Comment faire refleurir une orchidée que l’on m’a offerte ?

L’orchidée est une plante qui, à l’état naturel, pousse dans les régions tropicales et dont les fleurs surprenantes séduisent un grand nombre d’entre nous. D’autant plus, que l’on en trouve diverses variétés de couleurs, de formes et de taille différentes. Elle nous est donc couramment offerte pour décorer nos intérieurs. Elle se pare alors de magnifiques fleurs qui finissent par se faner et tomber. Certes le feuillage est persistant, mais une orchidée sans fleurs perd une grande partie de son intérêt. Nous vous proposons donc de découvrir comment procéder pour profiter à nouveau des belles fleurs de votre orchidée.

Faire Refleurir Orchidée
© istock

Que faire après la floraison ?

Les orchidées offrent une superbe floraison qui dure de longues semaines voire plusieurs mois. Vous pouvez profiter de 6 à 20 fleurs sur la hampe florale. Puis, elles vont faner. Alors, deux solutions s’offrent à vous : dans le premier cas, vous coupez la tige à ras ou, dans le second cas, vous laissez cette tige et attendez patiemment le renouvellement des fleurs.

  • Si la tige commence à sécher et ne porte plus d’œil, optez pour la première solution. Vous devez alors couper la tige au ras des feuilles et vous armer de patience en attendant qu’une nouvelle tige apparaisse.
  • Parfois, lorsque les fleurs sont fanées voire tombées, vous pouvez constater que la tige ne sèche pas et qu’un œil ou deux se sont formés sur la tige. Dans ce cas-là, coupez en dessous des fleurs séchées, juste au-dessus du dernier œil. Il vous faudra alors patienter jusqu’à la nouvelle floraison qui peut survenir jusqu’à un an plus tard. Parfois même, cette tige peut donner naissance à un bébé orchidée qui se développera là.
Orchidée Fleurs
© istock

Soigner sa plante pour faire refleurir l’orchidée

Pour permettre à l’orchidée de fleurir une seconde fois, il convient de lui apporter les soins nécessaires afin qu’elle puisse s’épanouir. Originaire des régions tropicales, cette plante qui pousse spontanément dans les arbres ou sur les arbres morts a des besoins spécifiques.

La lumière

La lumière est une condition importante à la bonne santé des orchidées. Il est donc préférable de leur réserver un emplacement derrière une fenêtre pour leur permettre de profiter d’un maximum de luminosité. Néanmoins, elles n’apprécient guère le soleil direct. Il est donc judicieux de tamiser la lumière grâce à un voilage ou un rideau, par exemple. Vous pouvez également opter pour une fenêtre exposée à l’Est, ce qui permettra à votre orchidée de profiter seulement du soleil du matin et ce, pendant quelques heures. Si vous constatez des taches rougeâtres sur les feuilles, ce peut être dû à un excès de soleil direct. Aux beaux jours, lorsque les températures ne risquent pas de descendre en dessous de 18°C, vous pouvez la sortir pour lui permettre de profiter de plus de luminosité, mais pensez à l’installer à l’ombre d’un arbre.

La température

Les orchidées apprécient une température assez constante, car en intérieur il est difficile de reproduire les écarts de température entre le jour et la nuit auxquels elles sont habituées à l’état naturel et qui sont ce que l’on fait de mieux pour l’orchidée.

L’arrosage et l’humidité

Il est important de ne pas arroser l’orchidée trop généreusement et, surtout, de ne pas laisser l’eau stagner. En effet, si les racines trempent dans l’eau, elles risquent de pourrir et votre plante de mourir. Vous devez donc opter pour un arrosage modéré. L’idéal est d’attendre que le terreau soit pratiquement sec avant de procéder à un nouvel arrosage. Pour ce faire, utilisez de l’eau à température ambiante et non calcaire. Il est également possible de tremper le pot dans une bassine remplie d’eau, puis de le laisser égoutter. De cette façon, les racines profitent d’une humidité suffisante sans risquer de tremper dans l’eau. Vous pouvez également installer votre orchidée dans un pot profond au fond duquel, vous laisserez de l’eau pour recréer la moiteur tropicale. Attention à veiller à ce que les racines ne soient en aucun cas en contact permanent avec l’eau.

Rempoter l’orchidée

Pour apporter de nouveaux nutriments à votre plante, lorsque ceux-ci semblent épuisés, et pour lui offrir un espace plus grand pour le développement de ses racines, vous pouvez rempoter votre orchidée. Cette opération ne peut s’avérer nécessaire que tous les deux ou trois ans. Choisissez de préférence un pot en terre cuite ou en grès perforé ou un panier. Pour procéder au rempotage, privilégiez le printemps, au moment de la croissance des racines. Si vous avez observé le terreau de votre orchidée, sans doute avez-vous constaté qu’il se compose essentiellement d’écorces et de végétaux. C’est la raison pour laquelle, pour votre orchidée, vous ne devez absolument pas utiliser le même terreau que pour vos autres plantes. Dans le commerce, vous trouverez du terreau adapté aux orchidées, sinon, vous pouvez le fabriquer vous-même avec des fibres végétales et beaucoup d’écorces, de pin de préférence.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment faire refleurir une orchidée que l’on m’a offerte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires