Dracaena Marginata : une superbe plante aux vertus dépolluantes

Originaire d’Afrique Tropicale (Madagascar), le dracaena marginata est une plante résistante, aux feuilles persistantes et coriaces. Peu exigeante, elle n’est en outre presque jamais attaquée par les parasites et ne demande qu’assez peu de soins. Dracaena marginata appelée aussi « dragonnier de Madagascar » ressemble un peu au yucca. Pour les novices, elle fait partie des plantes les plus aisées à conserver en pot, car elle tolère une atmosphère relativement sèche et des arrosages non réguliers. Tout ce que vous devez savoir pour une culture idéale !

Dracaena Marginata Trois Variétés
© istock
Fiche descriptive :
Nom Scientifique Dracaena marginata
Famille Agavaceae , Asparagaceae , Liliaceae
Autre nom Dragonnier de Madagascar
Origine Madagascar, Afrique tropicale
Dimensions De 1 à 3 mètres en intérieur et jusqu'à 6 mètres en extérieur.
Couleur(s) des fleurs Blanches
Type de plante Plante d'intérieur, Plante arbustive
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Les variétés La Dracaena marginata 'Tricolor', D. m. 'Bicolor', D. m. 'Colorama' ....
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Taille
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Lumière vive, Pas de soleil direct
Sol Humifère, Drainé, Terreau, Tourbe, Sableux
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Pleine terre, Jardinière, Bac, Serre, Véranda
Multiplication Bouture, Marcottage
Maladie(s) et nuisible(s) Taches sur les feuilles, Pourriture, Acariens, Cochenilles farineuses, Cochenilles des racines, Thrips

Fiche de culture détaillée des dracaenas Marginata

C'est l'espèce de Dracaena la plus facile à cultiver chez soi car elle est plus tolérante quant à l'humidité ambiante.

Vit bien à la lumière tamisée ainsi qu’aux températures moyennes des maisons (dans les régions méditerranéennes, peut vivre en plein air dans un endroit abrité). En période végétative, arroser beaucoup et vaporiser périodiquement le feuillage. Pendant le repos, éviter seulement que le sol ne s'assèche complètement.

Quelle luminosité ?

Pleine lumière, surtout pour les espèces à fortes panachures, mais toujours diffuse et sans action directe du soleil. En effet, le soleil direct brûle les feuilles.

Bon à savoir : bien que les Dracaena marginata préfèrent une lumière vive, elles survivent néanmoins dans des endroits où la luminosité est moindre. Une faible luminosité aura néanmoins ralentit la croissance et réduit la taille des nouvelles feuilles.

À quelle température s’épanouissent-elles ?

Ces plantes préfèrent des températures comprises entre 21°C et 26°C. Jamais en-dessous de 12/13°C.

Comment bien arroser ?

En été, une ou deux fois par semaine, une fois en hiver. Ne jamais laisser la plante séjourner dans l'eau ni sécher complètement. Evitez absolument l'eau stagnante.

L'arrosage excessif provoque le pourrissement des racines et est la principale cause de « mort » prématurée de la Dracaena marginata.

Si les extrémités des feuilles deviennent brunes, cela indique un excès d'eau ou une trop grande quantité de fluor ou de sodium dans l'eau. Privilégier donc l’arrosage à de l'eau de pluie si c’est possible.

Il s'agit d'une plante à tiges, il est donc courant que les feuilles inférieures jaunissent et tombent (surtout si la plante reçoit de nouvelles feuilles au sommet). En revanche, trop de feuilles jaunes signifient que la plante a besoin de plus d'eau.

Quel taux d’humidité recommandé ?

Deux vaporisations par semaine (idéalement) - mais jamais au soleil. L'humidité de base des maisons suffit.

Quel mélange terreux idéal ?

Les plantes de Dracaena marginata poussent bien dans une terre humifère, riche, sableuse et bien drainée. Un rempotage tous les ans au printemps est conseillé, ou tout du moins un bon surfaçage. Substrat de culture composé en parts égales de terreau organique, tourbe et sable.

Comment rempoter mon dracaena marginata ?

Conservez les dracénas au moins deux ans dans leur pot, jusqu'à ce que les racines sortent à la base du contenant. En revanche, chaque printemps, surfacez les pots avec un terreau enrichi d'un fertilisant à base de fumier et d'algues. Les gros sujets peuvent être conservés long- temps uniquement avec les surfaçages.

Quand et comment tailler ?

Si les cannes sont dénudées à la base, coupez-les à l'endroit où vous souhaitez encourager une nouvelle croissance. Plusieurs nouvelles tiges finissent par émerger sous la coupe et vos marginales semblent encore plus intéressantes.

De quel engrais a-t-il besoin ?

Les dracaenas sont des plantes à croissance lente qui n'ont pas besoin d'une grande quantité d'engrais. Nourrissez-vous chaque mois de mars à octobre avec un d'engrais « spécial plantes vertes » hydrosoluble et bien équilibrée, diluée à la moitié de la concentration recommandée.

Attention : Pas d’engrais sur un dracaena en automne ou en hiver.

Comment multiplier le dracaena marginata ?

Par bouturage ou marcottage, selon la lignosité de la tige ; les boutures devront être faites de :

  • Soit de parties herbacées ou semi-herbacées,
  • Soit des extrémités,
  • Soit de tronçons de tige effeuillés (tronçons de tiges de 10 cm, pour les plantes trop dégarnies - surtout pour Dracaena marginata).

Le terreau devra être composé de sable et de tourbe, à peine humide pour que la bouture ne moisisse pas ; il ne faut aucun abri mais une température d'au moins 21 °c est nécessaire.

Bon à savoir : Les vieilles plantes, dont la tige aura été coupée, produiront facilement de nouveaux rameaux à la partie inférieure : on pourra garder ces derniers ou les détacher quand ils sont jeunes afin de les utiliser comme boutures, pour avoir de jeunes et belles plantes.

Quelle taille de pot ?

Les Dracaena marginata poussent mieux lorsqu'ils sont bien stables : dans cette mesure, les pots peuvent être petits.

dracaena marginata en pot
© istock

Quelle taille peut atteindre Dracaena Marginata en intérieur ?

En extérieur dans la nature, ils peuvent atteindre jusqu'à six mètres de hauteur et possèdent d'assez gros troncs. En intérieur, ils ne dépassent guère les 50 à 80cm.

Nuisibles, parasites et maladies du dragonnier de Madagascar

Bien qu'elle soit généralement résistante aux maladies, Dracaena marginata est sensible aux cochenilles, aux cochenilles farineuses et aux thrips.

Les plantes du dragonnier sont également très sensibles au parasite commun des plantes, le tétranyque. Elles ont tendance à se produire lorsque les températures sont chaudes et l'air très sec ; cependant.

dracaena marginata colorama
© istock

Ces parasites sont difficiles à identifier tant qu'ils n'ont pas endommagé la plante. Les cochenilles sont un autre problème de parasites ; elles laissent de petits dépôts collants et cotonneux faciles à voir. Vous pouvez en savoir plus sur les tétranyques et les cochenilles dans le glossaire du site web.

Concernant les maladies courantes, on notera l’apparition de taches brunes et la pourriture des racines dues à un arrosage excessif.

Bon à savoir : Les cochenilles farineuses sont faciles à identifier car elles laissent de petits dépôts collants et cotonneux.

Variétés courantes des dracaenas marginata

Bien qu'il existe plusieurs variétés, les plus courantes chez les fleuristes sont les suivantes :

  • La Dracaena marginata 'Tricolor', avec des feuilles striées de rose, blanc crème et vert et une bande ivoire au centre de la feuille. Une variété au feuillage beaucoup plus coloré et plus décoratif.
  • marginata 'Bicolor' a des rayures rouges et vertes.
  • marginata est la forme de base avec des feuilles vert foncé et de fines marges rouges.
  • marginata 'Colorama' peut sembler complètement rose, mais elle est panachée de bandes blanches et vertes. Cette variété a besoin d'une lumière très vive pour conserver sa couleur.

Les autres variétés du genre dracaena

Les feuilles de D. deremensis ont des rayures vertes et grises alors que celles de D. schryveriana sont vertes et jaunes.

D. fragrans, appelée ainsi grâce à leurs fleurs très parfumées que procurent les sujets adultes. Possédant de larges et très belles feuilles vertes, c'est une plante d’intérieur magnifique également.

Il existe également 2 variétés pouvant vivre en serre ou patio : D. indivisa et D. parrii aux feuilles en forme de courroies qui se recourbent vers l'extérieur.

Dracaena marginata : des plantes toxiques ?

Aussi belle soit-elle, la plante est (malheureusement) aussi toxique. Bien qu'elle ne soit pas nocive pour l'homme, les feuilles sont extrêmement toxiques pour les chats et les chiens. Les chats, en particulier, semblent aimer mâcher les feuilles, qui contiennent des alkyles toxiques.

Dracaena Cincta Bak Tricolor
Dracaena Cincta Bak Tricolor © istock

Symptômes d'empoisonnement

Les symptômes les plus évidents sont : nausées, vomissements ainsi qu’une une salivation excessive de l’animal. Le traitement vétérinaire consiste à déclencher des vomissements (vomitif) puis éviter la déshydratation (hydrater l’animal).

Dracaena Marginata : infos à connaitre et retenir

  • Toutes les espèces sont originaires des zones tropicales et subtropicales, en particulier de l'Afrique, bien que certaines se trouvent sur d'autres continents.
  • Ces plantes sont classés parmi les plantes dépolluantes, car très efficace pour éliminer les toxines dans l'air.
  • Dracaena Marginata peut atteindre 5 à 6 m de hauteur en extérieur - et même plus.
  • Plante buissonnante dès son jeune âge, elle perd avec le temps ses feuilles basales, si bien qu'adulte, elle est constituée d'une tige droite et dégarnie coiffée d'une touffe de feuilles arquées longues d'environ 40 cm et larges de 1,5 cm.
  • Les feuilles tombent en laissant des cicatrices triangulaires sur la tige. Dans l'espèce pure, les feuilles sont vertes avec de fins bords rouge foncé.
  • Le brunissement des feuilles est dû aux courants d'air ou au dessèchement de la motte ou encore à un arrosage excessif.

A lire sur Minutes Maison :

Un commentaire à Dracaena Marginata : une superbe plante aux vertus dépolluantes

  • Dangereux dans une véranda … surtout quand vous avez des enfants le bout des feuilles c’est très piquant ! Danger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires