Quand et comment tailler le laurier rose ?

Le laurier-rose est un bel arbuste très décoratif qui donne de très jolies fleurs apportant beaucoup de charme à votre jardin ou terrasse. Il se plait particulièrement dans les régions aux climats assez doux et tempérés, dans le sud en particulier et en pleine terre. Dans les autres régions, vous devrez le rentrer l’hiver, c’est pourquoi la culture en pot sera préférée. Il faut savoir que tailler un laurier-rose n’est pas une obligation. Elle vous permet en revanche de limiter sa croissance si nécessaire et d’obtenir une floraison plus abondante. Voici quelques conseils pour bien tailler cet arbuste.

Laurier Rose
© istock

Le laurier-rose : conseils de plantation et de culture

Le laurier-rose se plante généralement à l’automne ou au printemps qui sont les périodes les plus favorables. Il se présente sous la forme d’un arbuste au feuillage dense et persistant qui est très décoratif. C’est entre juin et septembre qu’il se couvre de jolies fleurs qui sont très souvent roses, mais qui, suivant les variétés, peuvent se parer de blanc, de rouge, de lilas ou d’abricot.

Cet arbuste peut monter jusqu’à 5 mètres, il est essentiel de le savoir avant de se lancer dans sa plantation.

Le laurier-rose aime les endroits ensoleillés, vous pouvez le planter en pleine terre, mais également en bacs ou en pots. Il faut faire attention à l’abriter si possible du vent qu’il n’apprécie guère. La première année, il est indispensable de l’arroser régulièrement. Durant l’hiver, vous pouvez le pailler et même le recouvrir avec un voile d’hivernage pour le protéger.

À quelle époque tailler votre laurier-rose ?

La taille de cet arbuste offre la possibilité de renouveler les bois morts et anciens. Elle assure une floraison plus abondante et permet également de contenir sa taille. Vous n’êtes pas tenu de le tailler surtout quand il est en pleine terre, cela reste préférable.

C’est au printemps et surtout avant la floraison que vous envisagerez de tailler le laurier-rose si vous l’avez planté en pleine terre. S’il est en bac ou en pot, vous attendrez l’automne pour le faire. Le but est de réaliser ce travail une fois qu’il ne fleurit plus, mais également avant l’apparition des premières gelées conséquentes. Il faut savoir que votre plante va se développer durant la période hivernale.

Les seules plantes que vous taillez sont celles qui ont atteint l’âge de cinq ans. La périodicité change avec le mode de culture. En pleine terre, il se taille tous les six ou sept ans et en pot, tous les deux ans.

Tailler Laurier Rose
© istock

Comment le tailler : quelques règles essentielles

Vous allez le tailler de manière à donner à votre laurier-rose une forme harmonieuse et agréable. Le but est double, car il faut en profiter pour retirer le bois mort, le bois noirci qui a été victime du gel en hiver et les branches qui sont trop anciennes. Le bois qui a gelé ne repoussera plus, vous pouvez donc l’enlever sans problème.

La taille d’automne est surtout destinée à ôter les fleurs fanées et les branches abimées.

La taille de printemps est plus conséquente, et vous pouvez tailler votre arbuste à 40 cm du sol.

C’est un arbuste qui reste facile à tailler et qui ne demande que peu de matériel, pour le faire dans de bonnes conditions. Un sécateur de force vous offre la possibilité de couper les branches plus épaisses. Pour les petites branches et les fleurs fanées, prenez un sécateur classique qui coupe parfaitement. En revanche, il faut absolument mettre des gants, car contrairement à son cousin le laurier sauce, cet arbuste est dangereux, sa sève étant toxique. Prenez également un seau et une bâche pour récupérer fleurs fanées et branches coupées.

La méthode de taille varie si c’est un laurier-fleur en pot ou en pleine terre :

Pour le laurier-rose en pot

Coupez avec soin toutes les fleurs qui sont fanées. Ensuite, la taille consiste à donner une jolie forme à votre plante en sectionnant certaines tiges qui partent dans tous les sens. Une branche doit toujours être coupée à un tiers, cela vous assure une floraison foisonnante l’année suivante. Il est préférable de couper les branches les plus anciennes. C’est la bonne pratique si vous souhaitez qu’il garde des allures plus naturelles, qu’il reste plus haut et volumineux. Si vous avez envie d’affiner votre plante, vous pouvez laisser seulement la tige principale, celle qui part du sol et vous enlevez les autres.

Tailler le laurier-rose en pleine terre

Votre première opération consistera à supprimer toutes les branches malades, sèches, noircies ou mortes en les prenant de préférence à la base.

Regardez bien la structure de l’arbre et surtout n’hésitez pas à sectionner toutes les branches qui poussent vers l’intérieur ou qui se croisent. Il faudra alors conserver entre 4 et 6 branches principales qui permettront à la plante de garder une belle ossature. Il faut que les branches soient bien choisies pour que la plante conserve un certain équilibre et pour qu’elle soit belle à l’œil. Coupez les branches à la moitié.

Regardez le bas de la plante, vous découvrirez certainement de jeunes pousses. Gardez toutes celles qui vous semblent plus vigoureuses et ensuite débarrassez-vous des autres. Les jeunes pousses font office de tire-sève, ce qui permet de nourrir la plante et de la renouveler. Bien entendu toutes les branches qui présentent des bourgeons seront conservées.

Laurier Rose Quand Comment Tailler
© istock

Petite liste du matériel nécessaire

Certains outils et protections seront indispensables pour travailler dans de bonnes conditions, voici un récapitulatif de ce qu’il vous faudra :

  • Un sécateur de force, appelé également ébrancheur ou coupe-branche ;
  • Un sécateur : vérifiez qu’il est en parfait état de fonctionnement et qu’il coupe très bien ;
  • Une bâche pour récupérer plus facilement les fleurs fanées ;
  • Un seau pour les déchets ;
  • Des gants, ils sont primordiaux pour vous protéger puisque la sève est très dangereuse et toxique.

Comment bouturer le laurier-rose ?

Le bouturage du laurier-rose est relativement facile. Il faut juste être bien attentif quand vous choisissez la branche que vous allez prélever. Il faut que la pousse soit bien formée, qu’elle ne soit pas porteuse de maladie, vérifiez bien qu’il n’y ait pas de traces qui montreraient qu’elle soit attaquée par les insectes. Elle doit être parfaitement saine. Il faut que la branche que vous récupérez mesure une vingtaine de centimètres. Coupez-la au sécateur. Maintenant, vous allez vous servir de la pointe de celui-ci pour ôter les feuilles qui risqueraient de pourrir dans l’eau et ce n’est pas le but recherché. En partie haute, il est impératif de conserver entre 5 et 6 feuilles en haut de la tige que vous avez. Avec un greffoir, sectionnez la base pour enlever les morceaux d’écorce.

Prenez un récipient transparent et disposez un grillage, placez deux boutures dans les trous s’il est assez grand. Patientez 4 à 5 semaines et vous verrez que les racines commencent à apparaître. Quand elles sont assez grandes et nombreuses, repiquez la bouture dans un pot ou en pleine terre.

Petite astuce : pour que l’eau ne devienne pas trouble, mettez un petit morceau de charbon dans le récipient.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quand et comment tailler le laurier rose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires