Comment faire pousser un avocat ?

Faire pousser un avocat en mettant un noyau à germer est en fait relativement simple. La principale difficulté réside dans le choix du noyau. C’est une activité que vous partagerez avec vos enfants qui auront plaisir à voir l’évolution de cet avocatier. Ils peuvent ainsi également mieux comprendre comment la plante se développe pour donner ses fruits. Il faut juste adopter la bonne méthode et les bons gestes pour réussir.

Comment Faire Pousser Un Avocat
© istock

L’avocatier : comment se développe-t-il ?

Il faut déjà savoir que l’avocatier est généralement un grand arbre quand il pousse en pleine terre, en effet, il peut atteindre jusqu’à 15 à 20 mètres. Il est très résistant et capable de vivre jusqu’à 70 ans. Il nous vient d’Amérique Centrale et du Mexique.

Il faut attendre entre 4 et 6 ans pour voir apparaitre les premiers fruits, mais une fois qu’il a commencé à donner, vous pouvez ramasser des centaines de kilos d’avocats sur une année. Du fait de son origine, c’est un arbre qui craint les températures basses, cependant certaines variétés mexicaines tolèrent jusqu’à -5 °C ou -10 °C. C’est une exception, car les autres ne supportent pas du tout le gel. C’est pourquoi en France, il est surtout cultivé à l’intérieur et en pot. Seules les régions aux climats doux et tempérés, peuvent le mettre en pleine terre. Il faudra tout de même lui mettre un voile d’hivernage et pailler son pied. Il aime les sols sablo-argileux ou sableux.

Avocatier
© Pixabay Alanyadk

Pour donner le fruit qui nous régale, il faut que l’avocat soit pollinisé. Il faut savoir que chaque fleur s’ouvre deux fois : c’est une femelle puis un mâle donc il peut polliniser seul, mais cela marche mieux si vous avez deux plants. Le fruit se développe sur l’arbre, mais sans mûrir, et peut rester longtemps sur l’arbre, puisqu’il ne mûrit que quand il a été cueilli.

En pot, l’avocatier ne poussera que jusqu’à 2 ou 3 mètres selon son contenant. Il vit entre 20 et 30 ans et avant d’avoir des allures de petit arbre, il évoquera plus une plante verte durant les premières années.

Comment obtenir un avocatier facilement ?

Quand vous mangez un avocat, coupez-le délicatement sans toucher le noyau, celui-ci devra être intact pour germer plus facilement. Passez-le sous un filet d’eau chaude pour enlever la pulpe restante. Ne touchez pas à la peau brune qui l’entoure et faites-le sécher.

La germination

Elle peut se faire dans un verre d’eau ou directement dans un pot avec du terreau.

Dans un pot :

  • Vous mettez directement le noyau dans un terreau humide ;
  • La base du noyau, la partie renflée sera mise en bas puisque c’est de la partie haute que sortent les feuilles ;
  • Il faut maintenir en permanence le terreau bien humide. Cette méthode est assez longue et ne fonctionne pas à tous les coups.
Faire Pousser Avocat Pot
© istock

Dans un verre d’eau :

  • Remplissez un verre d’eau ;
  • Prenez quatre cure-dents et enfoncez-les à mi-hauteur dans le noyau ;
  • Placez le noyau sur le verre, la pointe de celui-ci doit se trouver en haut et la base est dans l’eau ;
  • Il faut changer l’eau régulièrement. Vous pouvez placer un coton humide au fond du verre pour conserver un peu d’humidité ;
  • Veillez à ce qu’il y est toujours au moins deux centimètres du noyau qui soit immergé dans l’eau ;
  • Placez ensuite votre verre d’eau dans un endroit chaud et ensoleillé, sur le rebord d’une fenêtre par exemple ;
  • Faites très attention au niveau de l’eau, le noyau doit tremper en permanence dedans.

Petites astuces : Choisissez de préférence un noyau prélevé sur un avocat bien ferme.

Il est possible d’ôter la peau brune qui entoure le noyau, certains affirment que les résultats sont meilleurs dans ces conditions.

Les étapes de la germination

Au bout de deux mois environ, vous devriez voir les premières racines apparaitre. Ce processus commence par quelques signes spécifiques :

  • La peau brune prend des rides ;
  • Le noyau se fend en deux dans la longueur ;
  • Une racine commence à apparaitre ;
  • Quand les racines sont présentes, changez l’eau tous les deux jours ;
  • Une fois que les racines font environ une dizaine de centimètres, vous allez pouvoir mettre votre noyau dans la terre, dans un pot de 15 cm de diamètre ;
  • Vous ne mettrez en terre que la partie du noyau qui était dans l’eau. Choisissez de préférence un terreau riche en humus ;
  • Arrosez régulièrement, il faut que la terre soit toujours humide, mais sans la détremper ;
  • Peu à peu des feuilles vont se former ;
  • Quand votre plante atteint 30 cm, vous pourrez dire que vous avez réussi.

Évidemment, il vous faudra attendre au moins quatre ans avant d’obtenir des fruits. Dans leur milieu naturel, les avocatiers ne produisent leurs fruits qu’au bout de 4 à 7 ans, il faut donc être patient avant de récolter. Si vous avez placé votre plante dans un grand pot, il faut parfois même dix ans pour récolter ses avocats. Cependant, cette plante qui devient peu à peu un petit arbre est très décorative grâce à un feuillage abondant.

Faire Pousser Avocat
© istock

Comment entretenir son avocatier ?

L’avocatier aime la lumière, il faut donc le placer si possible au sud et près d’une fenêtre. Vous pouvez également le placer sur votre terrasse ou votre balcon durant l’été quand il ne risque plus de geler, entre mai et septembre par exemple, il profite de cette manière du soleil.

L’arrosage de votre avocatier : au moment où l’avocatier est encore frêle et fragile, il faut vraiment penser à maintenir la terre humide, mais sans excès. Dès que vous voyez que la terre est sèche, humidifiez-la. Plus l’avocatier se développe, moins il a besoin d’eau. Tant que les feuilles sont bien vertes, c’est que l’apport d’eau est bon. S’il n’est pas assez arrosé, ses feuilles deviennent brunes et s’il l’est trop, elles jaunissent.

La taille de l’avocat : celle-ci n’est pas utile quand vous cultivez votre avocat en extérieur et tant qu’il est jeune. En effet, elle retarderait la fructification. Si vous le conservez en pot, vous pourrez pincer la tête une fois qu’il mesure au moins 30 cm. Ensuite, quand il est parfaitement développé et qu’il commence à ressembler à un arbre, il faut couper les gourmands et les bois morts, c’est la taille d’entretien.

La surveillance de l’avocatier :

  • Le phénomène des feuilles qui brunissent peut s’expliquer de différentes manières : par un choc thermique (fortes différences de températures), brûlures dues au vent ou au soleil, trop d’arrosage abondant, cela peut être une réaction normale quand il s’agit de feuilles anciennes qui se renouvellent.
  • Un feuillage sec et grisâtre est le signe d’une attaque d’araignées rouges.
  • Les taches brunes au bout des feuilles peuvent évoquer la présence d’un champignon.
  • Cette plante est également sensible aux invasions de moucherons ou de Sciarides.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment faire pousser un avocat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires