Comment Bouturer Bambou
© istock

Comment réaliser une bouture de bambou ?

À l’extérieur, qu’ils soient cultivés en pot ou en pleine terre, les bambous apportent une touche d’exotisme et sont une source d’apaisement et de sensation de fraîcheur avec le bruissement de leurs feuilles sous les souffles d’air. Si vous souhaitez que vos proches profitent de ces mêmes bienfaits ou si vous voulez encore plus de bambous chez vous, vous avez la possibilité de multiplier votre plante. Pour ce faire, la meilleure technique est le bouturage. Nous vous proposons de la découvrir en détail.

Minutes Maison Publié le 20/06/23 à 10:25
1

Les différentes façons d’avoir plus de bambous

Bien sûr, il est toujours possible d’acheter des bambous, mais différentes techniques permettent d’en profiter à moindres frais :

  1. Il est possible de semer des graines de bambou.
  2. Le bambou peut être multiplié par bouturage.
  3. Vous pouvez également obtenir plusieurs plants en procédant à une division de la souche mère.
  4. Enfin, il est possible de procéder à une reproduction in vitro.

Il faut savoir que la reproduction par bouturage est la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en œuvre, car d’une part, les semis de bambou s’avèrent peu efficaces et les plans obtenus sont de mauvaise qualité, et d’autre part, la reproduction in vitro est une technique sophistiquée qui n’est pas accessible à tous. C’est pourquoi, nous vous recommandons d’opter pour le bouturage, une technique que nous vous expliquons ci-dessous.

Qu’est-ce que le bouturage ?

Lorsque l’on parle de bouturer un bambou, il s’agit d’une méthode permettant de multiplier la plante en divisant des touffes, ou en prélevant et en divisant des rhizomes selon le cas :

  • Le cas des bambous dits « traçants » : pour bien comprendre, il est important de savoir que les rhizomes sont les tiges souterraines du bambou et que chez cette plante, ces rhizomes sont leptomorphes. Cela signifie qu’ils sont longs et minces, et rampent à l’horizontale sous le sol produisant des bourgeons au niveau de leurs nœuds.
  • Le cas des bambous dits « non traçants » : leur bouturage se fait par division de la souche mère.
  • Le cas des bambous tropicaux : leur bouturage se fait à partir d’un tronçon d’une canne.

Multiplier un bambou traçant

Nous l’avons vu, cette opération se fait à partir d’un tronçon de rhizome.

Prélever un rhizome

Dès que les risques de gelée sont passés, vous pouvez prélever un rhizome. Veillez à ne pas trop attendre non plus, car les nouveaux bourgeons ne doivent pas sortir du rhizome : le meilleur moment est mars. Toutefois, vous pouvez effectuer une bouture à n’importe quel moment de l’année, mais les autres périodes seront moins propices. Choisissez un rhizome qui a entre 2 et 4 ans.

Pour ce faire, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  1. Dégagez délicatement la terre autour du rhizome, de préférence lorsque le sol est humide pour plus de facilité.
  2. Coupez dans le rhizome un tronçon d’une trentaine de centimètres. Privilégiez une partie présentant au moins 3 bourgeons.

Bouturer en pot

Ensuite, il est préférable de bouturer ce tronçon de rhizome dans un pot. Pour ce faire :

  1. Remplissez un pot aux trois quarts d’un mélange de sable et de terreau à raison de 1/3 de sable pour 2/3 de terreau.
  2. Couchez le tronçon que vous avez coupé à l’horizontale sur ce mélange en veillant à bien orienter les bourgeons vers le haut.
  3. Recouvrez l’ensemble avec le reste du mélange que vous avez préparé.
  4. Procédez ensuite à des arrosages réguliers, tous les 10 jours environ, sans excès pour ne pas risquer de faire pourrir votre future plante. Vous verrez rapidement apparaître les pousses.

Bouturer en terre

Il est également possible de procéder au bouturage de votre bambou directement en pleine terre. Pour cela :

  1. Commencez par creuser un sillon d’une dizaine de centimètres de profondeur et de la longueur de votre rhizome.
  2. Couchez votre tronçon de rhizome dans ce sillon en orientant les bourgeons vers le haut.
  3. Recouvrez de terre.
  4. Comme vu précédemment, procédez ensuite à des arrosages réguliers, mais modérés pour ne pas risquer de faire pourrir la plante.
Pousse De Bambou
© istock

Multiplier un bambou non traçant

Vous cultivez une variété de bambou non traçant, comme un Fargesia, et vous souhaitez le multiplier ? Sachez que c’est tout à fait possible. À la différence des bambous traçants, ces bambous ont un système racinaire compact, ce qui leur confère l’avantage de ne pas être envahissant.

Pour multiplier ce type de bambou, vous devez procéder à la division de la souche mère. Pour ce faire, lorsque votre plante est assez grosse, vous pouvez récupérer un ou plusieurs éclats de rhizome du pied mère. Il vous suffit ensuite de les replanter en pot ou en pleine terre.

Procéder au bouturage d’une canne d’un bambou tropical

Parmi les différentes sortes de bambou, vous pouvez également avoir un bambou tropical comme un bambusa vulgaris ou un bambusa ventricosa, par exemple.

Si vous souhaitez le multiplier, le bouturage doit alors être réalisé à partir de ses cannes. Vous pouvez procéder à cette opération à n’importe quelle période de l’année. Toutefois, les résultats seront très variés en fonction de la variété de bambou.

Pour ce faire, vous pouvez procéder ainsi :

  1. Prélevez un morceau de canne de bambou possédant un seul nœud en le coupant avec un sécateur bien affûté.
  2. Préparez un mélange composé de ⅔ de sable et ⅓ de terreau.
  3. Versez ce mélange dans le pot sans le remplir totalement.
  4. Couchez le morceau de canne prélevé à l’horizontale sur le mélange.
  5. Ajoutez une dizaine de centimètres de substrat par-dessus.
  6. Procédez à un arrosage, sans excès, puis par la suite, veillez à maintenir le substrat humide.
  7. Installez votre bouture dans un endroit chaud et ombragé.
  8. Environ 6 semaines plus tard, vous remarquerez un petit bourgeon.
  9. Patientez jusqu’à l’apparition de jeunes feuilles pour repiquer la bouture, d’abord dans un pot, puis, éventuellement, en pleine terre.
  10. Procédez à son arrosage, toujours sans excès.

Multiplier le lucky bambou

Aussi appelés « bambou porte-bonheur », ces cannes sont cultivées en intérieur et généralement installées dans de l’eau. Ce type de bambou a besoin d’une bonne luminosité pour bien se développer. Vous pouvez le bouturer de la manière suivante :

  1. Avec un sécateur bien affûté, coupez un morceau de canne. Assurez-vous de prélever un morceau parfaitement sain, c’est-à-dire qu’il doit être vert et porter un nœud ou un anneau.
  2. Déposez ce morceau dans un récipient en verre rempli d’eau.
  3. Il va ainsi développer ses racines.
  4. Il est également possible de planter votre canne de bambou en terre dans un substrat bien drainant.
Attention : N'oubliez pas, le bambou peut rapidement devenir envahissant dans votre jardin. Si c'est le cas, nous avons invitons à consulter notre article pour vous aider à vous en débarrasser.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment réaliser une bouture de bambou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires