Engrais verts : quand et comment les semer ?

Pour améliorer la fertilité de votre sol entre deux cultures, vous pouvez choisir de planter des engrais verts. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi différentes plantes qui ont pour vocation de protéger le sol en évitant qu’il ne reste nu et d’améliorer sa structure. Nous vous proposons de découvrir quand et comment procéder pour profiter des atouts des engrais verts.

Semer Engrais Verts
© istock

Engrais vert, de quoi s’agit-il ?

Lorsque l’on parle d’engrais vert, il s’agit de plantes à croissance rapide. On peut citer, par exemple : le trèfle incarnat, le seigle, la phacélie, la luzerne, la moutarde, etc.. Ces plantes sont à semer sur un sol nu qu’elles vont recouvrir en totalité au fil de leur croissance. Cette culture temporaire doit ensuite être coupée et laissée à même le sol ou enfouie pour enrichir la terre. Selon les besoins, elle peut être laissée quelques mois ou une saison complète.

Les avantages des engrais verts

Les engrais verts offrent de nombreux avantages.

  • Ils limitent le développement des herbes considérées comme indésirables en permettant au sol de ne pas rester nu.
  • Leur présence permet de décompacter naturellement le sol.
  • Cette matière organique va encourager la vie microbienne.
  • On bénéficie ainsi d’un sol plus aéré et donc, mieux drainé.
  • Par la dégradation des engrais verts, le sol est nourri.
  • Certains des engrais verts offrent une belle floraison et permettent d’attirer les pollinisateurs.

Bien choisir son engrais vert

Vous pouvez choisir de semer un engrais vert spécifique ou un mélange. Voici les critères à prendre en compte :

  • Pour bien le choisir, vous devez vous intéresser à l’état du sol et déterminer l’objectif que vous souhaitez atteindre. Ainsi :
    • si le sol est trop compact, privilégiez des espèces avec des racines plongeantes ou pivotantes. Vous pouvez miser sur la phacélie, le seigle, le lin ;
    • pour lutter contre les mauvaises herbes, optez pour un engrais vert qui couvre efficacement et qui se développe rapidement ;
    • dans le cas d’un sol plutôt pauvre, optez pour des légumineuses.
  • Vous pouvez également opter pour tel ou tel engrais vert en fonction de ce que vous souhaitez cultiver après. Par exemple, en prévision de la culture de carottes, il est préférable de choisir un engrais qui va ameublir la terre. À l’inverse, il conviendra d’éviter de mettre de la moutarde ou un autre crucifère avant de cultiver des choux, car ils sont de la même famille.
  • Le laps de temps entre les cultures est aussi un critère important. Si, par exemple, ce laps de temps est relativement court, vous ne devez pas choisir un engrais vert dont le cycle végétatif est long.
  • Enfin, la période de l’année va également déterminer le type d’engrais vert que vous pouvez utiliser.

En résumé, pour choisir votre engrais vert, déterminez la croissance que vous souhaitez (lente, rapide ou moyenne). Vous allez ensuite vous intéresser au système racinaire et aux particularités que vous souhaitez. Enfin, vous pouvez choisir en fonction de la période des semis.

À quel moment semer les engrais verts ?

Les engrais verts doivent être semés avant ou après la culture de la parcelle. Dans la mesure où il existe différentes plantes qui peuvent être utilisées comme engrais vert, il est possible d’en semer tout au long de l’année. Par exemple, si nous prenons le cas de la phacélie, sans doute le plus décoratif et le plus mellifère des engrais verts, vous pouvez la semer en juillet, en août ou au printemps. D’une façon générale, il est conseillé de semer les engrais verts en fin de saison, au moment où le terrain se libère. Ainsi, le sol ne reste pas à nu.

Semer les engrais verts

Pour semer votre engrais vert, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  1. Commencez par préparer la terre. Si besoin, commencez par ameublir le sol, puis mettez-le à niveau. Il peut être utile de casser les mottes de terre.
  2. Vous pouvez ensuite semer l’engrais vert à la volée en respectant les dosages pour chaque espèce.
  3. Après avoir semé, tassez avec un rouleau à gazon, dans le cas d’une surface importante, ou avec le dos d’un râteau. Selon les espèces, il peut être nécessaire de procéder à un enfouissement.
  4. Procédez ensuite à un arrosage.

Le fauchage, pour bénéficier pleinement de l’engrais vert

Une fois que votre engrais vert a poussé, il est nécessaire de procéder au fauchage avant la montée en graines des fleurs. De cette façon, vous éviterez les semis spontanés. Cela signifie que vous devez faucher en début de floraison. À ce moment-là, la masse organique est à son maximum.

Deux cas de figure :

  • Pour une mise en culture aussitôt après l’engrais vert, vous avez deux possibilités : le faucher ou l’arracher. Vous devez ensuite le ramasser pour l’utiliser dans le composteur ou vous en servir comme mulch pour une parcelle qui ne va pas être utilisée immédiatement.
  • Si la parcelle n’est pas immédiatement utilisée, vous pouvez simplement faucher l’engrais vert et le laisser sur place. Vous devrez alors patienter entre 15 jours à 3 semaines avant de pouvoir mettre en place la culture souhaitée.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Engrais verts : quand et comment les semer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires