Quand et comment tailler le figuier ?

Tailler un figuier n’est pas une obligation, cependant pour aérer l’arbre et ainsi améliorer sa production, elle peut devenir utile. Elle vous permet également de conserver un arbre en parfaite santé. Elle n’est pas très difficile à effectuer. Il existe deux modes de tailles importantes : la taille d’entretien et la taille de formation. Celle-ci varie également suivant l’âge de l’arbre. Il faut savoir quand et comment réaliser cette opération pour que l’arbre n’en soit pas affecté.

Quand Comment Tailler Figuier
© istock

Les différents types de figuiers

Il existe deux types de figuiers :

Les figuiers bifères : ce sont des arbres qui donnent des fruits deux fois au cours de l’année. C’est au mois de juillet qu’ils produisent les figues d’été, appelées également figues-fleurs. Ces figues apparaissent alors sur le bois de l’année précédente, c’est en effet en hiver qu’a débuté leur formation, en sommeil, pour terminer de mûrir en été. Ces arbres donneront ensuite des figues plus tardives en automne, celles-ci s’étant formées au printemps, ce sont les figues d’automne.

Les figuiers unifères : ces derniers ne donnent des fruits qu’une fois dans l’année, en septembre. On les appelle les figues d’automne et elles se forment sur les rameaux de l’année.

Ces données vont forcément influer sur la taille et la manière de la pratiquer.

Tailler Figuier
© istock

Les outils nécessaires pour réaliser la taille de votre figuier

Pour tailler le figuier, il vous faudra assez peu de matériel :

  • Un sécateur dit à lames "croisantes" : celui-ci vous offre la possibilité de tailler les branches les plus fines, les lames doivent être propres et bien coupantes ;
  • Une scie d’élagage pour les branches les plus importantes ;
  • Du produit cicatrisant à mettre sur les endroits que vous venez de couper, de l’argile verte par exemple ;
  • Des gants spéciaux pour protéger vos mains ;
  • Une échelle ou un escabeau pour les branches plus importantes.

Comment effectuer la taille ?

La taille automnale ou de formation du jeune figuier

Attendez une saison au moins avant de réaliser la première taille. Vous allez alors tailler un nombre de branches assez important pour que votre arbre soit plus vigoureux.

Vous procédez à cette opération en octobre ou novembre. Le but est d’ôter les branches mortes et les plus vieilles d’entre elles. Cela permet ensuite aux nouveaux rameaux de se développer.

Vous pouvez également couper les branches principales à un tiers de leur longueur, vous stimulez ainsi leur repousse et leur vigueur. Il faut ensuite s’occuper de la base de l’arbre et des rejets qui s’y forment et qui doivent être supprimés. En coupant les branches à l’intérieur de l’arbre, vous laissez respirer la ramure.

La coupe se fait en biseau, et le plus proche possible du tronc. Vous coupez alors après l’intersection de branches ou d’un bourgeon.

Coupez toutes les branches qui dérivent d’une branche à fruits et celles qui semblent malades. En fait la production de fruits est gênée par celles qui poussent trop près du tronc ou qui se croisent. Le but est donc d’aérer l’arbre pour que les branches à fruits s’épanouissent au soleil et à la lumière. De plus, cela permet de favoriser les montées de sève vers les branches principales et ainsi d’obtenir un meilleur rendement.

Pendant l’été : pincez les feuilles qui commencent à pousser sur les branches que vous avez conservées. Cela a pour but d’éviter que la sève ne se disperse dans différentes directions.

Bon à savoir :

Normalement, vous allez voir du latex s’écouler de la plaie après la coupe, c’est un cicatrisant naturel. Si la plaie est importante, elle cicatrisera plus facilement en badigeonnant de l’argile verte. Cela vous évite de voir apparaître les parasites ou les maladies.

La taille de fructification concernant les figuiers bifères

Cette taille est nécessaire pour augmenter la fructification et pour augmenter la production des figues récoltées en été. Au cours de cette taille, conservez bien les rameaux de l’année précédente. C’est sur ces derniers que se développent les figues fleurs. Il suffit de sectionner l’extrémité de ces derniers. Des pousses apparaissent au niveau des figues fleurs, il faut les sectionner en bonne partie dans le mois suivant cette taille.

La taille d’entretien

Quand votre figuier a atteint une taille adulte, le principe de la taille d’entretien consiste à couper les branches de l’année au niveau du 4e ou 5e œil par rapport à celle de l’année précédente.

Notre conseil : vous rabattez un tiers des nouvelles branches, mais laissez de nombreux bourgeons, dans le cas contraire votre arbre risque de s’épuiser en faisant de nombreux rejets. Il faut tout d’abord enlever les petits rameaux trop fins qui poussent sur les branches principales et le tronc.

Durant cette taille d’entretien, laissez les rejets qui vous semblent les plus vigoureux à la base de l’arbre et coupez les autres. Ils apparaissent au printemps. Vous réaliserez cette taille d’entretien tous les deux ou trois ans, en revanche, il faut l’émonder une fois par an.

La taille de rajeunissement

Si votre figuier est très âgé, vous pouvez le tailler pour qu’il soit plus harmonieux et plus productif.

Il s’agit de le rabattre de la façon suivante :

  • Coupez les branches à 50 cm du tronc. De cette manière, les rejets se formeront à l’extrémité des branches. Les branches apparues récemment peuvent être coupées à moitié de leur longueur de manière à soulager l’arbre.
  • Vous pouvez également le rabattre au sol, cela permet aux rejets de se former à partir de la souche.

Cette taille sera effectuée très rarement tous les 20 ou 30 ans seulement, au-delà, vous risqueriez de fatigue votre arbre.

Figuier
© Pixabay Simon

Quand réaliser la taille ?

La taille de formation se fait après avoir récolté les fruits, en octobre ou en novembre. Dans les régions froides, cette taille ne sera pas faite à ce moment, car les gelées peuvent abîmer votre figuier et surtout elles retarderaient la cicatrisation. Il sera alors préférable de laisser passer la période hivernale et de la réaliser en février ou mars.

La taille de fructification est réalisée au printemps, généralement en avril, de manière à stopper la croissance des rameaux indésirables. Elle permet également d’accélérer la fructification surtout dans les régions du nord. Si la région que vous habitez présente un climat doux, elle peut être effectuée au mois de novembre ou juste après que les fruits ont été récoltés.

La fréquence de la taille

Dans les régions du Nord, les figuiers bifères peuvent être taillés deux fois, alors que dans le sud de la France, ils ne sont taillés qu’une seule fois. Les figuiers unifères ne sont taillés qu’une fois en fin d’hiver ou en automne.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quand et comment tailler le figuier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires