Comment cultiver l’hortensia ?

Au charme indéniable, cet arbuste au feuillage caduc ne manque pas de charme avec ses grosses boules de fleurs aux couleurs chatoyantes qui illuminent le jardin.  Indémodable, l’hortensia est une belle plante facile de culture. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir pour un hortensia réussi qui vous émerveillera tout au long de l’été.

Hortensia
© istock

Fiche descriptive

  • Nom scientifique : Hydrangea
  • Autre nom : Hortensia
  • Origine : Asie
  • Type : arbuste
  • Famille : Hydrangeacées
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc, semi-persistant
  • Couleur(s) des fleurs : rouge, blanc, rose, pourpre, bleu
  • Hauteur : 0,80 à 2 m
  • Floraison : été
  • Feuillage en hiver : non
  • Exposition : mi-ombre et ombre
  • Arrosage : variable selon la météo. Arroser en cas de temps chaud et sec. Toucher la terre et si elle est sèche en surface, arroser.
  • Taille : mars

Fiche culture

  • Plantation : de préférence à l’automne
  • Exposition : mi-ombre pour une belle floraison
  • Sol : terre acide et humifère
  • Humidité : apprécie la terre humide
  • Utilisation : pot, pleine terre (en massif, en haie fleurie, en sujet isolé)
  • Multiplication : facile par bouturage
  • Maladies et nuisibles : cochenille, oïdium, pourriture grise, araignées rouges.

Fiche de culture de l’hortensia

L’hortensia est une plante facile de culture, que ce soit en pot, en jardinière ou en pleine terre. Dès lors que l’on répond à ses besoins, c’est une plante qui, avec sa belle floraison lumineuse, enchante les yeux pendant de longues semaines. Ses inflorescences sont constituées d’une multitude de petites fleurs qui peuvent être réunies en gros pompons ou en panicules.

Lumière

Pour assurer le développement optimal de votre hortensia, privilégiez un emplacement à la mi-ombre. Il a, en effet, besoin à la fois du soleil et de l’ombre pour être en pleine santé. Il peut s’agir d’un emplacement exposé à l’est ou à l’ouest, où il profitera du soleil en début ou en fin de journée, ou au nord.

Certes, vous pouvez voir des hortensias installés en plein soleil, mais sachez qu’avec une telle exposition, la couleur des fleurs passent beaucoup plus rapidement. Si vous n’avez que ce type d’exposition à offrir au vôtre, vous devez vous tourner vers un hortensia capable de supporter le soleil, comme l’hydrangea paniculata ou l’hydrangea arborescens qui peut même supporter des épisodes de sécheresse, par contre les inflorescences seront sous forme de panicules.

À l’inverse, un hortensia à l’ombre complète aura du mal à fleurir, sauf si vous misez sur un macrophylla, un hortensia serrata ou une variété grimpante.

Température

L’hortensia n’est pas rustique à proprement parler, mais il résiste assez bien aux hivers dans les régions où le climat est tempéré. La plupart des hortensias supportent des températures jusqu’à -15° C. Toutefois, certaines espèces sont plus sensibles, comme c’est le cas de l’hydrangea ‘Hanabi’ qui craint des températures inférieures à -7°, alors que d’autres sont plus résistantes comme le macrophylla qui supporte des températures jusqu’à -30°.

Arrosage

Les hortensias détestent et supportent mal la sécheresse. Deux cas de figure :

  • Votre hortensia est en pot : veillez à l’arroser régulièrement et abondamment.
  • Votre hortensia est en pleine terre : la première année, vous devez veiller à procéder à des arrosages réguliers et abondants, puis par la suite, vous n’aurez à le faire que lorsque la terre sera sèche.

Pour maintenir l’humidité au sol plus longtemps, vous pouvez placer un paillage au pied de l’hortensia. Veillez toutefois à ce que l’eau ne stagne pas. Cela risquerait de faire pourrir ses racines.

Engrais

Il est possible d’avoir recours à un engrais bio une fois par an pour favoriser la floraison de votre hortensia.

Plantation de l’hortensia et rempotage

Après avoir choisi l’emplacement idéal, il est temps de planter votre hortensia. Voici quelques conseils.

  • Période de plantation : septembre est le mois idéal pour planter les hortensias parce que cela permet de profiter de leur floraison entre juin et octobre. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas en planter tout au long de l’année, tant que vous évitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs.
  • Terre : que ce soit en pleine terre, en pot ou en jardinière, une terre riche convient à l’hortensia à condition qu'elle soit acide à neutre et qu’elle reste fraîche en été. Par contre, si votre terre est calcaire, vous pouvez lui ajouter du terreau spécial hortensia, un peu de compost, de la terre de bruyère ou de la matière organique. Mais attention, l’hortensia ne peut pas être cultivé dans de la terre de bruyère exclusivement, car elle est trop pauvre pour répondre à ses besoins nutritifs.
  • Distance de plantation : en pleine terre, les pieds doivent être espacés de 1,50 à 2 m.
  • En pot : veillez à le choisir suffisamment grand par rapport à votre hortensia et à ce que le fond soit percé. Prévoyez une bonne couche de drainage comme des billes d’argile ou des graviers au fond du pot pour éviter que l’eau ne stagne. Utilisez du terreau spécial hortensia ou un bon terreau forestier.
  • Rempotage : il est à effectuer dès que les racines semblent trop à l’étroit.

Multiplication

L’hortensia est une plante facile et rapide à bouturer. Le meilleur moment pour procéder au bouturage s’étale du mois d'août jusqu’à la fin septembre. Pour ce faire :

  • Sélectionnez une belle tige de votre hortensia ne portant pas de fleurs et coupez à 20 cm de l'extrémité. Pour augmenter vos chances de succès, vous pouvez en prélever plusieurs.
  • Retirez toutes les feuilles sauf les 2 du haut.
  • Trempez la zone coupée dans l’eau durant quelques minutes, puis dans de l’hormone de bouturage. Cette dernière se trouve en jardinerie. Si elle n’est pas indispensable, elle vous permettra d’augmenter considérablement vos chances de réussite.
  • Plantez votre bouture dans un pot rempli de terreau spécial bouturage ou dans un mélange terreau et sable.
  • Mettez vos boutures à l’extérieur dans un espace ombragé. Pensez à les arroser régulièrement et à retirer l’eau stagnante. En hiver, conservez vos boutures dans un endroit frais, sec, aéré et surtout hors gel. Dès l’arrivée du printemps, vous pourrez les mettre en pleine terre ou en pot.

Entretien de l’hortensia

L’entretien de l’hortensia est simple, car il est peu exigeant. Voici ce qu’il faut savoir :

  • La couleur des fleurs d’un hortensia dépend du type de sol dans lequel vous allez le planter et de l’espèce. En effet, un hortensia qui, à la base, a des fleurs bleues, vous offrira une floraison rouge, rose ou violette s’il a été planté dans un sol basique ou calcaire. Si vous souhaitez qu’il reste bleu, il sera nécessaire d’acidifier le sol, par exemple en ajoutant de l’ardoise pilée ou du sulfate de fer.
  • En hiver, si votre plante à moins de 2 ans, vous pouvez la protéger du gel avec un voile d’hivernage.
  • Veillez à retirer les fleurs fanées et à procéder à la taille de l’arbuste au mois de mars.
Taille Hortensia
© istock

Comment tailler l’hortensia ?

Si vous cultivez un hortensia en pot, il est préférable de procéder à une taille annuelle pour contenir sa croissance. En pleine terre, vous pouvez le laisser pousser. Toutefois, en février ou en mars, coupez les branches qui ont plus de 3 ans au niveau des jeunes pousses pour stimuler l'apparition de nouvelles pousses qui porteront des fleurs. Veillez également à supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

Les maladies

Assez résistant, l’hortensia a quand même quelques faiblesses :

  • Il est souvent attaqué par les cochenilles. Cela se manifeste par l’apparition de boules blanches sur les tiges. Il est possible de le traiter préventivement contre ce problème au printemps.
  • Il peut être victime de cercosporiose, une maladie qui se manifeste par des taches brunes sur les feuilles. Il suffit d’arracher les feuilles atteintes.
  • Il est également la cible des araignées rouges, des limaces ou des escargots.
  • Il peut aussi être touché par la pourriture grise.
  • Lorsqu’il est touché par l’oïdium un feutrage blanc apparaît au revers des feuilles.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment cultiver l’hortensia ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires