront.

Fothergilla major : couleurs de feu (Octobre)

Fothergilla Major
© Pixabay

C'est un arbuste atteignant 2 à 3 m de hauteur, à croissance lente, aux branches dressées, prenant avec le temps un port pyramidal. Vers la mi-avril, les fleurs apparaissent en même temps que le feuillage. De couleur blanc crème, elles sont odorantes et groupées en épis à l'extrémité des branches. Le feuillage, vert foncé en été, se colore de jaune, d'orange, puis de rouge en automne.

Nom latin : Fothergilla major.

Espèces et variétés intéressantes : le fothergilla gardenii est une espèce de taille plus modeste, aux branches grêles et étalées, aux feuilles plus petites et plus rondes que celles du fothergilla major.

Utilisations et associations : il mérite d'occuper le premier plan, soit dans une rocaille, soit dans un massif d'arbustes. Au printemps, sa floraison accompagne celle des primevères sauvages et des jonquilles.

Sol : plantez-le en sol riche, contenant de l'humus, et frais.

Exposition : à mi-ombre. L'arbuste supporte l'ombre, mais dans ce cas son feuillage automnal ne sera pas aussi coloré. Evitez-lui le soleil trop ardent.

Entretien et taille : la taille est inutile, l'arbuste prend naturellement une jolie forme. Pensez à couper les branches grêles.

Callicarpa bodiniéri : étonnants fruits violets (Novembre)

 Callicarpa Bodinieri
Les fruits du callicarpa dichotoma se colorent dès octobre et restent sur les branches jusqu'aux premières gelées sévères. © Pixabay

Cet arbuste qui forme un bouquet de branches atteint 2m à l'âge adulte. Son feuillage vert clair et ses fleurs roses (en juin) n'ont rien de remarquable. C'est en octobre que l'on commence à le découvrir, quand ses fruits naissent en abondance. Groupés à l'aisselle des feuilles, ils ressemblent à des perles violettes et contrastent sur le feuillage jaunissant. Ils apparaissent de façon éclatante en novembre, lorsque les feuilles sont tombées.

Nom latin : Callicarpa bodinieri.

Espèces et variétés intéres- santes : C. bodinieri var. giraldii est le plus rustique. Le callicarpa du Japon "Leucocarpa", à fruits blancs, est à cultiver de préférence en régions douces.

Utilisations et associations : plantez plusieurs pieds de Callicarpa, afin d'obtenir une fructification abondante. Installez-les au premier plan d'un massif d'arbustes au soleil, en compagnie de cornouillers à bois jaune ou rouge. Vous pourrez utiliser les branches dans les bouquets d'hiver, avec du fusain doré et de la symphorine.

Sol : plantez-le dans toute bonne terre sans calcaire.

Exposition : en plein soleil, à l'abri d'une haie d'arbres.

Entretien et taille : au printemps, raccourcissez les pousses de l'année précédente d'environ un tiers de leur longueur.

Houx commun : des fruits pour Noël (Décembre)

Houx Commun
Les fruits du houx persistent jusqu'au printemps... s'ils ne sont pas picorés par les oiseaux ! © Pixabay

Arbustif lorsqu'il est jeune, le houx commun devient avec le temps un arbre de 8 à 10 m de hauteur. Sa floraison blanche se transforme ensuite en baies rouge vif appréciées à Noël. La plante est souvent dioïque : il faut planter un pied mâle parmi les pieds femelles pour qu'ils fructifient.

Nom latin : Ilex aquifolium.

Espèces et variétés intéressantes : les variétés comme "Madame Briot" ou "Silver Queen" portent des feuilles bordées de jaune ou de crème. "Bacciflava" donne des fruits jaunes. "J.-C. van Tol", à feuilles panachées de jaune, est peu épineux et fructifie abondamment, même planté seul.

Utilisations et associations : les houx forment de belles haies défensives. Les variétés à feuillage vert s'utilisent également en sous-bois. Celles à feuillage panaché, plus exigeantes en lumière, peuvent se planter en isolé dans un massif.

Sol : à installer en terre riche, plutôt acide, fraîche et bien drainée.

Exposition : au soleil ou à mi-ombre. Attention, à l'ombre, les fruits sont moins abondants.

Entretien et taille : dans les haies, taillez les arbustes au printemps. Ceux conduits en boule ou en cône se forment durant l'été.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Arbustes à fleurs : les plus beaux qui fleurissent toute l’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires