Cactus de Pâques : une plante à la floraison abondante

Souvent confondus à tort avec le genre Epiphyllum ou Schlumbergera (cactus de Noël),  le « cactus de Pâques » (ou Rhipsalidopsis gaertneri) est une cactée épiphyte qui vit sur les branches d’arbres et au creux des fourches. Cette succulente fleurit en avril (d’où son vernaculaire). Ces cactus à tiges plates et fleurs en étoiles sont désormais dénommés officiellement Hatiora. Ils sont très facile à cultiver et donnent chaque printemps plus de fleurs que l’année précédente : c’est donc une plante idéale pour les débutants en manque de couleurs !

Floraison fleurs rouges cactus de Pâques
Les fleurs à tube court et à longs pétales apparaissent aux aréoles placées à l'extrémité des tiges : elles sont roses ou rouges et naissent au printemps. © istock
Fiche descriptive :
Nom Scientifique Rhipsalidopsis gaertneri
Famille Cactus
Autre nom Cactus de Pentecôte, Schlumbergera gaertneri, Rhipsalidopsis gaertneri, Epiphyllum gaertneri
Ethymologie Son ancienne appelation "Rhipsalidopsis " vient du grec opsis, « aspect », et du nom du genre, Rhipsalis, à cause de la ressemblance des deux genres.
Origine L'espèce est originaire des forêts rocheuses et tropicales du Brésil.
Dimensions De 15 à 30 cm en tous sens (jusqu'à 50cm en hauteur).
Couleur(s) des fleurs BlanchesRouge-OrangesRougesRoses clairesRosesViolettesPourpres
Aspect des fleurs Diurnes, étoilées, de 3 à 5 cm de diamètre, roses, rouges, blanches, orangées ou violettes, les fleurs apparaissent au printemps au niveau des aréoles, à l’extrémité des segments.
Aspect des feuilles Quelques fines épines sont disposées sur des aréoles éparses le long des tiges, vertes, aplaties et crénelées. Ces dernières sont « articulées » en segments (ou articles) de 3 à 7 cm de long.
Type de plante Cactus, Cactus
Végétation Cactus épiphyte
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Les variétés Rhipsalidopsis rosea (fleurs roses) ou Rhipsalidopsis gaertneri (fleurs rouges)
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Mi-ombre, Ombre
Sol Drainé, Riche en humus, Terreau pour cactées, Sableux, Bruyère, Poreux
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Jardinière, Bac, Panier suspendu
Multiplication Semi, Bouture, Marcottage, Greffe
Maladie(s) et nuisible(s) Cochenilles, Araignée rouge, Aleurodes (mouches blanches), Limaces
Nos conseils et remarques
  • Les cactus de Pâques sont des plantes de « jours courts », qui ont besoin d’obscurité pendant au moins 12 h au tout début du printemps.
  • Une fois les boutons floraux formés, exposez les plantes à la lumière et ne les dérangez plus, car les boutons tombent assez facilement, notamment en cas de chute brutale de la température.
  • Il est bon de cultiver ces cactus épiphytes accrochés à des branches ou des écorces, avec d’autres « filles de l’air », notamment des Broméliacées comme les Tillandsia.
  • Évitez de mouiller les fleurs pendant leur épanouissement.
  • Assurez une période de fraicheur en hiver pour induire les boutons floraux.

Fiche de culture détaillée du cactus de pâques

Le cactus de Pâques peut vivre de 3 à 10 ans en pot, à condition d'être bien entretenu. Tous nos conseils de culture pour l'entretenir.

Quelle luminosité ?

Vive et diffuse mais sans soleil brulant; au printemps et en automne elle pourra supporter quelques heures de soleil alors qu'en été il faudra la mettre à l'ombre. Une bonne luminosité et le respect de la période de repos (en hiver) sont essentiels pour obtenir une floraison. Un emplacement le long d'une fenêtre ou dans une véranda au nord est idéale.

Bon à savoir : Comme pour presque tous les genres semblables, ces plantes devront toujours garder la même exposition par rapport à la source lumineuse quand commencent à apparaître les fleurs en bouton ; si la plante est déplacée, les fleurs tomberont.
Cactus De Paques En Floraison Snapseed
Les plantes sont formées de ramifications triangulaires ou plates constituant des articles successifs. © istock

Quel type de sol ?

Un mélange facile et efficace : parts égales de terreau, terre de bruyère et perlite. Une autre alternative : terreau de feuilles et de tourbe en parts égales, avec quelques écorces de châtaignier et des débris de charbon. Dans tous les cas, évitez la chaux.

Quel engrais ?

De mars à septembre, apportez 1 fois par mois un engrais liquide « orchidées » après un bon arrosage.

Humidité de l'air

Accrue : au moins 50%. Brumisez le feuillage tous les 2 ou 3 jours lorsque la température dépasse les 20 °c ou en hiver si l'atmosphère est sèche (d’autant plus important que les arrosages sont limités pendant cette période de repos).

Quelle température idéale ?

Se plait dans les températures ambiantes des maisons. Ne doit jamais descendre en dessous de 10 °c en hiver. En dessous de 16°C, limiter alors les arrosages (juste de quoi éviter le flétrissement du cactus de Pâques).

À quel rythme arroser ?

Privilégier l’eau non calcaire. Tous les 5 à 7 jours, de mars à septembre, sans que la motte ne reste jamais gorgée d'eau (n'oubliez pas l'arrosage pendant la croissance !).

Le substrat doit être très poreux, les pots seront petits, drainés (un peu comme vous le feriez pour n'importe quelle plante succulente) sur un quart de leur hauteur. La période de repos du cactus de Pâques se situe en novembre et décembre : penser à bien vider la soucoupe durant cette période.

Rhipsalidopsis ou cactus de Pâques
Ses fleurs possèdent de magnifiques pétales et ses étamines ne dépassent pas la corolle. Ses articles portent des encoches nettes et non arrondies. © istock

Quand rempoter le cactus de Pâques ?

En mars – avril (après la floraison), tous les 2 ans dans un compost tourbeux acide et, dès que tout risque de gel est écarté, placez le pot dehors ou dans un endroit frais, abrité, ombragé. Surveillez le compost.

Comment le multiplier ?

Le bouturage de segments de tiges après la floraison, dans un substrat sableux, est facile. Si vous n'arrose pas trop, la reprise est assurée à 100%. Vaporiser légèrement de temps en temps à une température d'au moins 21 °c.

Notre conseil : N’hésitez pas à greffer ces espèces, car elles fleurissent alors beaucoup plus abondamment.

Cactus de Pâques : quelles espèces et variétés ?

Istock fleurs roses rhipsalidopsis
© istock

C'est une de ces plantes, comme il en existe quelques-unes, qui sont un casse-tête chinois pour les botanistes : elle s'est en effet appelée successivement Schlumbergera, Zygocactus, Epiphyllopsis puis Rhipsalidopsis gaertneri (elle est encore souvent vendue sous l'un ou l'autre de ces noms). Son nom actuel et officiel est désormais Hatiora gaertneri (et H. rosea, un cultivar).

  • Hatiora gaertneri, rouge orangé, est le cactus de Pâques. Ces plantes sont désormais appelées Hatiora, genre qui renferme 6 espèces. On cultive aussi diverses formes hybrides, aux fleurs plus grandes qui parfois recouvrent toute la plante.
  • Hatiora rosea, aux corolles rose vif, dont les pétales sont légèrement retroussés comme les toitures des pagodes. Elle possède de petits articles verts frais, rappelant ceux de Schlumbergera, dont cette espèce se distingue par son fruit tétragonal et ses fleurs à symétrie radiale.
Bon à savoir : Il existe de nombreux cultivars obtenus par hybridation avec d'autres genres voisins et il est souvent difficile de les identifier parfaitement.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Cactus de Pâques : une plante à la floraison abondante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires