Selection : Les plus beaux arbustes d’ornement pour votre jardin

Si nous nous réjouissons du nombre grandissant d’arbustes proposés par les pépiniéristes et les jardineries, cela induit une sélection difficile à effectuer ! Minutes maison a établi son « palmarès » des meilleurs arbustes pour guider vos choix et trouver les mieux adaptés à votre jardin et à vos envies.

Arbuste Ornement
© istock © Pixabay

Les arbustes les plus rustiques

Même si le climat se réchauffe, nos hivers peuvent encore connaître des épisodes rigoureux. Pour garantir vos plantations, mieux vaut puiser parmi les plus robustes, qui résistent à des températures inférieures à -20°C.

1. Cornouiller blanc "Cream cracker" ®

Cornouiller Blanc 'cream Cracker'
© istock

A priori, ce Cornus alba diffère peu des variétés de cornouillers panachés courants, mais au jardin, il s'en démarque par son port plus trapu (sans être "compact"), et par la panachure à la fois moins sévère (parce que moins blanche) et mieux marquée que chez 'Elegantissima'.

Son bois rouge-framboise prolonge l'attrait du feuillage durant l'hiver.

Dimensions : 1 m de haut et de large en 3 ans.

Notre conseil : il aime l'humidité mais pousse en tout sol ordinaire, à exposition pas trop brûlante.

2. Sureau noir "black lace" ®

Black Lace
© istock

Le feuillage en dentelle, pourpre-noir, de ce "Sambucus nigra" met en valeur une floraison rose tendre. Il prend l'apparence d'un érable du Japon tout en étant de culture bien plus facile (même en terre calcaire) et d'une robustesse à toute épreuve.

Notre conseil : gardez-le en buisson en le taillant court chaque fin d'hiver (mais la floraison sera peu abondante) ou laissez-le former un petit arbre à la cime arrondie par le poids des inflorescences.

Dimensions : 2-2,50 m de haut et de large en 3-4 ans.

3. Spirée japonaise "magic cavet" ®

Spiraea Japonica
© Pixabay

De toutes les spirées à feuilles jaunes, cette variété se distingue par sa nuance orange cuivré au début du printemps. Cette teinte pâlit puis revient en cours de saison, à l'apparition de nouvelles tiges.

Floraison rose en juillet. Elle forme un buisson étalé, très à l'aise sur un talus.

Dimensions : 60 cm en tous sens en 3-4 ans.

Notre conseil : une petite taille après la floraison permet de profiter d'une nouvelle pousse colorée avant la fin de l'été.

4. Les Hedera helix "Arborescens"

Hedera Helix Aborescens
© Pixabay

Ils associent grande rusticité, belle vigueur et entretien très simple. On les obtient en bouturant ou en greffant les parties adultes qui se développent ou sommet des murs ou des arbres. Elles adoptent un port globuleux (qu'il suffit d’arrondir une fois par an), fleurissent en novembre et produisent des fruits en fin d’hiver.

Ces plantes sans souci vous pardonneront l'oubli de quelques arrosages.

Les arbustes les plus résistants au sec

Les économies d'eau constituent l'une de nos préoccupations majeures. En plantant en automne, la plupart des espèces n'ont besoin que d'un arrosage limité l'été suivant mais celles-ci se comporteront comme de vrais dromadaires.

5. Laurier-tin

Laurier Tin
© Pixabay

Le Viburnum tinus est apprécié pour son feuillage persistant et pour sa floraison hivernale. Il n'est pas toujours très résistant en dessous de -10°C, mais ses origines méditerranéennes confirment une excellente résistance à la sécheresse, au moins pour les plantes installées en pleine terre depuis quelque temps.

"Spirit"® est une sélection réputée pour fleurir plus longtemps que les autres tout en gardant un port plus compact.

Dimensions : de 1 x 1 m à 2,50 x 2,50 m en 5-6 ans selon les variétés.

Notre conseil : vous pouvez l’installer aussi bien au soleil qu’à l’ombre.

6. Arbre à perruques

Arbre A Perruque
© Pixabay

Le Cotinus coggygria est surtout connu pour ses panaches plumeux et son feuillage vert, cuivré, pourpre ou doré selon les variétés. Sa culture est facile, et il s'adapte aux terrains secs, au point de mieux vivre en sol caillouteux et très drainé, qu'en terre argileuse et grasse.

"Royal Purple" est le plus connu, "Golden Spirit"®, doré, est aussi très beau ; "Young Lady" offre un port compact, idéal en pot.

Dimensions : de 1 x 1 m à 1,80 x 2 m en 5-6 ans.

Notre conseil : pour augmenter sa résistance, dégagez toute la tourbe de la motte (si vous le plantez après la chute des feuilles) et taillez quelques racines avant de le mettre en place.

7. Pérowskia

Perovskia
© Pixabay

Originaire des steppes sèches, le Perovskia x atriplicifolia produit, en août-septembre, de beaux épis de fleurs bleues sur des tiges blanchâtres (dont la couleur persiste en hiver) et des feuilles ciselées du plus bel argenté.

"Little Spire"® reste plus bas que la variété la plus courante, "Blue Spire", qui a tendance à s'effondrer si le sol est trop riche ou l'été trop humide.

Dimensions : 1 - 1,20 x 1 m pour "Blue Spire'" 60-80 cm x 60 cm pour "Little Spire".

Notre conseil : plantez-le en plein soleil, loin des arbres ou des grands arbustes qui, en leur faisant de l'ombre, les incitent à se coucher.

8. Le buis

Buis
© Pixabay

C'est l'un des arbustes les plus résistants à la sécheresse dans ces conditions difficiles, même s'il faut lui éviter les situations éventées et desséchantes. Pendant la période de croissance (mai à juillet), ne le laissez pas avoir soif ; en dehors de cette période, il ne craint pas grand-chose.

N'oubliez pas de l’arroser après un épisode hivernal très froid, car c'est un moment critique où de nombreux buis dessèchent.

Les meilleurs arbustes fleuris (les plus florifères)

"Un arbuste qui fleurit longtemps"... Voilà le rêve de nombreux jardiniers. Cela existe ! mais si la plupart des floraisons s'étalent sur une à deux semaines, certaines restent épanouies plusieurs mois.

9. Hortensia endless summer ® "bailmer"

Hortensia Pixabay
© Pixabay

Sa plus grande qualité ? Une floraison continue : de fin juin sur les rameaux de l'année précédente à la fin de l'été à l'extrémité des jeunes pousses.

Résultat : taille simplifiée (il faut juste enlever 2 ou 3 des branches âgées). "The Bride" en est une variante toute blanche.

Dimensions : 1,20 x 1,20 m.

Notre conseil : n'hésitez pas à l'adopter car s'il est beau au jardin, en bordure, il est également idéal en pot, sur le balcon.

10. L’abélia "Edward Goucher"

Abélia
© Pixabay

C’est sans doute la variété la plus répandue, et à juste titre ! Il a la plus longue floraison (de juillet sur les rameaux âgés aux gelées sur les branches de l’année).

Ses petites feuilles semi-persistantes et son faible enracinement le rendent aussi indispensable en bac qu'au jardin où l'on peut en faire des haies ou même des topiaires fleuries.

11. Lavatère "chamallow"

Lavatère
© Pixabay

Toutes les lavatères arbustives ont une longue floraison, mais celle-ci offre l'intérêt d'une végétation trapue, donc des fleurs plus concentrées sur les tiges. Elles s'épanouissent sans discontinuer de la mi-juin aux gelées.

Une performance qui s'établit sans grands soins ni arrosages. L'arbuste pousse très vite, donnant l'essentiel de ses qualités dès son premier été.

Dimensions : 1,50 x 1,50 m en quelques semaines.

Notre conseil : il ne vit pas très vieux (3-5 ans), mais se bouture facilement en fin d'été.

12. Camélia "Cinnamon Cindy"

 Camélia Cinnamon Cindy
© istock

"Donation", jusqu'alors l'un des plus florifères (grandes fleurs roses, doubles), est dépassé par "Cinnamon Cindy", dont les feuilles et les fleurs, de petite taille, sont aussi élégantes et nombreuses.

La floraison débute en janvier et s'achève vers la fin avril. Autre avantage : les fleurs fanées tombent toutes seules et l'arbuste est toujours "propre".

Dimensions : 2 x 1,80 m en 10 ans.

Notre conseil : sa culture est plus facile que celle des camélias japonais traditionnels.

Les arbustes les plus parfumés

Le parfum est l'un des critères les plus importants lors du choix d'un arbuste à fleurs. Beaucoup ont la réputation d'être parfumés, peu le sont assez pour être remarquables. Ceux-ci le sont vraiment.

13. Daphné "Somerset"

Daphné Somerset
© istock

Oubliez la réputation de plantes capricieuses qu'ont la plupart des daphnés ! Robuste, ce Daphne burkwoodii pousse partout et adore le calcaire. Il pousse vite et fleurit deux fois dans l'année : de mars à mi-mai, puis en septembre-octobre. Le parfum ? Ajoutez chèvrefeuille et jasmin, et multipliez la puissance par trois. C'est vraiment enivrant.

"Carol Mc Kenzie" est une jolie variante à feuilles bordées de jaune.

Dimensions : 1,20 x 1 m en 5-6 ans.

Notre conseil : il reste peu encombrant, mais vous pouvez le tailler (juste après la première floraison), ce qui stimule une croissance vigoureuse. Vous pouvez même en faire une topiaire !

14. Staphylier du Caucase

Staphylea Colchica
© Wikipedia

Plus personne ne semble connaître le Staphyllea colchica, qui était un classique au début du siècle.

Ses feuilles ressemblent à celles d'un sureau, et il est un peu raide, mais il devient magnifique lorsqu'en mai, il produit de grands bouquets de fleurs blanches, qui dégagent un étonnant parfum de noix de coco ou de barbe-à-papa.

Dimensions : 2,50 x 2 m en 10 ans.

Notre conseil : découvrez sa version rose (S. holocarpa "Rosea"), au parfum à peine moins fort.

15. Le Sarcocoque

 Sarcocoque
© istock

Cousin du buis (il pousse donc en tout sol, même calcaire) le Sarcococca confusa préfère l'ombre et la fraîcheur. Ses feuilles sont aussi plus allongées. De janvier-février mars, ses minuscules fleurs dépourvues de pétales s'épanouissent le long de ses tiges, émettant alors un délicieux parfum de vanille.

Cette perception insolite au cœur de l'hiver donne, au jardin comme sur le balcon, un avant-goût du printemps.

16. Azalée jaune

Azalée Jaune
© istock

Le Rhododendron lutea est une azalée (malgré son nom latin) caduque, somptueuse en automne, très facile à cultiver, même en terre à peine acide.

Son feuillage vert bleuté apparaît juste à la fin de la floraison, jaune chrome, au début du mois de mai. Ce qui la distingue des autres azalées, c'est son parfum, fort et voluptueux, qui rappelle le chèvrefeuille, en moins entêtant.

Dimensions : environ 2 x 2 m, mais il pousse lentement.

Notre conseil : si vous débutez avec les plantes dites de terre de bruyère, ou ne pouvez posséder qu'une azalée, c'est elle que nous recommanderons.

Les arbustes les plus "beaux toute l'année"

Quand l'espace est compté, chaque plante doit combiner le plus d'attraits possible : longue floraison, feuillage persistant sont bien sûr requis, mais ces arbustes offrent encore bien d'autres qualités...

17. Arbre aux faisans "Golden Lantern"

Arbre Aux Faisans
© istock

Son port est élégant, les branches, d'abord verticales, s'arquant délicatement. Il offre d'abondantes fleurs blanches, petites mais abritées par des bractées rouges, en épis plutôt longs.

Son magnifique feuillage, jaune bronzé au printemps, vire ensuite au vert-jaune. Bien sûr, il "grille" au soleil, c'est avant tout un arbuste d'ombre.

Dimensions : 1,80 x 1,50 m en 2 ans.

Notre conseil : vous l'apprécierez aussi pour l'écorce des jeunes rameaux, vert luisant, admirable tout l'hiver.

18. Cerisier à fleurs "Kojo-no-mai"

Prunus Incisa
© istock

Les rameaux tortueux de ce Prunus incisa ne sont pas seulement une curiosité : ils ajoutent de la grâce au buisson, d'abord en hiver, puis lors de sa floraison. Ses fleurs, très nombreuses, blanc pur, sont très denses. Ses feuilles, petites et duveteuses, sont d'un joli vert moyen en été avant de devenir rouille en octobre et en hiver.

Port, floraison, couleurs d'automne... il a tout.

Dimensions : 1,50 x 1 m en 10 ans.

Notre conseil : vous pouvez donc aussi bien le cultiver en pot qu'au jardin (soleil ou mi-ombre, terre pas trop sèche).

19. Bambou Sacré

 Nandica Domestica
© istock

De loin, le Nandina domestica ressemble effectivement à un bambou. Mais on décèle vite ses bouquets de fleurs blanches en été, suivies de bouquets de fruits rouges (parfois blancs), qui persistent une partie de l'hiver.

Son feuillage découpé, très élégant, se teinte souvent de rouge et de pourpre en automne sans entraîner sa chute. Il est remarquable par sa silhouette, son feuillage, ses fleurs et ses fruits. En prime, il se décline désormais en plusieurs variétés, naines ou grandes, à feuillage vert, jaune ou pourpre, entier ou finement découpé…

Dimensions : de 30 x 30 cm à 1,80 x 1 m en 6-10 ans, selon les variétés.

Notre conseil : vous pouvez l'installer aussi bien au soleil qu'à l'ombre.

Les plus beaux arbustes à l'ombre

Si la plupart des arbustes à fleurs ne fleurissent abondamment qu'au soleil, certains préfèrent au contraire s'épanouir dans les situations où le soleil brille peu, voire pas du tout. Ce sont les champions de cette catégorie.

20. Mahonia X Media

Mahonia X Media
© istock

Les "grands" mahonias se distinguent par leurs feuilles plus ou moins longues, aux nombreuses folioles, groupées autour de tiges verticales et formant des "collerettes" autour des bouquets de fleurs jaunes épanouies, selon les variétés, entre novembre ("Charity") et mars ("Buckland"). Faciles à cultiver, ils poussent vite et fleurissent même jeunes, comme pour vous faire profiter au plus vite de leur étonnant parfum de muguet.

Dimensions : 1,80-2,50 m x 1,20 m en 10 ans.

Notre conseil : si, au bout de quelques années, vous les jugez trop hauts, coupez-les à hauteur désirée (en mars) : ils repoussent sans sourciller.

21. Aucuba Japonica "Picturata"

Aucuba Japonica
© istock

Dépassés, les préjugés qui entourent les aucubas ! Cette variété arbore de grandes feuilles vert foncé, éclairées d'une tache jaune. Plus l'ombre est épaisse, plus il est beau. Avouez que ce n'est pas banal !

Dimensions : 1, 20 x 1,20 m en 10 ans.

Notre conseil : découvrez "Sulphurea Marginata", une variété peu courante, aux feuilles vert-jaune plus ou moins bordées de blanc crème.

22. Osmanthus x Burkwoodii

Osmanthus
© istock

Son feuillage ressemble à celui du buis (en vert très foncé), il se taille aussi bien que le buis, mais il fleurit beaucoup (malgré la taille) en avril-mai. Ses nombreuses petites fleurs petites embaument le jasmin des mètres à la ronde. Facile à cultiver, il préfère les situations ombragées et fraîches au soleil, qu'apprécie le véritable jasmin.

Dimensions (sans taille) : 2 x 2 m en 10 ans.

Notre conseil : si vous pensez qu'il est inféodé aux terres acides, détrompez-vous : il est heureux en sol calcaire pourvu que ce dernier ne sèche pas trop durant l'été.

23. Le Skimmia "Magic merlot" ®

 Skimmia
© Pixabay

Ses feuilles panachées de blanc crème mettent particulièrement en valeur les boutons floraux rouges (qui s'ouvrent en blanc rosé au printemps).

Très lumineux en pot ou en en jardinière, où il se marie bien avec les bruyères d'hiver, les bergénias ou les premières fleurs bleues des crocus et des scilles.

Les plus beaux arbustes persistants

Un arbuste qui garde son feuillage l'hiver a toujours un avantage sur un caduc : on en profite en toute saison. Mais être persistant n'est pas suffisant : il doit posséder d'autres qualités et changer un peu d'aspect au fil des saisons.

24. Choisya "Aztec Pearl" ®

Chosya Aztc Pearl
© Pixabay

Tous les orangers du Mexique sont beaux, mais celui-ci est le plus élégant, avec ses feuilles vert foncé et brillantes, découpées en segments très fins. Elles disparaissent sous une masse de fleurs, en mai-juin, mais accompagnent mieux les quelques bouquets épanouis en fin d'été. L'arbuste est attrayant dès son plus jeune âge. Il pousse moyennement vite à l'ombre comme au soleil. Il affronte sans soucis les hivers moyens (à l'abri du vent) et se taille en boule, si vous en avez envie. Il est aussi heureux en pot qu'en pleine terre.

Dimensions : 1,20 x 1,20 m en 5 ans.

Notre conseil : si vous préférez une teinte plus claire, optez pour "Goldfinged", variante à feuilles jaunes.

25. Fusain du japon "Bravo"®

Fusain Japonais
© istock

L'Euonymus japonicus’ n'a pas bonne presse alors que c'est un des meilleurs arbustes persistants, et sûrement le plus résistant dans les situations difficiles comme l'ombre sèche.

Cette sélection, la plus lumineuse et la plus rustique, est parfaite à l'ombre dense.

Dimensions : 1,50 x 1,50 m en 10 ans.

Notre conseil : les fusains se prêtent bien à la taille, mais pour changer, éclaircissez les buissons en supprimant les petites branches qui encombrent l'intérieur pour leur donner une silhouette plus gracieuse.

26. Berbéris de Darwin

Berbéris De Darwin
© Pixabay

On a tendance à l'oublier, alors qu'il cumule les qualités. Ses feuilles sont petites et faiblement épineuses (bien moins que les autres berbéris persistants !). Ses tiges souples s'arquent au printemps sous le poids d'innombrables fleurs orange, puis, fin juillet sous celui de ses fruits, bleus et pruinés comme des mini-raisins (ils sont comestibles, mais les oiseaux le savent…).

Dimensions : 1,50 x 1 m en 6-7 ans.

Notre conseil : il se plaît aussi bien à l'ombre qu'au soleil, en pleine terre qu'en bac, en terre calcaire qu'en sol acide. Vous pouvez aussi le tailler, si vous voulez.

27. Le Photinia "Little Red Robin"

 Photinia Fraserie
© istock

Il est apparu il y a une quinzaine d’années. Cette variété "naine" du photinia a tous les atouts dé "Red Robin" : feuillage persistant, robustesse, croissance rapide et jeunes pousses bien rouges.

Dimensions : il ne dépasse pas 60-80 cm de haut et de large.

Notre conseil : Il est parfaitement adapté la vie en bac, sur le balcon, où il forme des topiaires presque sans taille.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Selection : Les plus beaux arbustes d’ornement pour votre jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires