Comment réussir la greffe en écusson ?

La greffe en écusson est une des méthodes de greffe les plus utilisées, notamment pour les arbres fruitiers à noyaux. Ces derniers ont, en effet, une moelle plus fragile que celle des autres arbres, ce qui les rend moins capables de supporter la greffe en fente ou en couronne.

Greffe En écusson Etapes Schema

Quand réaliser la greffe en écusson ?

La greffe en écusson peut être réalisée à deux périodes distinctes de l’année. La première correspond au début du printemps. Pour cette greffe, le rameau se développe immédiatement, on parle alors de greffe dite à œil poussant. La seconde période correspond à la fin de l’été, le rameau greffé entamera son développement dès le printemps suivant, c’est ainsi qu’on parle de greffe à œil dormant.

Comment greffer en écusson ?

La greffe en écusson est différente de la greffe en fente ou en couronne, car le porte-greffe n’est pas entaillé sur toute sa largeur.

Choisir le greffon

Le greffon doit être extrait d’un rameau de l’année et il doit être bien ajouté, ce qui signifie que c’est un rameau mûr qui s’est transformé en bois et possède une écorce fine et marron et non plus verte. Sur le rameau mûr choisi, il faut sélectionner les greffons qui sont situés en son centre, c’est-à-dire ni les premiers ni les derniers en partant du bas ou du haut du rameau.

Il faut ensuite supprimer les feuilles et recouvrir le pétiole ou tige de la feuille. Le greffon est ensuite prélevé avec un couteau aiguisé et désinfecté en coupant de façon nette juste en dessous du pétiole tout en taillant près de la branche pour couper un peu de bois avec le greffon.

Préparer le porte-greffe

Le porte-greffe doit être coupé à une hauteur d’environ 20 centimètres du sol. En coupant, il faut laisser une branche qui fera office de tire-sève et permettra au porte-greffe de continuer à puiser des ressources du sol pour produire de la sève. L’entaille doit être réalisée à 10 cm du sol et elle doit avoir une forme de T. Vous devez donc entailler sur 2 centimètres de largeur avant de faire pivoter le couteau pour entailler verticalement, vers le bas, sur 3 à 4 centimètres.

Insérer le greffon

En utilisant une spatule, écartez doucement l’écorce de part et d’autre au niveau de la fente verticale. Il faut ensuite maintenir un côté de la fente ouverte avec un doigt et insérer l’écusson (le greffon) que vous tenez par le pétiole avec votre autre main. Complétez l’insertion du greffon en recommençant de l’autre côté de la fente, c’est-à-dire en soulevant doucement l’écorce pour bien faire pénétrer l’écusson.

Appuyez légèrement jusqu’à ce que l’écusson soit bien en place, tout en bas de la fente et coupez la partie supérieure du greffon au même niveau que l’entaille horizontale de la fente. Ainsi, les cambiums du greffon et du porte-greffe sont en contact, ce qui favorise la soudure et la prise de la greffe.

Ligaturer la greffe et sceller les plaies

Ligaturez ensuite la greffe en serrant, sans trop forcer, avec du raphia ou en plaçant une bande en caoutchouc spéciale greffe. Appliquez ensuite du mastic de greffe ou un autre produit maison sur toutes les plaies pour protéger la greffe de l’excès d’humidité et du dessèchement.

Accompagner le développement du greffon

La réussite de la greffe ne dépend pas de la seule bonne insertion du greffon. Vous devez, en effet, accompagner la croissance du greffon dès la reprise du développement du bourgeon, pour une greffe à œil poussant ou dès le printemps suivant s’il s’agit d’une greffe à œil dormant. C’est à cette période que le greffon reprend son cycle de vie, vous devez donc retirer les ligatures en raphia ou en caoutchouc et guider le greffon avec un tuteur.

Si de nombreux bourgeons apparaissent, il est préférable de les supprimer pour n’en laisser qu’un, celui que vous jugez comme étant le plus vigoureux.

Quelques semaines plus tard, vous devez couper le tire-sève pour que toutes les ressources du porte-greffe bénéficient au seul greffon. Attendez encore quelques semaines et coupez l’onglet du porte-greffe qui dépasse du greffon. Dès lors, vous pouvez considérer que votre greffe en écusson est réussie.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment réussir la greffe en écusson ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires