Plantes Grasses Extérieures
© istock

15 plantes grasses extérieures qui résistent au gel

Vous souhaitez profiter de la beauté des plantes grasses dans votre jardin ? Sachez que c’est tout à fait possible et ce, même si vous ne vivez pas dans le Sud. Néanmoins, il faudra choisir des variétés de plantes grasses qui résistent au gel. Nous vous proposons de découvrir lesquelles dans cet article. Il sera également nécessaire de bien choisir leur emplacement dans votre jardin afin qu’elle bénéficie d’un sol bien drainé et d’un espace un peu protégé pour les préserver au mieux.

Agave

On trouve différentes variétés de cette plante grasse. Elles sont alors plus ou moins grosses. Elles se présentent sous forme de rosette. Les feuilles les plus jeunes se situent au milieu et les plus vieilles sur le tour. Chacune de ces feuilles comporte un aiguillon sur le bord. De ce fait, il est préférable que la plante ne soit pas accessible aux jeunes enfants. Elle résiste à des températures basses avoisinant les -15°C.

Agave
© istock

Echinopsis

L’echinopsis est aussi appelé plus communément « cactus-oursin », du fait de sa forme arrondie. Il doit également être tenu hors de portée des enfants, pour éviter les accidents. Il existe différentes variétés d’echinopsis. C’est pourquoi, vous devrez être vigilant au moment de votre choix, car toutes ne supportent pas aussi bien le froid. Il sera du plus bel effet dans une rocaille, et vous offrira de jolies fleurs. C’est une plante grasse facile à cultiver.

Echinopsis
© istock

Dasylirion

Le dasylirion évoque l’agave, mais avec des feuilles plus fines et longues. Ce qui donne une plante plutôt graphique. Elle peut supporter des températures aux alentours des -12°C, et encore plus s’il s’agit d’un froid sec. En cas de doute, vous pouvez les placer sous un voile d’hivernage pour les aider à supporter l’hiver. Elle peut être cultivée dans un pot ou dans la terre assez facilement dès lors que le sol est bien drainé et en plein soleil.

Dasylirion
© istock

Delosperma

Vous pouvez croiser différentes variétés de delosperma, mais la plus fréquente est celle avec des fleurs violettes. Elle fleurit une grande partie de l’été et supporte des températures jusqu’à -16°C en hiver. Son feuillage vert persistant va s'étaler et permettre de couvrir le sol.

Delosperma
© istock

Yucca

Le yucca est une plante grasse qui supporte très bien le gel, mais aussi les longues périodes de sécheresse. Il est assez connu, car c’est l’une des premières plantes grasses que l’on a importée. Il est souvent installé en pot dans les intérieurs, mais est aussi du plus bel effet à l’extérieur. Il pousse sous forme d’un tronc surmonté d’un toupet de feuilles pointant en direction du ciel. Sa floraison est assez impressionnante. Après celle-ci, il est important de retirer la hampe florale.

Yucca
© istock

Crassula ovata

Aussi connu sous le nom d’arbre de jade, il peut résister aux gelées tant que celles-ci ne sont pas trop importantes. Il peut donc être préférable de le couvrir d’un voile d’hivernage. En novembre, cet arbuste au feuillage persistant, s’orne de petites fleurs blanches.

Crassula Ovata
© istock

Echinocactus

L’echinocactus comprend 6 variétés. La plus connue est celle que l’on appelle plus familièrement « le coussin de belle-mère » ou echinocactus grusonii. Sa forme singulière lui confère un grand succès. Il s’agit d’un cactus rond recouvert d’épines sur lequel poussent des fleurs jaunes au sommet. Il peut atteindre un mètre de diamètre, plus il est volumineux, mieux il résistera au froid. Il peut résister à des températures négatives, mais pas trop basse, environ -8° C.

Echinocactus
© istock

Ferocactus

Le ferocactus est une plante grasse qui peut supporter des températures jusqu’à environ -5° C. Ce cactus possède des épines fines et tranchantes. Elles ont une forme crochue. Il pousse lentement, mais peut atteindre jusqu’à 2 m de haut.

Ferocactus
© istock

Graptopetalum

Cette plante grasse est facile d’entretien. Moins vous vous en occupez, mieux elle se porte. Elle peut alors faire office de couvre-sol, venir agrémenter une composition, par exemple avec des cactus, etc.. Elle supporte des températures jusqu’à -8° C, mais sera mieux dans des climats un peu doux. Elle présente différents tons de couleurs sur une même plante et des feuilles charnues.

Graptopetalum
© istock

Pachyphytum

Le pachyphytum compte une quinzaine d'espèces différentes. Ses feuilles sont de formes ovoïdes, on l'appelle aussi « la plante dragée ». Il peut tolérer des températures allant jusqu’à -6° C sur de courtes durées. Il se plaira dans un emplacement lumineux.

Pachyphytum
© istock

Opuntia

L’opuntia est aussi appelé « le figuier de Barbarie ». Originaire du Mexique, on peut se nourrir de ses fruits à la peau douce. De plus, ses « raquettes », c’est-à-dire la partie de la plante de forme arrondie, peuvent être consommées cuites au barbecue. Cette plante robuste ne nécessite que peu d’entretien et apportera une touche graphique à votre jardin. Néanmoins, pour résister à des températures d’environ -8° C, il devra être placé au soleil dans un sol bien drainant.

Opuntia
© istock

Nolina

Ce cactus rustique convient parfaitement aux climats secs, mais il pourra également supporter des températures jusqu’à -16° C. Il devra être planté en plein soleil. Néanmoins, il est préférable de le planter en surélevant sa base par rapport au niveau du sol pour lui éviter de pourrir. Vous pouvez choisir d’utiliser un paillage minéral pour maintenir la fraîcheur du sol, sans conserver l’humidité pour autant.

Nolina
© istock

Sedum

Il existe différentes variétés de sedum, aussi appelé Orpins. D’une façon générale, ce sont des plantes grasses qui viennent tapisser le sol. Elles sont basses et viennent souligner un muret ou habiller une rocaille. Ce sont celles qui supportent le mieux le gel, en effet, elles peuvent supporter des températures jusqu’à -20°C.

Sedum
© istock

Oreocereus

Cette variété comprend 14 espèces. Ce cactus vit à l’origine dans les montagnes, plus précisément dans les Andes à plus de 3 000 mètres d’altitude. Il se caractérise par la laine qui l’entoure. Normalement, l’oreocereus donne des fruits et des fleurs, mais pas sous nos climats qui n’y sont pas propices. Néanmoins, il peut supporter des températures allant jusqu’à -8°C.

Oreocereus
© istock

Aeonium

Les aeoniums se répartissent en 30 espèces. Ils viendront agrémenter votre jardin, surtout si l’hiver est clément. Cette plante grasse ne nécessite que peu d’entretien et se plaira dans un endroit abrité des intempéries, mais exposé plein soleil ou mi-ombre. Le sol doit toujours être bien drainé, il peut donc être placé dans une pente, etc..

Aeonium
© istock

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à 15 plantes grasses extérieures qui résistent au gel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires