Comment se débarrasser des chardons au jardin ?

Le chardon, une plante invasive, se caractérise par des racines pivotantes. En plus de proliférer très rapidement, cette plante peut être particulièrement gênante du fait qu’elle est piquante. Le chardon se dissémine par ses graines, mais il se répand également grâce à son système racinaire avec des rhizomes horizontaux. Il peut s’installer n’importe où dans votre jardin, que ce soit sur la pelouse, dans le potager, mais aussi au milieu des plantes. Cette plante est certes très utile à la nature, mais, dans certaines régions agricoles, elle est jugée si invasive et met tellement en péril les cultures que des arrêtés sont pris pour rendre obligatoire son élimination. À votre niveau, si vous êtes confronté à ce type d’invasion, ce travail d’élimination peut s’avérer difficile et nécessitera des efforts importants. Nous vous livrons donc différentes astuces pour réussir dans cette tâche.

Chardons Jardin
© istock

Les arracher

Une première solution consiste à les arracher à la main. Pour ce faire, veillez à agir avant qu’ils ne soient en fleurs pour éviter de semer les graines qu’elles contiennent. Veillez à vous équiper de gants solides pour ne pas vous piquer. Préparez-vous à une tâche ardue, en effet, ils sont difficiles à extirper du sol en totalité car leurs racines peuvent atteindre entre 30 et 40 cm.

Il est donc judicieux de les arracher lorsqu’ils sont jeunes et lorsque la terre est humide. Ce peut être après une bonne pluie ou après des arrosages copieux visant à ameublir la terre en profondeur.

De plus, nous vous conseillons de vous équiper d’un couteau désherbeur, d’une gouge à asperge ou encore d’un tire-racine. Les deux premiers s’utilisent en se baissant, alors que le dernier permet de travailler en restant debout. Cette solution est néanmoins fastidieuse, mais assez radicale. Au fil des saisons, il sera nécessaire de renouveler l’opération autant de fois que cela est nécessaire. Le chardon va se fatiguer et finira par disparaître définitivement.

Miser sur la concurrence

Pour éviter que votre jardin ne soit envahi de plantes indésirables, la terre ne doit pas être laissée à nu. C’est pourquoi, vous pouvez planter du gazon, des engrais verts, etc. L’important est que le terrain soit totalement occupé pour ne pas laisser de place aux chardons.

Affaiblir les racines des chardons

Une autre solution consiste à agir sur chaque chardon. Pour cela, il est préférable d’agir tant que vous n’êtes pas encore envahi par ces indésirables, puisqu’il s’agit de traiter chaque pied individuellement. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  1. Arrachez le chardon en retirant un maximum de racines. Vous pouvez utiliser une gouge à désherber ou une gouge à asperges. Si vous n’avez pas réussi à arracher la totalité de la racine, vous pouvez verser de l’eau pour favoriser son pourrissement. Sinon, comblez le trou avec de la terre, puis semez du gazon.
  2. Une autre solution consiste à couper le chardon à 2 cm du sol puis à verser de l’eau salée sur la partie restante. Sinon, vous pouvez déposer du gros sel directement au cœur de la rosette et verser un verre d’eau par-dessus ou patienter jusqu’à la prochaine averse.
  3. Enfin, vous pouvez poser sur le pied de chardon une boîte de conserve vide à l’envers. Laissez-la en place toute la saison, elle empêchera la photosynthèse, ce qui entraînera la mort du plant de chardon. Pour cette dernière option il est préférable de n’avoir qu’un ou deux plants, sinon vous risquez de vous retrouver avec une déco de jardin assez singulière.

À savoir, les coupes réalisées entre la mi-août et la mi-septembre sont celles qui vont le plus affaiblir les plantes puisque le chardon sera alors dans l’incapacité de reconstituer ses réserves en vue de la période hivernale.

Couper régulièrement

Il est possible que les chardons soient en trop grand nombre pour pouvoir être arrachés à la main. Vous pouvez alors lutter contre leur présence et leur prolifération en les coupant, que ce soit simplement en passant la tondeuse régulièrement ou en les fauchant. Il est primordial de ne pas les laisser aller au-delà du stade du bouton floral. En effet, à l’éclosion de ces boutons, c’est là que vous risquez de voir les chardons se propager. Lorsque la montée en graine a lieu, un chardon répand à lui seul entre 1 500 et 5 000 graines par an.

De plus, chaque fois que vous coupez le chardon, vous épuisez un peu plus la plante. Préférez un jour de pluie pour couper ou faucher vos chardons, car, alors, l’eau va pénétrer dans la tige coupée, ce qui sera néfaste pour les racines.

Invasion Chardons
© istock

Le débroussaillant chimique

En dernier recours, il est également possible d’utiliser un débroussaillant chimique. Ce type de produit doit être utilisé avec précaution en respectant avec soin les consignes du fabricant. Il doit être utilisé lorsqu’il ne risque pas de pleuvoir, sinon, il serait totalement inefficace. Il est important de ne pas oublier que ces produits chimiques, même s’ils sont pratiques, peuvent être nocifs pour l’environnement. C’est pourquoi, nous vous conseillons de ne vous tourner vers une alternative de ce genre qu’en dernier recours. Et pour cause, il existe d’autres solutions rapides, efficaces et bien plus écologiques à mettre en œuvre. De plus, elles vous coûteront moins cher.

Proscrire l’usage de la motobineuse

Si des chardons se sont invités dans votre jardin, il est recommandé de ne pas avoir recours à la motobineuse. Une explication à cela : lorsque vous allez la passer, elle risque de multiplier les fragments de racines, qui, en retour, donneront naissance à de nouveaux pieds de chardon.

Le désherbage thermique

Une autre solution consiste à avoir recours au désherbage thermique. Cette méthode est relativement écologique, car elle ne pollue pas la terre, mais elle est plutôt énergivore. Il suffit alors d’approcher le désherbeur thermique pendant 1 à 2 secondes du chardon que vous souhaitez éliminer. Il va alors subir un coup de chaleur et se dessécher entièrement sur place, la racine y compris. Plus le plant est jeune, meilleure est l’efficacité de cette solution. Néanmoins, soyez prudent lors de son utilisation dans les zones sujettes aux incendies durant la période estivale.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment se débarrasser des chardons au jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires