Quand et comment bouturer un figuier ?

Un beau figuier bien entretenu permet d’avoir, chaque année, de belles figues à manger telles quelles ou bien cuites, en accompagnement de plats ou en délicieuses confitures. Ce fruit est la star des pays méditerranéens car le figuier aime le soleil. Si vous avez un voisin qui détient un figuier magnifique, il est peut-être possible de le bouturer pour avoir votre propre figuier et profiter de ses fruits. Nos astuces pour savoir quand et comment bouturer un figuier vous aideront pas à pas.

Sandrine Dauchez Publié le 18/06/24 à 15:47
Bouture Figuier
© istock

Quelle est la bonne période pour bouturer un figuier ?

Présentation du figuier

Avec pas moins de 800 variétés, dont 5 se démarquent des autres pour les qualités gustatives de leurs fruits, le figuier (Ficus Carica) est un arbre fruitier pouvant atteindre, à sa maturité, entre 5 et 10 mètres. Ce petit arbre caduc, de la famille des Moracées, aime les zones ensoleillées et résiste bien sous les climats méditerranéens.

On le connaît en France depuis des millénaires et l’on aime particulièrement son fruit que l’on peut consommer cru, seul ou dans une salade, cuit ou encore en confiture. La figue est également très bonne séchée. Elle est excellente pour ses apports en vitamines notamment la B9 et la K1. Elle est également intéressante entre autres pour ses apports en magnésium (30 mg/100 g), potassium(232 mg/100 g) et calcium (167 mg/100 g).

Sa période de fructification se situe entre mai et septembre et l’on récolte ses fruits plutôt en été.

Le figuier Ficus Carica se distingue de ses cousins le figuier de Barbarie (reconnaissable à ses épines) et le figuier Lyre.

A quelle époque peut-on bouturer le figuier ?

Tout va dépendre de la technique de bouturage utilisée.

  • Pour une technique à l’étouffée, on préconise de le faire plutôt en février ou mars.
  • Si vous voulez faire une bouture à crossette, vous pouvez vous y prendre en novembre. La bouture avec la technique du verre d’eau se fait plutôt en saison hivernale.

Certains préconisent d’attendre le printemps et de bouturer entre avril et juin pour faciliter la reprise de la bouture, du fait que le bois de l’arbre mère est en pleine croissance.

Comment réaliser une bouture de figuier ?

Il existe plusieurs techniques pour bouturer un figuier. Pensez tout d’abord à rassembler le matériel nécessaire pour effectuer votre bouture, à savoir :

  • des gants de jardinage ;
  • un pot ;
  • une bouteille plastique ;
  • du terreau ;
  • un sécateur (à désinfecter avec de l’alcool à 90° avant de bouturer) ;
  • de l’eau ;
  • du sable ;
  • un pulvérisateur ;
  • un verre pour la technique du verre d’eau.

La bouture à crossette

Ce type de bouture se fait juste après la chute des feuilles du figuier. Trouvez une branche ayant environ 2 ans d’ancienneté. Il suffit alors de récupérer des rameaux latéraux sur une longueur de 20-30 cm, tout en laissant intacte une partie de la branche au niveau de sa base. Vous avez réalisé votre bouture à crossette !

  • Préparez ensuite un ou plusieurs pots que vous allez remplir avec du sable.
  • Prenez votre sécateur préalablement désinfecté et faites une coupe en biseau de l’extrémité du rameau sur quelques centimètres. Il s’agit de faire cette coupe au-dessus du bourgeon.
  • Placez les boutures dans les pots de sable. Veillez à faire dépasser 1 ou 2 bourgeons.
  • Ainsi préparés, les pots contenant les boutures dans le sable seront arrosés puis placés au Nord, le long d’un mur afin de bénéficier du froid qui va aider le bois à s’attendrir et aidera les racines à sortir plus facilement.

Vous n’avez plus rien à faire jusqu’au printemps.

Placez alors vos boutures en pleine terre ou en pot selon le cas. Vous n’aurez plus qu’à laisser dépasser un unique bourgeon.

Lorsque vous voyez sortir de nouvelles feuilles, c’est un signal indiquant la reprise de la bouture.

Lorsque la bouture a bien repris, vous pourrez éliminer les pousses des bourgeons enterrés pour ne garder de la pousse au bout qui sera ainsi plus forte et offrira, au bout de neuf mois, un nouvel arbuste. La technique de la bouture à crossette fonctionne plutôt bien si l’on prend soin d’éviter les gelées tardives et si l’on prend soin ensuite de son jeune figuier en le protégeant bien pendant l’hiver surtout lors de ses quatre premières années de croissance.

La bouture à l’étouffée du figuier

La bouture à l’étouffée est une autre technique de bouturage qui nécessite l’emploi d’une bouteille ou d’un sac plastique. On commencera par couper la bouteille en deux et à en percer le fond. Puis on y met le terreau adapté pour les opérations de bouturage. On perce également la partie supérieure de la bouteille pour pratiquer une aération lorsque les boutures seront plantées.

Une fois que le terreau a été placé sur la partie inférieure de votre bouteille, il faudra veiller à l’arroser et à le tasser avant d’y mettre la bouture.

Il faut attendre la fin du mois de février pour récupérer sur le figuier des rameaux en veillant à choisir plutôt des rameaux d’un an sur lesquels on pourra observer 3-4 yeux.

Il suffit ensuite de placer les boutures dans le terreau préparé dans votre bouteille plastique. Il est important d’enterrer ces boutures pour ne laisser dépasser à l’air que 2 yeux maximum.

On referme la bouteille avec du scotch. Grâce aux trous que l’on a effectué, la bouture du figuier a de l’air mais elle se trouve dans une atmosphère confinée, à la manière d’une serre, ce qui va l’aider à se développer.

Il faut ensuite placer cette bouteille dans un coin lumineux, mais toutefois frais (maximum 16° C si possible). Lorsque l’on voit apparaître les premières pousses et les racines dans la partie inférieure, on peut ôter le haut de la bouteille en prenant soin de laisser le substrat légèrement humide.

Veillez à couvrir le bas de la bouteille avec du papier journal afin de protéger les racines de la lumière.

Bouturer le figuier avec un verre d’eau

Cette technique est un peu plus délicate car les racines ont tendance à être cassantes, ce qui peut rendre le rempotage plus compliqué. Pour cette raison, il vaut mieux privilégier les autres techniques de bouturage.

Pour mettre en œuvre cette technique, il faut commencer à la fin de l’hiver.

Récupérez les rameaux sur une dizaine de centimètres sur votre figuier. Placez ensuite ces boutures dans un verre d’eau. Changez l’eau chaque fois qu’elle se trouble ou devient légèrement jaune.

Il faut compter environ 5 semaines pour voir les premières racines apparaître. Lorsqu’elles auront une longueur d’environ 5 cm, vous pourrez replanter votre bouture en pot contenant un substrat léger en prenant certaines précautions pour ne pas endommager les racines.

Protégez votre pot des éventuelles gelées tardives en plaçant vos boutures sous abri.

La bouture longue

Le rameau prélevé sur le figuier mère est dans cette technique de bouturage d’une longueur d’1 mètre. L’extrémité doit être verte. On lui laisse les feuilles de l’extrémité, tout en ôtant toutes les autres avant de le placer sur une hauteur de 50 cm dans un récipient rempli d’eau de pluie.

On attend ensuite le printemps pour faire la plantation définitive de cette bouture.

Comment entretenir une bouture de figuier ?

Pour réussir sa bouture de figuier et avoir toutes les chances de voir croître un beau figuier, il faut respecter certains principes :

  • Pensez à changer régulièrement l’eau dès que vous constatez qu’elle n’est plus très claire ou devient jaune (cas de la bouture longue et la bouture avec verre d’eau). Attention, la bouture à crossette ne nécessite pas des arrosages répétés, mais juste assez au départ pour attendre ensuite jusqu’au printemps.
  • Surveillez les boutures et les racines lorsque c’est possible. Lorsque la bouture a atteint environ 5 cm, c’est le bon moment pour la mettre dans le pot avec son substrat.
  • La plantation en pleine terre, dans le jardin se fera au début de l’automne qui suit.
  • Respectez bien les instructions pour chaque type de bouture (exposition, température requise…).

Quelle que soit la technique de bouturage utilisée pour faire croître un ou plusieurs autres figuiers, en suivant bien les indications, l’opération devrait fonctionner et vous permettre d’avoir un nouveau petit arbre fruitier dans votre jardin.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quand et comment bouturer un figuier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires