Mouche De L'oignon
© istock

Comment se débarrasser de la mouche de l’oignon ?

Au potager, la mouche de l’oignon est une terrible ravageuse. Alors, si vos oignons ou vos poireaux dépérissent sans raison apparente, elle peut en être la grande responsable. Nous vous proposons donc de découvrir cet insecte et les dégâts qu’il occasionne, mais surtout comment lutter contre sa présence.

Minutes Maison Publié le 23/11/22 à 13:47
1

La mouche de l’oignon

Aussi appelé Delia antiqua, la mouche de l’oignon ressemble à une mouche classique. Il s’agit d’un insecte diptère, c’est-à-dire avec une seule paire d’ailes, de la famille des Anthomyiidae. De couleur gris-jaune, cet insecte mesure environ 6 à 7 mm lorsqu’il est adulte et se différencie de la mouche ordinaire par ses ailes jaunâtres, mais transparentes, qui sont croisées au-dessus de son abdomen lorsqu’il ne vole pas, par les 5 bandes grises dessinées sur son thorax et par le noir intense de ses antennes et de ses pattes sur lesquelles des soies sont visibles.

Mais avant de rencontrer la mouche elle-même, vous pouvez voir ses larves qui sont des asticots de 8 mm environ ou des pupes annelées de forme ovale et de couleur marron.

Cycle de vie de la mouche de l’oignon

En fonction du climat, vous pouvez être confronté à la succession de deux ou trois générations de ces mouches tout au long de la saison de culture. Cela explique pourquoi la croissance de la population de cet insecte peut rapidement devenir très importante. Voici comment se déroule le cycle de vie de ces mouches :

  • Au printemps, vers avril ou mai selon les régions, lorsque les températures commencent à devenir plus clémentes, les mouches sorties des pupes qui ont passé l’hiver dans la terre s'accouplent.
  • Quelques jours plus tard, les femelles vont pondre autour des plants d’oignons, voire dessus. Par cycle de 15 jours, une femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs et ce pendant les 2 mois environ que dure sa vie d’adulte.
  • 2 à 5 jours plus tard, ces œufs blancs et allongés, d’une taille de 1,4 mm environ et positionnés en grappe, vont donner naissance à des asticots. À leur sortie des œufs, ces larves sont de couleur crème et mesurent environ 6 à 8 mm. Elles sont pourvues de crochets buccaux noirs qui vont leur permettre de se nourrir des bulbes, des jeunes plants repiqués ou des racines en y creusant des galeries. En fonction de la température, cela va durer entre 17 jours et trois semaines.
  • Une fois ce temps écoulé, les larves quittent les plantes qui les hébergeaient pour s’enterrer dans la terre et se nymphoser.
  • Une première génération d'adultes, la plus redoutable, va alors émerger une quinzaine de jours plus tard, puis après un nouveau cycle, une deuxième en juillet et dans les régions plus chaudes, une troisième en septembre. Celle-ci va hiberner sous la forme de pupes jusqu’au printemps prochain, saison où le premier des nouveaux cycles commencera !

Les dégâts occasionnés par la mouche de l’oignon

Comme son nom l’indique, la mouche de l’oignon se loge dans les semis d’oignons, mais aussi dans ceux de poireaux et d’échalotes. Voici les dégâts qu’elle peut occasionner, d’autant plus que les attaques sont insidieuses, car il n’est pas toujours évident de constater la présence de ces insectes :

  • Sur les jeunes plants, vous pouvez constater un jaunissement de l’extrémité des feuilles puis un flétrissement pour finir par un dépérissement complet.
  • Lorsque l’oignon est un peu plus développé, la larve de la mouche creuse dans les tissus de la plante et dans le bulbe. Elle crée ainsi des orifices qui sont des portes ouvertes pour différentes bactéries qui vont causer le pourrissement de l’oignon.
  • Les dégâts les plus virulents sont occasionnés aux jeunes plants, car lorsque les plants sont plus grands, ils ne meurent pas forcément. Toutefois le bulbe est déformé ou infecté.
Dégats Mouche De L'oignon
© istock

Prévenir la présence de la mouche de l’oignon

Pour éviter ces attaques, il peut être utile d’adopter quelques nouvelles habitudes telles que les suivantes :

  • Procéder à la rotation des cultures pour éviter de cultiver vos oignons sur une zone où des pupes de l’année précédente pourraient avoir hiberné.
  • Installer un voile anti-insectes à maille-fines pour protéger les semis des mouches. Par contre, ils doivent être installés correctement pour ne laisser aucune porte d’entrée aux mouches de l’oignon et dès que les parties aériennes se développent, vous devez veiller à ce que le filet ne soit pas en contact avec la plante. Sinon, les mouches risquent de pondre sur le feuillage.
  • Miser sur les associations bénéfiques : vous pouvez ainsi cultiver des carottes autour des oignons pour les protéger.
  • Retarder le plus possible le moment de planter vos oignons de manière à éviter la première ponte.
  • Pulvériser sur vos plantations du purin de tanaisie, de rhubarbe ou de fougère au moment des périodes de ponte.

Lutter contre la mouche de l’oignon

Si certains de vos plants présentent les signes d’une attaque, il est important d’agir le plus rapidement possible pour préserver les autres :

  • Arrachez et brûlez les plants infestés pour éviter la propagation. Ne les mettez surtout pas au compost.
  • Il est possible d’avoir recours à des pièges jaunes de glu. Ils vont attirer les mouches de l’oignon qui, après s’être collées dessus, vont mourir.
  • De la même façon, vous pouvez utiliser des pièges à phéromones du commerce, qui, eux aussi, vont piéger les mouches.
  • En culture biologique, des insecticides à base de pyrèthre peuvent être utilisés. Vous pouvez en acheter dans le commerce ou en préparer un vous-même en diluant une cuillère à café de poudre de fleurs séchées de pyrèthre et une cuillère à café de savon noir liquide dans un demi-litre d’eau. Attention à pulvériser ce mélange dans les 2 jours suivant sa préparation. Toutefois, ce type de solution doit être utilisé en dernier recours, car cette substance toxique, la pyréthrine, n’est pas sélective et va donc avoir un impact négatif sur les auxiliaires du jardin et sur les insectes butineurs.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment se débarrasser de la mouche de l’oignon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires