Chlorophytum : le guide complet pour un bon entretien

La phalangère, le Chlorophytum comosum ou encore la plante araignée est idéale pour votre intérieur. Avec ses propriétés dépolluantes, cette plante d’origine tropicale d’Afrique du Sud a la capacité de purifier l’air. Par ailleurs, son entretien est facile et rapide. Un bon terreau, un peu d’arrosage et une bonne exposition vous assurent une phalangère étoffée et fleurie au printemps et en été. Vous souhaitez multiplier votre Chlorophytum ? Le bouturage est accessible à n’importe quel débutant. Vous souhaitez avoir une jolie plante d’intérieur, mais vous n’avez pas la main verte ? La phalangère est faite pour vous !

Chlorophytum comosum
© istock

Présentation du Chlorophytum

Fiche descriptive :
Nom Scientifique Chlorophytum comosum
Famille Liliaceae
Autre nom Plante araignée, Phalangère
Origine Afrique du sud
Dimensions Peut atteindre jusqu'à 50cm de diamètre et de hauteur
Couleur(s) des fleurs Blanches
Couleur(s) des feuilles Vertes clairesVertes foncées
Aspect des fleurs En petites étoiles blanches à six pétales, qui apparaissent durant l’été, à l’extrémité de longs stolons blancs.
Aspect des feuilles Longues, rubanées, arquées, vert pâle strié de blanc crème ou de jaune.
Type de plante Plante d'intérieur
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Lumière vive
Sol Bonne terre, Terreau
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Bac, Panier suspendu
Multiplication Rejets
Maladie(s) et nuisible(s) Araignée rouge

Terre et exposition idéale pour la culture de la plante araignée

La plante araignée est gélive. Très sensible au gel, il est rare qu’elle soit cultivée en pleine terre dans un jardin. Plante d’intérieur par excellence, on la retrouve très souvent en pot. Elle doit être idéalement suspendue pour laisser ses tiges retomber. Un mélange de terreau de qualité et de terre de jardin lui convient parfaitement.

Le Chlorophytum s’adapte à un espace peu lumineux. Néanmoins, plus son exposition à la lumière sera importante, plus son feuillage sera beau et lumineux. L’idéal est donc de la placer à côté d’une fenêtre sans contact direct avec le soleil. Durant la belle saison, vous pouvez sortir votre Chlorophytum à l’extérieur, mais assurez-vous qu’elle soit exposée à la mi-ombre dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Entretien de la plante araignée

L’entretien, le rempotage, l’arrosage et l’exposition de votre plante araignée ne demandent pas beaucoup d’efforts. Avec quelques petits gestes, votre plante sera superbe.

Température idéale pour votre phalangère

Très résistante, elle s’adapte facilement aux températures de nos intérieurs toute l’année et supporte même des endroits plus frais. Elle pousse très bien à des températures comprises entre 7 et 18 degrés. L’ambiance humide d’une salle de bains lui convient parfaitement à condition qu’elle soit lumineuse. Plus votre intérieur sera humide, plus son feuillage sera touffu aux couleurs vives.

Gros plan sur la plante d’origine CHLOROPHYTUM
© istock

Arrosage du Chlorophytum : fréquence et période

Le Chlorophytum stocke l’eau grâce à ses racines. Il n’est donc pas nécessaire de l’arroser en abondance. Assurez-vous simplement que le terreau soit humide au printemps et en été. Vaporisez également son feuillage pour qu’elle retrouve l’humidité de son milieu naturel. En automne et en hiver, votre plante a besoin de moins d’eau. Laissez la terre séchée entre deux arrosages. Par ailleurs, les racines redoutent les excès d’eau. Assurez-vous que le pot soit bien percé et que votre soucoupe ne soit pas remplie d’eau au risque d’avoir des racines qui se pourrissent.

Comment multiplier le Chlorophytum comosum ?

Lorsque votre plante grandit, des tiges que l’on appelle des stolons apparaissent. Sur ce stolon, des petits Chlorphytum avec leurs racines apparaissent. Il suffit de les décrocher de votre tige et de les disposer sur une plaque alvéolée remplie de terreau ou dans une mini-serre à une température comprise entre 20 et 22 degrés.

Vous pouvez également les laisser dans un verre d’eau jusqu’à ce que les racines soient bien visibles. Quelques mois après, le Chlorophytum pourra être rempoté. Une autre méthode consiste à placer les rejets dans un petit pot en conservant le lien entre le rejet et la plante pendant un mois minimum. Une fois que les racines se sont développées vous pouvez alors couper le lien entre les deux plantes.

Quand et comment rempoter la phalangère ?

La phalangère peut rapidement s’étoffer. Si les racines touchent les bords du pot et que la plante est serrée, n’hésitez pas à la rempoter dans un pot plus grand. L’idéal est de le faire tous les ans et de préférence au printemps sauf si votre plante est belle et qu’elle a suffisamment d’espace. Dans ce cas, attendez le printemps suivant.

Méthodes de rempotage de la phalangère

Voici les étapes à suivre pour un bon rempotage de votre plante :

  1. Choisissez un pot de bonne taille pour que votre phalangère ait suffisamment de place.
  2. Améliorez le drainage en plaçant des billes d’argile ou gravier au fond du pot pour un meilleur écoulement des eaux.
  3. Remplissez partiellement ce pot de substrat et tassez bien.
  4. Placez votre plante dans le pot et rajoutez du terreau tout autour.
  5. Tassez et arrosez.

Maladies et parasites du Chlorophytum comosum

Bien qu’elles soient rares, les Chlorophytum sont parfois sujets à des attaques d’araignées rouges et de cochenilles farineuses. On reconnaît une attaque de cochenilles aux amas blancs sur les tiges mais également quand celles-ci deviennent collantes. Pour y remédier, une solution efficace est d’effectuer quelques pulvérisations d’infusion d’ail. Renouvelez le traitement tous les 4 jours jusqu’à ce que les parasites disparaissent.

Quelles sont les variétés du Chlorophytum ?

Le Chlorophytum appartient à la famille des liliacées. La forêt d’Afrique du Sud abrite aujourd’hui près de 65 espèces différentes de plantes araignées. Les espèces les plus connues sont :

  • Le Chlorophytum chromosome Variegatum. Les longues feuilles vertes sont bordées de blanc.
  • Le Chlorophytum comosum Ocean. Ses feuilles sont plus courtes et plus larges.
  • Le Chlorophytum comosum Bonnie dont les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes.

Ce qu’il faut savoir sur la phalangère

La phalangère, le Chlorophytum ou encore la plante araignée est une plante aussi jolie que facile à entretenir. De 15 à 50 centimètres de hauteur, elle s’adapte facilement à toutes les saisons et montre même en été de jolies fleurs blanches en forme d’étoiles. Elle absorbe la plupart des polluants comme le benzène ou le monoxyde de carbone. Elle demande peu d’entretien et d’arrosage. C’est donc la plante idéale pour les novices.

Une minuscule fleur blanche fleurit sur une plante araignée
© istock

Nos conseils pour avoir une belle phalangère

Pensez à nettoyer ses feuilles de temps en temps à l’aide d’un petit chiffon doux et humide. Cela permettra d’enlever la poussière et ainsi mieux laisser la lumière s’infiltrer.

Par ailleurs, coupez les tiges mortes et les bouts secs des feuilles. Cela vous indique que l’air est trop sec et que votre plante a besoin de plus d’humidité. Apportez-lui également de l’engrais liquide tous les 15 jours de mai à septembre. Elle sera alors au meilleur de sa forme.

Aussi :

  • N'appliquez pas de lustrant sur les feuilles, pour éviter les brulures.
  • Sortez la phalangère de mai à octobre.
  • C'est une plante idéale pour la décoration des jardinières d'été.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Chlorophytum : le guide complet pour un bon entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires