Comment cultiver une bruyère en pot ?

Pour profiter d’un jardin végétalisé tout au long de l’année, vous pouvez opter pour de la bruyère. En effet, cette vivace au feuillage persistant offre une floraison abondante durant la longue période pendant laquelle le reste de la végétation est en berne. Si l’on peut l’installer en pleine terre, il est aussi possible de la planter en pot pour parer un balcon, un rebord de fenêtre, etc. de ses belles couleurs. Découvrez comment réussir la culture de votre bruyère en pot.

Bruyère En Pot
© istock

Présentation de la bruyère

Originaire d’Europe, cette plante se caractérise par un feuillage persistant touffu. D’une hauteur ne dépassant pas les 50 cm de hauteur, elle est parfaitement adaptée à la culture en pot ou en jardinière. Elle se décline dans différents coloris. Au moment de sa floraison, elle se pare d’une multitude de petites fleurs blanches, pourpres ou roses pour apporter de la gaieté en automne et en hiver. Mais elle présente de nombreux autres avantages :

  • Rustique, elle peut être plantée quelle que soit la région de France dans laquelle vous vivez.
  • Très résistante, elle supporte aussi bien la pollution atmosphérique que les conditions climatiques et les embruns des bords de mer. La preuve en est qu’on la trouve à l’état sauvage sur la totalité du pourtour méditerranéen, mais aussi dans les régions où le sol est pauvre ou rocailleux, ainsi que dans les régions de landes.
  • C’est une plante facile à cultiver.
  • La bruyère est une plante mellifère qui ravira les abeilles, mais pas seulement. Pour votre part, vous pouvez l’utiliser en tisane, car elle possède des propriétés antiseptiques, sédatives et diurétiques. Pour cela, il suffit de faire infuser 1 cuillère à soupe de fleurs séchées dans une tasse d’eau chaude durant 10 minutes.

Planter la bruyère en pot

Nous l’avons vu, la bruyère accepte très bien de vivre en pot. Vous pouvez opter pour un bac, une jardinière ou encore un pot de taille adaptée. Mais attention, au moment de la plantation, le contenant doit faire le double de la taille de votre plante pour lui assurer un bon développement. Un critère d’achat du pot est qu’il doit être percé au fond pour laisser l’eau s’évacuer. Dès lors, votre bruyère pourra facilement y prospérer. Voici comment procéder :

  1. Mettez d’abord des graviers ou des billes d’argile au fond sur une épaisseur de 5 cm. Cela permettra de favoriser le drainage de l’eau.
  2. Ajoutez du terreau de type terreau plantation ou horticole.
  3. Installez la motte de bruyère.
  4. Au besoin, complétez avec du terreau.
  5. Tassez légèrement.
  6. Procédez à un arrosage copieux.

Il sera nécessaire de rempoter votre bruyère tous les deux ou trois ans.

Pour bien choisir votre bruyère, vous pouvez opter pour une variété à faible développement , comme la bruyère ‘Erica’, qui sera plus adaptée à la culture en pot.

Vous pouvez choisir de la planter seule ou associée avec d’autres vivaces, par exemple.

Bruyère Sur Le Balcon
© istock

Bien entretenir votre bruyère en pot

La bruyère en pot s’entretient de la même manière que si elle était plantée en pleine terre.

Emplacement

D’une manière générale, les bruyères se plaisent là où elles peuvent profiter des rayons du soleil et de sa chaleur.

Arrosage

Concernant l’arrosage de votre bruyère, celui-ci doit être régulier. Mais attention ! La bruyère n’apprécie pas du tout les excès d’arrosage. Il sera d’ailleurs nécessaire de surveiller que l’eau ne stagne pas, au risque de faire pourrir les racines et de voir votre bruyère mourir. Il est donc recommandé de vider régulièrement l’eau qui reste dans les coupelles. En bref, arrosez toujours avec modération et laissez sécher la terre en surface entre deux arrosages.

Si le pot est installé de façon à recevoir directement l’eau de pluie, alors, vous n’aurez  quasiment rien à faire. Dans ce cas, il peut également être préférable de retirer les soucoupes sous les pots, car l’eau risquerait d’y stagner à chaque fois qu’il pleut.

La taille de la bruyère

Tous les ans, lorsque la floraison se termine, il est recommandé de tailler la bruyère. Vous pouvez ainsi supprimer les rameaux défleuris. Il n’est pas nécessaire de toucher au vieux bois. La taille doit être légère et simplement viser à maintenir la forme de la plante. Dès lors, votre bruyère retrouvera une allure compacte et buissonnante. Grâce à cette opération, votre plante restera en bonne santé et sa durée de vie sera ainsi prolongée.

L’apport d’engrais

Il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’engrais pour votre bruyère, car, comme nous l’avons évoqué, la bruyère préfère les sols pauvres aux sols riches. Par conséquent, si le sol est trop riche, votre bruyère aura du mal à fleurir.

Maladies et parasites

La bruyère est une plante résistante qui n’est que peu sensible aux maladies et aux parasites. Elle peut éventuellement subir une attaque de pucerons. Dans ce cas, il suffira de la traiter avec du purin d’ortie.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment cultiver une bruyère en pot ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires