Aloe Vera Bouture
© istock

Comment bouturer un aloe vera ?

De par son aspect très graphique, cette plante dite succulente rencontre un grand succès pour décorer nos intérieurs, mais elle trouve aussi sa place en extérieur dans les régions où les températures ne descendent pas en dessous de -4° C. Au-delà de son esthétique, l’aloe vera est aussi connu pour ses vertus médicinales. Vous en avez un et vous aimeriez le multiplier pour vous ou pour offrir ? Sachez que vous pouvez le faire de différentes manières. Nous vous proposons donc de découvrir comment procéder étape par étape.

L’aloe vera

Considéré comme une plante aux multiples atouts, l’aloe vera est une plante de taille de petite à moyenne. Si on le trouve plus communément dans les intérieurs, il est également possible de l’installer à l’extérieur dans les régions où l’hiver n'est pas trop rude, puisqu’il peut résister à quelques degrés au-dessous de 0. Cette plante, qui aime la lumière, mais pas le soleil direct, possède des qualités dépolluantes et s’avère être un bon assainissant de l’air de votre intérieur. Elle est utilisée depuis l’antiquité pour ses différentes propriétés. Elle peut ainsi être utilisée en médecine, en cosmétique et en gastronomie. On la trouve sous différentes formes, en gel, crue, etc., en fonction de son utilisation et des goûts.

Bouturer un aloe vera

Vous pouvez bouturer un aloe vera de différentes façons. En fonction de la méthode choisie, le bouturage sera plus ou moins facile. Focus sur les techniques de multiplication de cette plante.

À partir d’un rejet

Il s’agit de la technique la plus simple à mettre en œuvre et qui offre le plus de chances de succès. Mais pour cela, il faut que votre aloe vera ait donné naissance à un ou plusieurs drageons avec des racines. Vérifiez si vous en voyez sur la tige principale de votre plante à proximité de ses racines.

Si tel est le cas, avant de le prélever, assurez-vous qu’il a au moins 4 feuilles, ses propres racines et que sa taille est suffisante, soit environ 5 fois moins que la plante mère.

Si le rejet répond aux conditions énumérées ci-dessus, voici comment procéder pour le récupérer :

  • Pour prélever le drageon, n'hésitez pas à éclaircir autour de la tige principale. Vous pouvez pour cela sortir délicatement la plante de son pot pour mieux accéder au rejet et retirer la terre qui l’entoure.
  • Si vous avez plusieurs drageons, choisissez le plus vigoureux et coupez-le avec soin en conservant autant de racines que possible pour faciliter sa reprise.
  • Rempotez la plante mère.
  • Préparez ensuite un pot en terre cuite dont le fond est percé. Pour cela, déposez au fond un lit de billes d’argile que vous recouvrez de terre spécialement adaptée aux plantes grasses ou d’un terreau spécial boutures et semis.
  • Faites un trou dans la terre pour enterrer votre bouture. Attention, le cœur ne doit pas être sous la terre.
  • N’arrosez pas immédiatement, mais installez le pot à la lumière tout en veillant à ce qu’il ne reçoive pas les rayons directs du soleil. La pièce doit être chauffée entre 18° et 21° C. Veillez également à placer la bouture à l’abri des courants d’air.
  • Après une quinzaine de jours, vous pouvez procéder à un premier arrosage léger.
  • Attendez ensuite que la terre ait complètement séché avant l’arrosage suivant, et ainsi de suite au fil du temps.

À partir d’une feuille

C’est une technique aux résultats souvent décevants. Pour mettre toutes les chances de votre côté, choisissez une feuille à la base de votre plante, car c’est là que se trouvent les plus anciennes, les nouvelles se développant au centre.

  • À l’aide d’un couteau propre et aiguisé, coupez une feuille de votre aloe vera. Évitez d’utiliser un sécateur, car il va avoir tendance à écraser la feuille et à l’endommager. Réalisez une coupe franche et nette afin de favoriser la cicatrisation de la plante mère.
  • Patientez ensuite pendant 2 à 3 jours pendant lesquels vous laisserez sécher à l'air libre la feuille prélevée. Vous allez constater l’apparition d’un cal de cicatrisation à l’extrémité.
  • Vous pouvez alors planter votre bouture à la verticale dans un mélange de terreau drainant, constitué à parts égales de terre et de sable. Vous pouvez aussi opter pour un terreau spécial boutures ou plantes grasses.
  • Une fois votre feuille plantée, vous pouvez utiliser un brumisateur pour humidifier la terre en surface.
  • Installez votre bouture à l’abri des courants d’air et du soleil direct.
  • Dès que la terre est sèche, brumisez une nouvelle fois pour humidifier à nouveau la surface du terreau.
  • Vous pourrez peut-être profiter de l’apparition d’une nouvelle feuille ce sera alors signe que votre bouture a pris. Par contre, si au bout d’un certain temps rien n'apparaît, vous pouvez vérifier en tirant très légèrement. Si vous constatez une résistance, ne tirez pas plus, car cela signifie que des racines sont en train de se former.
Bouturer Aloe Vera
© istock

À savoir

  • Les drageons produits par l’aloe vera apparaissent dans des contextes spécifiques. Ce peut être lorsque la plante est sur le point de mourir, elle cherche alors à assurer la continuité de l’espèce ou lorsque la plante est arrivée à maturité complète et n’a donc plus de phase de croissance.
  • Si vous optez pour la solution de bouturage à partir d’une feuille, sur la plante mère, il est ensuite possible de protéger la zone de coupe des éventuelles bactéries. Pour cela, vous devez appliquer sur la plaie du miel, ainsi que de la poudre de cannelle.
  • Si vous constatez que la feuille prélevée montre des signes de sécheresse ou qu’elle se replie, restez patient, car cela n’aura pas d’effet sur la pousse des racines. Néanmoins ne l’arrosez pas plus pour autant, entre deux arrosages, continuez à bien attendre que la terre ait complètement séché.
  • Qu’il s’agisse de la plante mère ou de votre bouture, dès que vous avez l’impression que les racines sont à l’étroit, vous pouvez procéder au rempotage. En effet, si les racines ont tendance à sortir par le trou du pot, cela veut dire que celui-ci est trop petit.
  • L’aloe vera apprécie la lumière et doit bénéficier d’au moins 6 à 8 h d’ensoleillement au quotidien. Vous pouvez mettre des cailloux blanc autour de la tige pour réfléchir la luminosité sur votre aloe vera.
  • En hiver, durant le repos végétatif, ralentissez les arrosages et, dans tous les cas, veillez à ne pas laisser les racines tremper dans l’eau.
  • Si vous constatez une pousse droite des feuilles, c’est un signe de bon développement de votre plante.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment bouturer un aloe vera ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires