Greffe Pommier
© istock

Comment greffer un pommier ?

Si vous voulez faire fructifier vos pommiers, comme pour de nombreux arbres fruitiers, il convient de les greffer de temps à autre. Pour procéder à cette opération assez délicate, qui demande un certain doigté, il faut d’abord choisir la bonne date, puis opter pour la méthode de greffe qui vous convient le mieux. En effet, il en existe plusieurs.

Minutes Maison Publié le 24/08/22 à 10:30
1

Quelques conseils préalables

Il faut d'abord rappeler qu'un pommier ne peut être greffé que sur un autre pommier. Il convient aussi de choisir le bon moment pour procéder à cette opération. Selon la méthode de greffe choisie, elle se fera au printemps ou à la fin de l'été.

Pensez aussi à vous munir du matériel adéquat. En effet, vous aurez besoin d'un greffoir. Cet outil, dont l'aspect varie selon le mode de greffe choisi, comporte une lame et, sur le haut du manche, une spatule.

Un peu de mastic à greffer et un rouleau de raphia naturel seront également très utiles, ainsi que de petites bandes en caoutchouc.

Le choix du porte-greffe

La greffe consiste en quelque sorte à mettre en étroit contact deux végétaux. Celui qu'on veut voir se développer se nomme un greffon, et celui sur lequel on l'implante un porte-greffe.

Le choix de ce petit arbuste est essentiel au succès de la greffe. Si vous voulez qu'il donne un pommier vigoureux, il faut choisir un porte-greffe robuste. Du moins si on l'associe à un greffon appartenant à une variété moins vivace.

Si, au contraire, le greffon est très vigoureux, on préférera un porte-greffe moins robuste. De même, le porte-greffe doit être sain. Faute d'être en bonne santé, il peut transmettre des maladies au greffon.

Ces porte-greffes sont plantés à l'automne, environ un an et demi avant la greffe. La réussite de la greffe dépend aussi de la qualité des greffons. On peut les prélever en été ou en hiver, mais en dehors des périodes de gel.

La greffe en écusson

Greffe En écusson Etapes Schema

La greffe en écusson se fait en août, dans un moment où la sève circule moins. On commence d'abord par enlever leurs feuilles au greffon et au porte-greffe. La greffe se fait sur une partie lisse de son tronc.

Puis, à l'aide du greffoir, on pratique deux légères entailles, qui forment un T. Il faut ensuite soulever délicatement l'écorce. C'est le moment de prélever l'"écusson". Il se compose d'un œil, c'est-à-dire d'un bourgeon, lui-même associé à une feuille.

C'est le moment d'insérer le greffon dans l'entaille. Il faut ensuite l'attacher délicatement avec le raphia. Pour maintenir le greffon à sa place, on peut aussi entourer l'emplacement de la greffe d'un petit élastique.

En fente simple ou double : une autre méthode

Greffe En Fente Simple Ou Double

C'est une très ancienne technique de greffe. Elle se fait au début du printemps, avec des greffons prélevés durant l'hiver. Le porte-greffe est, là encore, débarrassé de ses feuilles, au moyen d'un sécateur.

Pour pratiquer la greffe, il convient ensuite de fendre le tronc du porte-greffe, sur une hauteur d'environ 10 cm. On introduit ensuite une cale dans l'entaille, pour l'empêcher de se refermer.

Choisissez de préférence un greffon possédant trois yeux, ou bourgeons. Il faudra couper le greffon, un peu au-dessous de l'œil le plus haut, et aussi sous l'œil le plus bas.

Il faudra faire la même chose avec un autre greffon. Il ne vous reste qu'à les insérer dans la fente. Utilisez du raphia pour ligaturer l'ensemble et du mastic pour appliquer sur les plaies.

La greffe à l'anglaise

La Greffe A L Anglaise Biseau

La greffe à l'anglaise est une méthode assez simple qui se pratique au printemps, lorsque la sève est montante. Elle peut même se faire à l'intérieur. On utilise, là encore, des greffons prélevés durant l'hiver précédant la greffe.

Comme pour la technique précédente, sélectionnez des greffons possédant trois yeux. Leur base doit être taillée. Il existe diverses possibilités, comme la taille en biseau, l'essentiel étant que la taille du greffon et celle du porte-greffe concordent.

De cette manière, le greffon peut être placé aisément sur le porte-greffe, les deux parties coïncidant alors. Il reste à attacher l'ensemble, de manière assez serrée. Pour ce faire, utilisez du raphia ou des bandelettes en caoutchouc, conçues spécialement à cet usage.

Elles offrent un avantage supplémentaire, celui de recouvrir les plaies de ces végétaux.

Une technique alternative : la greffe en incrustation

Greffe En Incrustation Shema

Cette méthode de greffe se pratique en mars-avril. Dans son principe, elle ressemble à la greffe en fente. Là encore, les greffons utilisés sont recueillis en hiver, en janvier ou février.

Là aussi, le greffon sera taillé sous un œil, en biseau de préférence. Ce greffon doit mesurer environ 10 cm. Comme dans d'autres techniques de greffe, le porte-greffe doit être étêté.

Comme dans le cas de la greffe en fente, une encoche est pratiquée sur le tronc du porte-greffe. La différence essentielle, avec la greffe en fente, c'est que l'entaille est moins importante. Le traumatisme subi par le porte-greffe est donc plus mesuré.

Comme dans d'autres techniques de greffe, il faut ensuite insérer le greffon dans la fente et ligaturer le tout.

La greffe en couronne

Greffe En Couronne
© istock

La greffe en couronne se pratique en avril ou mai, quand la sève circule dans le porte-greffe. Les greffons sont toujours recueillis en hiver.

Afin de préparer la greffe, il convient là encore, d'étêter le porte-greffe, en conservant cependant une ou deux branches. Elles contribuent à une meilleure circulation de la sève. Si le diamètre du porte-greffe est assez important, vous pourrez y insérer plusieurs greffons.

Les greffons, qui doivent conserver entre deux et quatre yeux, doivent être raccourcis. Le bas sera toujours taillé en biseau. Une partie de l'écorce du greffon est ôtée. Elle sera mise en contact avec une partie du porte-greffe toujours recouverte d'écorce. La soudure pourra ainsi mieux prendre.

Il faut ensuite inciser l'écorce du porte-greffe, puis introduire les greffons dans les entailles ainsi pratiquées. Ceci fait, il faudra, là encore, attacher solidement l'ensemble et appliquer du mastic sur les plaies du porte-greffe et des greffons.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment greffer un pommier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires