Désherbant naturel : 15 recettes pour le fabriquer

Vous avez la sensation de consacrer tout votre temps de jardinage au désherbage ? Ces mauvaises herbes qui se développent partout où elles peuvent sont un cauchemar : dès lors que vous terminez un espace, il faut passer au suivant et, le temps de le finir, elles sont revenues au premier point. Vous avez la sensation de ne pas vous en sortir. Nous vous proposons donc de découvrir des recettes pour fabriquer votre désherbant naturel.

Desherbant Naturel
© istock

Les eaux de cuisson

Eau De Cuisson Pour Désherbant
© istock

Cette technique consiste à utiliser l’eau bouillante récupérée à la fin de la cuisson de vos ingrédients. C’est donc une solution écologique qui vous permet de réutiliser même votre eau de cuisson. Attention, néanmoins à éviter toute maladresse, car vous risquez alors de vous brûler ou de brûler quelqu’un. En effet, les eaux de cuisson doivent être déversées sur les mauvaises herbes encore brûlantes. Veillez également de ne pas en répandre sur vos plantes. Vous pouvez donc choisir d’utiliser :

  • l’eau de cuisson des pommes de terre ;
  • l’eau de cuisson des pâtes ;
  • l’eau de cuisson du riz.

Toutes sont riches en amidon, ce qui, ajouté au choc thermique, contribuera à tuer les mauvaises herbes. Leur concentration en amidon et donc leur efficacité vont dépendre de la quantité d’aliments que vous avez fait cuire.

Le bicarbonate de soude

Bicarbonate De Soude Vinaigre Nettoyage
© istock

Vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude comme désherbant naturel. Pour cela, il vous faut mélanger 70 g de bicarbonate dans 1 litre d’eau. Le bicarbonate s’achète très facilement en grande surface, entre autres. On le trouve généralement dans le même rayon que le sel. Ce mélange peut être utilisé une à deux fois par an dans les zones sur lesquelles vous ne souhaitez pas voir quoi que ce soit pousser.

Le sel

Tout comme l’eau de mer, l’eau salée fera des merveilles en matière de désherbage, mais son efficacité s’arrêtera là. Concrètement, cette solution brûle les parties aériennes, ce qui donne l’impression d’un désherbage réussi, mais en réalité, les racines sont laissées intactes. En plus, le sel rend impropre à la culture l’espace où il a été utilisé. La terre devient alors stérile de façon durable. Donc, en plus de son efficacité discutable, l’utilisation du sel est dangereuse.

Le vinaigre blanc

Vinaigre Blanc Nettoyer Argent
© istock

Le vinaigre blanc est utilisé pour toutes sortes de taches. Il est polyvalent et trouvera même une utilité dans votre jardin. Prenez un spray dans lequel vous versez du vinaigre blanc. Il vous suffit ensuite de simplement vaporiser sur les mauvaises herbes. Cependant, il ne faut pas en abuser, car, en pénétrant dans la terre, le produit va détruire les micro-organismes.

La recette vinaigre/sel/eau

Nous avons vu que le sel, tout comme le vinaigre, pouvait s’avérer être une solution contre les mauvaises herbes. Mais avec un petit bémol tout de même quant à leurs effets sur le sol. Vous pouvez choisir de les utiliser mélangés en suivant la recette suivante :

  • mélangez 2,5 litres d’eau, 1 litre de vinaigre blanc et 500 grammes de gros sel.

L’apport d’eau va diluer le vinaigre et le sel ;

  • vaporisez ce mélange sur les mauvaises herbes. Il est recommandé de procéder par temps chaud. Choisissez donc deux jours où la météo prévoit du soleil : cela contribuera à l’évaporation du produit et limitera son infiltration dans le sol ;
  • lorsque les mauvaises herbes jaunissent, arrachez-les.

Cependant, cette solution est discutée. En effet, le sel étant ajouté en quantité relativement petite pour éviter de causer des dégâts dans le sol, sa présence semble du coup peu efficace.

La cendre de bois

Pour lutter contre la mousse, vous pouvez vous tourner vers la cendre de bois. Elle va modifier le PH de la terre, ce qui vous permettra de vous débarrasser de la mousse qui envahit votre gazon, par exemple. Contre les mauvaises herbes, vous pouvez en répandre une bonne épaisseur pour agir comme un paillage. Veillez à ne pas utiliser de la cendre de bois traité et, dans tous les cas, de ne pas en abuser.

La chaux

Chaux Désherbant
© istock

La chaux est en fait de l’oxyde de calcium qui participe, lui aussi, à modifier le PH du sol. Il sera nécessaire de vous protéger pour l’utiliser, car elle est irritante pour la peau et les yeux. Utilisée dans le jardin, elle stoppera le développement des mauvaises herbes, mais aussi de la mousse. On peut l’utiliser en prévention avant que les mauvaises herbes n’apparaissent, mais aussi après leur pousse.

L’huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de basilic aura la part belle dans votre jardin. En effet, cette solution permet de désherber, mais elle possède également des propriétés insecticide et fongicide. Pour en profiter, il suffit de quelques gouttes dans votre arrosoir plein d’eau. Vous devrez ajouter un peu de savon noir pour faire office de liant et il ne vous restera plus qu’à verser le tout sur les mauvaises herbes.

Le purin d’ortie

Il s’agit là d’une solution écologique et économique. Néanmoins, la difficulté sera de maîtriser la fabrication du purin d’ortie. Dès lors que vous y arriverez, vous bénéficierez d’une solution efficace. Le purin d’ortie est riche en azote, il doit donc être utilisé de façon raisonné si vous ne voulez pas vous retrouver avec un sol trop enrichi.

Le purin d’angélique

Vous pouvez également utiliser du purin d’angélique. Pour cela :

  • mélangez 1kg de fleurs et de feuilles d’angélique dans 10 l d’eau ;
  • laissez reposer votre purin dans un récipient à l’ombre pendant deux ou trois semaines en veillant à remuer quotidiennement ;
  • avant de l’utiliser sur les mauvaises herbes, filtrez-le ;
  • puis versez-le sur les mauvaises herbes lorsque le temps est chaud et ensoleillé pour améliorer son efficacité.

La sciure de bois

Sciure De Bois Désherbant
© istock

Pour utiliser la sciure de bois comme désherbant naturel, il suffit de l’ajouter à de l’eau et de laisser reposer. Vous pouvez ensuite filtrer le mélange et utiliser le jus de sciure. Il est également possible de simplement utiliser la sciure comme paillage.

Les engrais verts

Vous pouvez choisir de semer des engrais verts. En plus d’enrichir le sol, ils produisent des substances qui sont toxiques pour les mauvaises herbes.

Le paillage

Paillage Désherbant
© istock

Le paillage est une bonne solution pour empêcher les mauvaises herbes de pousser. En effet, la nature a horreur du vide et ce sont ces espaces qui se retrouvent envahis de mauvaises herbes. En couvrant le sol, on limite leur apparition. Il faut alors une couche suffisamment épaisse. Ce peut être de la paille, mais aussi des feuilles mortes, etc..

Le choc thermique

Nous l’avons vu avec l’eau de cuisson, la chaleur arrive à détruire les mauvaises herbes. Il est alors possible d’utiliser de l’eau bouillante ou encore un désherbeur thermique.

Des outils pour le désherbage manuel

Enfin, ce n’est pas tout à fait une recette de désherbant, mais une autre façon d’obtenir un désherbage naturel : on peut procéder à un désherbage manuel. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un sarcloir, une binette, un scarificateur, une serfouette, etc..

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Désherbant naturel : 15 recettes pour le fabriquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires