Comment bouturer les plantes grasses ?

Vous souhaitez procéder au bouturage de vos plantes grasses préférées ? Aussi appelées succulentes, leur bouturage est facilement réalisable. De cette façon, vous allez multiplier vos plants. Nous vous proposons donc de découvrir tout ce qu’il faut savoir pour réussir vos boutures de plantes grasses.

Plantes Grasses
© istock

Le bouturage : définition

Le bouturage consiste à reproduire une plante depuis un morceau de végétal. Il est alors prélevé sur une plante mère et placé dans un milieu propice à son développement. Cette nouvelle plante possède le même patrimoine génétique que celui de la plante mère. Les plantes grasses font partie des succulentes, elles sont adaptées aux périodes de sécheresse et de chaleur. En effet, elles font des stocks dans leurs tissus, elles ont des feuilles grasses, des tiges épaisses et des racines tonneaux. De plus, grâce à leur capacité de multiplication par bouturage naturel, si la multiplication sexuée assurée par les fleurs ne peut pas aboutir à cause, par exemple, d’une grande sécheresse, la conservation de l’espèce sera tout de même assurée. Le bouturage des différentes succulentes : plantes grasses, cactus, etc., est sensiblement le même d’une plante à une autre. De ce fait, on utilisera les mêmes méthodes dans la plupart des cas.

Bouturer Des Plantes Grasses
© istock

Quand le faire ?

Pour bouturer les plantes grasses, on privilégiera la fin du printemps ou, éventuellement, le début de l’été. De cette façon, la plante bénéficiera d’une température à peu près constante, puisqu’il fera suffisamment chaud de jour comme de nuit. En intérieur, on peut procéder plus librement, puisque la température reste à peu près toujours uniforme. Si le procédé de bouturage est simple, le processus pour faire pousser cette nouvelle plante est un peu long.

Préparation et matériel nécessaire

Mais, avant de vous lancer dans l’aventure du bouturage des plantes grasses, vous devez vous préparer afin d’avoir le matériel nécessaire pour réussir. Voici ce qu’il vous faudra réunir:

  • bien évidemment, des plantes grasses à bouturer. Pour débuter, vous pouvez commencer par le bouturage de l’une de vos succulentes. Vous pouvez également demander à vos proches, car de nombreuses personnes ont des plantes grasses dans leur jardin ou leur intérieur. Il vous suffit alors de prélever la partie à bouturer. On peut également rejoindre des groupes sur Facebook pour échanger des boutures ;
  • un couteau tranchant sans dent ou un cutter pour découper la partie à bouturer. Il doit être propre ;
  • du substrat de bouturage, celui-ci contient ¾ de sable de rivière et ¼ de terreau ;
  • un récipient, quel qu’il soit, pas nécessairement profond ;
  • des pots pour installer vos boutures ;
  • un vaporisateur pour arroser vos boutures.
Le Matériel Pour Bouturer
© istock

Les méthodes de bouturage

Il existe différentes solutions de bouturage. Certaines techniques sont plus simples, d’autres plus adaptées à certains spécimens, etc..

Le bouturage de feuilles

C’est la technique de bouturage la plus facile et la plus fascinante, car à partir d’une simple feuille, la plante va se reproduire. Elle est parfaitement adaptée aux plantes telles que les cotylédons, les sédums, les graptopetalums, les echeverias, etc.. Il vous suffit de détacher une feuille à sa base, dans ce cas, préférez-la bien charnue, ou de récupérer une feuille qui est tombée naturellement. Comme la plante va repartir de zéro, ce procédé est un peu long. Elle va alors créer de nouvelles racines, puis de nouvelles feuilles vont apparaître, jusqu’à former une nouvelle plante.

Bouturage De Feuilles
© istock

Le bouturage de tiges

Pour réaliser le bouturage à partir de tiges de plantes grasses, il vous suffit de couper, le plus soigneusement possible, soit une tige entière, soit une partie de celle-ci. Comme cette partie contient du suc, tout comme la feuille, de nouvelles racines apparaîtront à l’endroit de la cicatrice. Cette méthode est, elle aussi, très facile à réaliser et présente l’avantage de ne pas repartir à zéro. Cette solution peut s’appliquer aux succulentes qui présentent des tiges (ex., Crassula Perforata).

Bouturage De Tiges
© istock

Le bouturage d’unité ou de rejets

Enfin, sur une plante qui n’a pas de tige, on va prélever une partie de la plante. Ce sont des parties de la plante qui semblent être miniaturisées par exemple, des euphorbes. Ces parties peuvent également être bouturées.

Bouturage D'unité
© istock

Planter une bouture de plante grasse : nos conseils

  • Une fois, la partie à bouturer sélectionnée et retirée de la plante le plus proprement possible, vous pouvez la laisser de côté quelques jours. De cette façon, elle va pouvoir cicatriser. Choisissez un endroit sec afin de lui éviter de pourrir et de lui permettre ainsi de sécher.
  • Puis préparez dans un petit récipient du terreau spécial pour cactées ou du substrat, éventuellement du sable. L’important est que ce soit léger et drainant pour y déposer vos morceaux de plantes grasses à bouturer.
  • Placez votre récipient dans un endroit suffisamment frais et très lumineux. Veillez à ce que le soleil ne risque pas de brûler vos boutures.
  • Tous les jours, vaporisez un peu d’eau sur le tout, pour permettre aux racines de pousser.
  • Lorsque les racines mesurent 2 à 3 cm, il est temps d’installer les boutures dans leurs pots définitifs avec du terreau adapté. La plante va alors pouvoir bien s’ancrer dans son pot.
Mettre En Terre Vos Plantes Grasses
© istock
À lire également : Comment arroser un cactus ?

Comment entretenir une plante grasse ?

Maintenant que votre ou vos boutures ont bien pris, il faut leur apporter les bons soins pour les conserver longtemps. Installez votre plante sur un rebord de fenêtre, elle a besoin de la lumière du soleil pour s’épanouir. Procédez à l’arrosage dès que vous constatez que la terre est sèche. Vous pouvez les arroser avec un vaporisateur pour éviter de mettre trop d’eau ce qui pourrait les faire pourrir. Les plantes grasses vont se reposer durant l’hiver, elles peuvent être conservées entre 5 et 12°. On peut donc les placer derrière une fenêtre, dans une pièce sans chauffage, en les arrosant de temps en temps. De cette façon, au retour du printemps, vos plantes seront prêtes à fleurir à nouveau. Si votre plante commence à être à l’étroit, vous pouvez la rempoter. Vous pouvez utiliser des billes d’argiles, du sable et du terreau pour plantes grasses pour lui offrir une terre bien drainante qui lui permettra de bien se développer.

Arroser Votre Plante Grasse
© istock

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment bouturer les plantes grasses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires