Les Plantes Retombantes Exemples
© istock

15 plantes d’intérieur retombantes

Qu’elles soient installées dans une suspension, sur une étagère ou sur un meuble, les plantes d’intérieur retombantes peuvent, en fonction de leur nombre, apporter un effet graphique ou un effet « jungle » à votre intérieur. Nous vous proposons d’en découvrir une sélection pour donner de la hauteur à votre décoration.

Minutes Maison Publié le 02/06/23 à 09:53
1

1. Le bec de perroquet

Le Bec De Perroquet
© istock

Pour donner un petit côté exotique à votre intérieur, vous pouvez compter sur le bec de perroquet, ou Impatiens niamniamensis. Cette plante vivace tire son nom de ses fleurs tubulaires munies d’un éperon recourbé qui évoque le bec de cet oiseau.De type arbustif, elle se pare de fleurs aux couleurs éclatantes qui sont de plus en plus abondantes au fil des tailles.

Elle peut être cultivée à l’intérieur comme à l’extérieur, mais ne supportant pas les températures trop élevées ou trop basses ni les écarts de température importants, elle est plus adaptée à la culture en intérieur. Pour la chouchouter, installez-la dans une pièce lumineuse sans soleil direct ou seulement aux heures les moins chaudes et hydratez-la régulièrement sans attendre que le terreau soit sec.

2. Le pothos

Pothos
© istock

Cette superbe plante retombante arbore des feuilles en forme de cœur qui descendent en une belle cascade ou qui peuvent être guidées pour en faire une plante grimpante. Le pothos se décline en différentes variétés qui se différencient les unes des autres par les motifs et les couleurs qu’offrent le feuillage.

C’est une plante peu exigeante qui se plaît dans un emplacement lumineux, sans soleil direct et qui préfère les atmosphères humides. Vous devrez donc veiller à l’arroser dès que son substrat est sec, sans hésiter à vaporiser de l’eau sur les feuilles de temps à autre.

3. Le collier de perles

Séneçon De Rowley
© istock

Le séneçon de Rowley, appelé plus communément « collier de perles », est une plante succulente qui séduit par son originalité. En effet, ces feuilles, disposées sur des tiges retombantes, sont en forme de petites perles, d’où son surnom.

Ces petites perles constituent en fait les réserves d’eau de la plante. Inutile donc de dire qu’elle est tout à fait capable de supporter les oublis d’arrosage qui, de toute façon, doit être léger. Cette succulente facile à entretenir et à installer dans un emplacement lumineux ne manquera pas d’attirer les regards et de susciter la curiosité.

4. La chaîne des cœurs

La Chaîne Des Cœurs
© istock

Le ceropegia, surnommé « chaîne des cœurs » du fait de ses feuilles, est une plante grasse qui se cultive facilement en intérieur. Avec cette plante, ce sont de longues tiges retombantes parées de feuilles en forme de cœur qui dévalent en une cascade légère.

Pour ce qui est des arrosages, espacez-les de manière à laisser sécher le substrat entre deux sessions. C'est une plante qui se plaît en pleine lumière et qui ne craint pas les rayons du soleil.

5. Le lierre

Le Lierre
© istock

Le lierre est une plante vivace qui se cultive aisément. Cette plante d’extérieur peut aussi être cultivée en intérieur, mais dans ce cas, ce sont les variétés à petites feuilles qui sont les plus adaptées. Ces dernières peuvent être de coloris variés et offrir à la vue des panachés de blanc, de jaune ou d’argent.

Pour favoriser son développement optimal, vous devrez veiller à maintenir son terreau humide et ne pas hésiter à brumiser son feuillage de temps en temps. En hiver, il est recommandé de l’installer dans une pièce plus fraîche.

Si vous optez pour un lierre panaché, sachez qu’il préférera une exposition lumineuse à la différence des lierres au feuillage vert qui, eux, ont une préférence pour les coins plus sombres.

6. Le rhipsalis

Le Rhipsalis
© istock

Ce cactus original est dépourvu d’épines et ses tiges fines et retombantes donnent une impression de chevelure. C’est une plante qui ne demande que peu de soins. Il suffit de l’installer dans un emplacement plutôt lumineux et de procéder à un arrosage lorsque la terre est sèche. Cette plante facile à vivre apportera une touche graphique à votre intérieur.

7. La misère

Tradescantia Zebrina
© istock

La misère, ou tradescantia zebrina, est une plante retombante au feuillage persistant très graphique. Il peut, en effet, être strié de différentes couleurs. Ainsi, certaines variétés arborent du rose, du vert pâle, du blanc ou de l’argenté.

Elle est particulièrement appréciée parce qu’elle résiste à tout, que ce soit la sécheresse, l’humidité, la chaleur, l’exposition ensoleillée ou non, etc. Si vous pensez que vous n’avez pas la main verte, elle est faite pour vous !

8. La codonanthe

La Codonanthe
© istock

Cette plante rare au port retombant arbore un feuillage d’un beau vert foncé luisant et se pare de petites fleurs de couleur crème tout au long de l’année. Mais pour en profiter, il faudra la placer à la lumière intense, sans soleil direct, et procéder à des arrosages réguliers pour éviter que la terre ne s’assèche, mais sans tomber dans l’excès, bien entendu.

9. La dischidia

Dischidia
© istock

Cette plante aux feuilles rondes et bombées qui peuvent faire penser à des coquilles d’escargot est, sans surprise, surnommée « plante escargot ». C’est une très belle plante retombante qui, en plus, est facile à cultiver. Elle aime l’humidité et les expositions lumineuses sans soleil direct. Elle est la plante parfaite pour une salle de bain avec fenêtre.

10. L’hoya Carnosa

L’hoya Carnosa
© istock

Cette plante semi-tropicale, aussi appelée « fleur de cire » ou « fleur de porcelaine », est robuste et se cultive facilement. Avec ses fleurs charnues groupées en ombelles, elle apportera une touche d’exotisme à votre intérieur.

Ce sont ces fleurs en forme d’étoiles à 5 branches de couleur rose ou blanc cireux et au centre rouge qui lui valent ses surnoms. Cultivée en intérieur, cette plante vivace à la croissance rapide se plaira dans une pièce chaude et exposée à la lumière, mais sans soleil direct. En hiver, il conviendra de l’installer dans une pièce plus fraîche.

Pour ce qui est de l’arrosage, arrosez-la généreusement, puis attendez que le terreau sèche sur 1 centimètre avant de l’arroser à nouveau.

11. Le philodendron

Le Philodendron
© istock

Cette plante dépolluante aux feuilles en forme de cœur est facile à cultiver. C’est d'ailleurs la plante idéale pour débuter. Elle peut être laissée retombante ou palissée pour grimper. Le philodendron se décline en différentes variétés dont le feuillage peut être vert, rouge, jaune vif, panaché.

Pour favoriser son développement, installez-le dans un emplacement lumineux sans soleil direct. Pour l’arrosage, attention aux excès ! Il ne faut l’arroser que lorsque le substrat est sec.

12. Le chlorophytum

Chlorophytum
© istock

Surnommé « plante araignée », le chlorophytum est une plante herbacée qui se caractérise par de longues feuilles fines panachées de blanc qui retombent tout autour du pied. Cette plante peu exigeante est très robuste et pourra convenir à ceux et celles qui estiment ne pas avoir la main verte.

Le chlorophytum est, lui aussi, une plante dépolluante qui pourra être cultivée dans une pièce lumineuse, sans soleil direct. Même si la pièce n’est pas très lumineuse, il saura s’adapter. Comme il supporte mieux la sécheresse que les excès d’eau, vous n’aurez besoin de l’arroser que lorsque son substrat sera sec.

13. Le pilea glauca

Pilea Glauca
© istock

Avec son feuillage grisâtre d’une grande délicatesse, cette plante venue du Vietnam apportera une touche de verdure à votre intérieur. Cette plante a besoin d’une ambiance lumineuse, mais sans soleil direct, et d’arrosages réguliers, en veillant à laisser sécher le substrat entre deux sessions. C’est une plante encore peu répandue qui gagne à être découverte, d’autant plus qu’elle est facile à entretenir et à multiplier.

14. Le tillandsia usneoides

Tillandsia Usneoides
© istock

Originale, cette plante est surnommée « barbe de vieillard » du fait de son allure évoquant des poils longs et fins de couleur gris argenté. En été, elle peut se couvrir de petites fleurs.

C’est une plante qui préfère les expositions lumineuses, mais qui peut s'accommoder d’une ombre légère. Vous pourrez, par exemple, la suspendre devant une fenêtre, à condition de tamiser la lumière avec un voilage en été, ou dans une salle de bain avec fenêtre, car elle aime les atmosphères humides.

15. L’aporocactus

Aporocactus
© istock

Aussi connu sous le nom de « cactus queue-de-rat » ou de « cactus de grand-mère », il arbore de longues tiges fines et cylindriques qui retombent sur tout son pourtour. C’est une plante à la croissance relativement rapide et très résistante qui se plaît au soleil ou à la mi-ombre, et à l’abri de l’humidité.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à 15 plantes d’intérieur retombantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires