Arrosage de l’orchidée : 7 conseils pour bien l’arroser

On entend parfois dire que l’orchidée est une plante dont la culture est compliquée, mais bien souvent les échecs sont souvent dus à des problèmes d’arrosage. Un arrosage excessif risque en effet d’entraîner le pourrissement des racines. Il convient alors de déterminer la bonne fréquence. Donc, en plus de lui offrir la luminosité dont elle a besoin, pour profiter d’une belle orchidée dans votre intérieur, il suffit de l’arroser de façon adaptée. C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Arroser Orchidée
© istock

Fréquence d’arrosage de votre orchidée

Il n’est pas possible de déterminer avec exactitude tous les combiens vous allez devoir arroser votre orchidée. En effet, cela va dépendre de différents critères :

  • la température de la pièce : plus elle est élevée, plus l’eau s’évapore, mais si la pièce est humide vous aurez moins besoin d’arroser ;
  • la saison va également avoir une influence. Tout dépend de si la plante est en pleine floraison ou de si elle est au repos ;
  • le substrat utilisé pour votre orchidée va aussi avoir un impact.

Il est donc préférable de savoir reconnaître lorsque votre orchidée a besoin d’être arrosée. Lorsque la plante est installée dans un pot translucide, on peut ainsi voir les racines. Si celles-ci sont vertes, votre plante n’a pas besoin d’être arrosée. Néanmoins, lorsqu’elles tirent sur le gris, il est alors temps de procéder à l’arrosage. Une autre solution consiste à arroser l’orchidée lorsque le substrat est à nouveau sec.

L’eau d’arrosage de votre orchidée

Pour arroser votre orchidée, si vous en avez la possibilité, il est préférable d’utiliser de l’eau de pluie. Néanmoins, il n’est pas toujours possible de récupérer les eaux pluviales. Dans le cas où vous n’auriez pas d’autres solutions que d’utiliser l’eau du robinet, assurez-vous que celle-ci n’est pas trop calcaire. Les orchidées y sont sensibles. Si c’est le cas, vous pouvez utiliser une carafe de type « Brita », qui s’occupe de filtrer l’eau. Une autre solution consiste à mettre une dizaine de gouttes de jus de citron dans votre eau pour neutraliser le calcaire. Vous devez également veiller à utiliser une eau à température ambiante. Vous pouvez préparer l’eau d’arrosage à l’avance et la laisser reposer pour être certain qu’elle soit à la bonne température. En plus, de cette façon, le chlore va pouvoir s’évaporer.

Ajouter de l’engrais ou du fertilisant

Le fertilisant ou l’engrais s’ajoute au moment de l’arrosage. Il est bon d’y avoir recours de façon ponctuelle. Il est nécessaire de ne pas avoir la main trop lourde. Les orchidées n’en ont pas nécessairement besoin pour bien se développer. Ce que l’on peut considérer comme une bonne fréquence est d’en apporter tous les trois ou quatre arrosages, en période de croissance de l’orchidée.

La technique d’arrosage de votre orchidée

L’orchidée n’apprécie pas de subir un arrosage effectué par le haut, ni que ses racines baignent dans l’eau. Ces solutions d’arrosage risquent de favoriser le pourrissement des racines et de faire mourir votre orchidée. Donc, pour arroser votre orchidée, la solution qui est à la fois simple et efficace est celle du bassinage. Il suffit, pour ce faire, de remplir un récipient suffisamment grand, par exemple une bassine, un saladier, etc. avec l’eau préparée au préalable. Plongez alors simplement le pot de votre orchidée dans l’eau jusqu’aux trois quarts environ et laissez environ une dizaine de minutes. Vous pouvez retirer le pot et bien veiller à le laisser égoutter avant de le remettre en place. De cette façon, votre orchidée sera correctement réhydratée, sans que le cœur de la plante ne se retrouve mouillé.

Comment vous assurer que vous n’arrosez pas trop ?

Comme nous l’avons vu, le plus gros risque pour votre orchidée, c’est le sur-arrosage. Il convient donc d’être vigilant pour l’éviter autant que possible. Il vous suffit d’être attentif aux racines, si votre pot est translucide. Si celles-ci commencent à pourrir, que le substrat est mouillé et non pas humide, il est probable que votre orchidée soit trop arrosée. Vous pouvez aussi soupeser votre pot. Lorsque celui-ci vous semble plutôt lourd, c’est le signe que le substrat est gorgé d’eau. À l’inverse, s’il vous semble léger, il est temps d’arroser votre orchidée. Si vous constatez que votre orchidée souffre de sur-arrosage :

  • soit le problème est récent. Dans ce cas, laissez égoutter votre orchidée autant que possible et laissez sécher le substrat avant de procéder à un nouvel arrosage ;
  • s’il s’agit d’un sauvetage d'orchidée dont les racines ont commencé à pourrir, éliminez le substrat imbibé d’eau et procédez à un rempotage dans les règles de l’art.

Vaporiser votre orchidée

L’orchidée est une plante qui, à l’état naturel, vit en milieu humide. Elle appréciera donc un environnement s’en rapprochant le plus. Certes, c’est une plante qui ne supporte pas l’excès d’eau, néanmoins, vous pouvez vaporiser de l’eau. De même que pour l’arrosage, il faudra que celle-ci ne soit pas calcaire. Durant la période de floraison, l’eau doit être vaporisée sur les feuilles de l’orchidée et non sur les fleurs. En hiver, cette solution peut aussi être favorable à la plante, si vous constatez que l’air est trop sec à cause du chauffage, par exemple. Pour vaporiser votre plante, privilégiez le matin.

Arrosage Orchidée Vaporiser
© istock

L’arrosage durant les vacances

Pour l’arrosage de votre orchidée durant les vacances, ce n’est pas nécessairement un problème. Vous pouvez procéder à un arrosage de la même façon que d’habitude avant de partir. L’erreur à ne pas faire est de lui mettre plus d’eau pour lui permettre de tenir plus longtemps, vous risquez simplement de faire pourrir les racines. Vous pouvez aussi l’installer dans un cache-pot plus grand.

Placez dans le fond une bonne épaisseur de billes d’argile ou de gravillons et mettre de l’eau en veillant à vous arrêter juste en dessous du pot de votre orchidée pour éviter que les racines ne trempent dans l’eau. De cette façon, elle bénéficiera d’une réserve d’humidité qui lui permettra de tenir un peu plus longtemps. Idéalement, lors de vacances d’hiver, baissez les radiateurs pour éviter que la température ne soit trop élevée et n’entraîne une évaporation rapide de l’eau. Votre orchidée pourra ainsi tenir environ une quinzaine de jours. Si vous fermez les volets, assurez-vous que votre orchidée profitera malgré tout de suffisamment de lumière.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Arrosage de l’orchidée : 7 conseils pour bien l’arroser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires