Quels travaux réaliser dans la serre en mars ?

Bien que le mois de mars marque le début du printemps qui commencera officiellement le 20 du mois, nous ne sommes pas encore à l’abri d’épisodes de froid intense et de giboulées de neige. Vous pouvez certes commencer quelques semis au jardin, mais votre serre vous permettra de gagner du temps sur les récoltes si vous y installez des semis de fleurs et de légumes trop délicats pour être déjà cultivés en extérieur. Voici un aperçu de ce que vous pouvez faire dans votre serre en mars.

Zoé Beaugrand Publié le 06/03/24 à 17:17
Serre Jardin
© istock

Serre froide ou serre chauffée ?

Bien évidemment, l’une et l’autre n’ont pas tout à fait les mêmes fonctions :

  • Serre froide : elle est la plus courante et permet essentiellement de protéger les végétaux du froid, du vent et de l’humidité en hiver. Avant l’arrivée du printemps, elle permet de faire des semis plus tôt et d’accélérer le processus de levée des graines dans la mesure où elle emmagasine de la chaleur dès que le soleil pointe le bout de son nez.
  • Serre chauffée : il s’agit d’une serre équipée d’un chauffage qui lui permet de conserver une température tempérée tout au long de la mauvaise saison. Il est possible d’y cultiver des légumes tout au long de l’année.

De la même manière, les travaux à réaliser dans la serre ne sont pas les mêmes, car la serre chauffée est généralement entretenue tout au long de l’année.

Du côté des travaux d’entretien de la serre en mars

Dans le cas d’une serre froide, mars est la période où elle reprend vraiment du service. Il est donc nécessaire de bien l’entretenir pour assurer un lieu sain à ce que vous allez semer et planter. Cela passe par plusieurs tâches à réaliser.

Nettoyer

Si vous n’avez pas eu le temps ou l’envie de nettoyer votre serre en février, le début du mois de mars est la dernière extrémité pour le faire. En effet, il sera ensuite trop tard, car l’espace sera occupé par les jeunes plants et les semis, ce qui rendra le nettoyage compliqué. Pour nettoyer tous les éléments de votre serre, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de vinaigre qui vous permettra de tout désinfecter en même temps.

Aérer

L’aération de la serre doit être la plus fréquente possible. Ainsi, dès que la météo le permet, il est important de ventiler cet espace pour éviter le développement de champignons et de moisissures.

Commencer à protéger du soleil

Si vous vivez dans une région du sud de la France et que votre serre se trouve dans un emplacement exposé au soleil, commencez à protéger les semis des rayons directs du soleil que ce soit en fixant des rideaux ou en appliquant du blanc d’Espagne sur les vitres.

Arroser

Les températures étant plus douces, il est nécessaire de commencer à procéder à des arrosages plus fréquents afin d’éviter que les plantes ne souffrent pas :

  • Pour les plantes que vous avez hivernées dans votre serre, comme les pélargoniums, les fuchsias, les lauriers roses, les bougainvilliers, etc., reprenez les arrosages à raison d’une fois par semaine, surtout si le soleil brille.
  • Si vous avez fait quelques semis en février, pensez à bien arroser les jeunes plants pour accélérer leur croissance. Cela est d’autant plus vrai si vous avez fait des semis dans des godets de tourbe, car ces derniers ont tendance à sécher très vite.

Surveiller

Continuez de surveiller les plantes hivernées et les jeunes plants de près pour vous assurer qu’aucun parasite ne s’est invité ni qu’aucune maladie ne débute. Plus vous les repérez tôt, plus il sera facile de vous en débarrasser. Faites particulièrement attention aux pucerons de manière à éviter leur reproduction.

Du côté des semis à faire sous serre au mois de mars

La serre vous permettra de réaliser différents semis au cours du mois de mars. Il convient toutefois de distinguer ce que vous pouvez semer dans une serre chauffée de ce que vous pouvez semer dans une serre froide.

Dans une serre chauffée

Certaines plantes étant plus frileuses, elles ne peuvent être semées à cette période de l’année que dans une serre chauffée ou sur une couche chaude dans une serre froide si vous en avez préparé une.

C’est le cas des légumes d’été tels que les aubergines, les poivrons, les piments et les tomates. Ces cultures ayant besoin de plus de temps, il est préférable de ne pas les semer trop tard, mais elles ont aussi besoin de chaleur pour pouvoir germer. À la fin du mois de mars, vous pourrez débuter les semis de melon. Au-delà de ces légumes spécifiques, vous pouvez, bien évidemment, semer tout ce qui peut être semé dans une serre froide au mois de mars.

Dans une serre froide

Dans une serre qui n’est pas équipée d’un système de chauffage, vous allez également pouvoir procéder à différents semis :

  • Si vous cultivez vos oignons à partir de graines, c’est le moment de réaliser vos semis.
  • Vous pouvez aussi semer des poireaux, ainsi que des plantes aromatiques comme le persil, la ciboulette et la coriandre.
  • Les épinards et les céleris trouveront également place dans votre serre dès le mois de mars.
  • Pensez à semer des salades de manière régulière pour profiter de récoltes échelonnées.
  • Du côté des fleurs, vous pouvez également semer vos plantes à floraison estivale. Vous bénéficierez ainsi de fleurs plus tôt dans la saison. Vous pouvez ainsi semer des zinnias, des hibiscus, des ipomées, des cléomes, des passiflores, des Suzanne aux yeux noirs, etc..
  • Vous pouvez également faire démarrer vos bulbes d’été tels que les dahlias, les cannas et les bégonias en les mettant dans des terrines remplies de tourbe et de sable. Les premières feuilles ne tarderont pas à apparaître.

Du côté des plantes hivernées dans votre serre

Vous avez peut-être mis certaines de vos plantes dans votre serre pour les protéger du froid et des intempéries tout au long de l’hiver. Il est également temps de vous occuper d’elles pour les préparer à leur retour à l’air libre :

  • Si votre région bénéficie d’un climat suffisamment doux et en fonction des plantes, vous pouvez commencer à les sortir. Cela peut être prématuré dans certaines régions, mais si la météo le permet, vous pouvez au moins les sortir la journée, puis les rentrer le soir.
  • Procédez à un entretien de ces plantes en éliminant les feuilles qui ont séché et en les taillant. Si vous avez des hibiscus, vous pouvez les tailler d’un tiers. De même, si vous ne l’avez pas déjà fait, taillez les grimpantes que vous avez hivernées dans votre serre, ainsi que les pélargoniums pour favoriser la pousse de nouvelles tiges.
  • Vous pouvez bouturer les dahlias, les lantanas, les anthémis, les bégonias tubéreux, etc..
Zoe Beaugrand

Zoé, rédactrice passionnée par le jardinage et l'aménagement extérieur. À travers mes mots, je tente de transformer chaque coin de verdure en une histoire. Écrire, pour moi, c'est semer des graines d'inspiration.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quels travaux réaliser dans la serre en mars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires