Les avantages et inconvénients des plants de légumes greffés

La greffe est une technique de reproduction et de culture de plantes utilisée depuis des milliers d’années. Elle permet d’allier, dans une même plante, les qualités de deux plantes différentes. Longtemps utilisée pour les seuls arbres, la greffe est aujourd’hui de plus en plus utilisée sur des légumes. Cette technique comporte de nombreux avantages, mais des inconvénients aussi.

Greffage Legumes

Qu’est-ce qu'une greffe ?

Les plantes greffées sont le résultat d’une technique utilisée par les maraîchers et qui consiste à associer, dans un même plant, les avantages génétiques de deux espèces ou variétés de plantes différentes. L’un des plants est situé en bas et comporte le système racinaire, c’est le porte-greffe. L’autre plant occupe la partie supérieure et comprend les tiges, les fruits et portera les fleurs et les fruits, c’est le greffon. Les deux plants sont greffés l’un à l’autre par une incision réalisée juste au-dessus du collet qui est la partie du plant située entre les racines et la tige.

Ces greffes, bien que permettant d’associer les gènes de deux plantes différentes, ne sont pas des manipulations génétiques et leurs résultats ne sont pas considérés comme des organismes génétiquement modifiés (OGM), mais plutôt comme les fruits d’une sorte d’hybridation et les graines produites par le légume n’ont que le patrimoine génétique du greffon.

La greffe de légumes reste plus délicate que celle des arbres fruitiers et reste, jusqu’à présent, une spécialité réservée à certains professionnels qui ont les connaissances nécessaires pour réussir le choix délicat des deux variétés à greffer. Cette complexité explique le coût plus élevé des légumes greffés.

Quels légumes peuvent être greffés ?

Les légumes qui peuvent être greffés sont surtout les légumes fruits et ceux ayant des cycles de vie plus longs entre le semis et la récolte. Il s’agit donc principalement de différentes variétés de tomates, aubergines, poivrons, piments, concombres, artichauts, courgettes, melons et pastèques.

Comment sont réalisées les greffes ?

Tout commence par la sélection des deux plants à greffer. Ceux-ci peuvent être de deux variétés différentes de la même espèce ou même de deux espèces différentes, comme greffer un pied de tomate sur un pied d’aubergine. Le choix des espèces doit être fait en fonction des qualités recherchées. Pour obtenir des plants, il est possible de faire un semis en tout début de saison ou alors, acheter des plants déjà prêts à être greffés.

Greffe D Un Legume
© istock

Le maraîcher commence par prélever un gourmand sur le pied du premier plant, la tomate par exemple, et coupe le second plant, ici d’aubergine, à deux ou trois centimètres de hauteur. Il fend délicatement le plant d’aubergine qui est le porte-greffe et taille le greffon de tomate en biseau et l’insère dans la fente. Il fixe les deux plants avec du raphia, une pince ou tout autre moyen et place le tout à l’abri, généralement en intérieur, pendant une semaine.

Les plants greffés sont plantés lorsque la saison des plantations arrive, généralement entre la mi-mars à la fin avril.

Avantages des légumes greffés

La greffe de deux plants différents a pour premier objectif et avantage d’associer, dans le même plant, les qualités génétiques recherchées du porte-greffe et du greffon. Ainsi, le porte-greffe est généralement choisi pour sa vigueur, sa résistance aux maladies, à la sécheresse, au gel ou encore aux insectes et parasites néfastes aux plantes. Le greffon est, quant à lui, choisi pour ses qualités gustatives, sa productivité, sa précocité à produire des légumes dans la saison, sa production plus étalée sur la saison, ou encore sa rapidité de croissance.

La greffe permet donc d’avoir des plants de légumes plus vigoureux, plus résistants, des légumes plus savoureux et une production plus abondante.

Autre avantage de la greffe, la fructification des légumes démarre plus bas sur la tige principale, ce qui permet un meilleur rendement.

Leurs inconvénients

Les légumes greffés n’ont pas que des avantages. Certains leur reprochent surtout leur prix bien plus élevé que ceux des autres plants. Les plants de légumes greffés sont, en effet, vendus à environ 5 euros le pied, alors que les plants classiques sont vendus de 0,5 à 1,5 euro le pied.

Il faut aussi signaler que les plants greffés ne sont pas adaptés à tous les jardins. Ils ont une croissance plus vigoureuse et plus rapide que les plants non greffés, ce qui peut être embêtant pour les petits jardins. Certains proposent comme solution à ce problème de planter les plants plus densément pour limiter leur croissance, ce qui renvoie, encore une fois, au problème du coût élevé des plants greffés.

Quant à la qualité gustative qui est censée être meilleure pour les légumes issus de plants greffés, elle n’est pas toujours au rendez-vous et certains préfèrent même les saveurs des légumes non greffés.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Les avantages et inconvénients des plants de légumes greffés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires