Comment percer du carrelage sans le casser ?

Vous avez besoin de percer du carrelage pour fixer un cadre, une étagère, un porte-serviette, etc., ou installer la robinetterie, mais vous craignez de casser, de fissurer ou de rayer le carreau ? Nous sommes là pour vous aider, car il existe effectivement des solutions et des précautions à prendre pour réussir à faire des trous dans le carrelage. Pour éviter un drame et vous permettre de vous lancer dans cette opération avec moins de stress, nous vous proposons de découvrir comment procéder avec les bons outils.

Percer Du Carrelage Sans Le Casser
© istock

Précautions

Parce qu’il a une surface parfois lisse et glissante et du fait de sa couche émaillée dure, le carrelage est un matériau difficile à percer, car il n’offre pas d’accroche. De plus, il suffit d’un mauvais geste pour l’endommager. Le carrelage peut alors éclater, fissurer, craqueler ou encore casser. Dans certains cas, cela peut vous obliger à remplacer le carreau avec tout ce que cela engendre. Encore faut-il avoir des carreaux en stock ! Voici donc quelques conseils de base pour éviter d’en arriver à une telle extrémité :

  • Dans la mesure du possible, prévoyez de percer le carrelage avant que celui-ci ne soit posé.
  • Veillez à choisir les bons outils.
  • Pour éviter de casser le carreau, il est primordial de commencer de percer à une vitesse lente et d’augmenter progressivement la vitesse.
  • Des mèches adaptées seront également indispensables.
  • Faites des pauses régulièrement pour éviter que le carrelage ne chauffe. Dans le même objectif, il est préférable de le mouiller de temps en temps.
  • Tout au long du perçage, évitez d’exercer une pression trop importante sur la perceuse pour éviter de fendre le carreau.
  • N’oubliez pas de vous équiper de protections et, surtout, de porter des lunettes pour éviter tout accident en cas de projection d’un éclat de carrelage.

Les bons outils

Pour réussir à percer votre carrelage, qu’il soit mural ou au sol, il est nécessaire d’avoir les bons outils. Sans cela, vous courez tout droit à la catastrophe.

Il vous faut :

  • une perceuse et si vous en avez une à variateur de vitesse, c’est nettement mieux ;
  • dans le cas d’un carrelage en grès cérame, grès émaillé, grès pleine masse, un foret à faïence avec une tête à segment diamant ;
  • dans le cas d’un carrelage en céramique, un foret béton avec pastille au carbure de tungstène ;
  • de l’eau ;
  • du ruban adhésif, transparent de préférence.
Attention : vous ne devez en aucun cas utiliser la fonction percussion de votre perceuse, car votre carrelage ne lui résisterait pas.

Percer du carrelage qui n’est pas posé

Si vous en avez la possibilité, le plus simple est de percer le carrelage avant de le poser. De cette façon, en cas de loupé, vous n’aurez plus qu’à recommencer sans que cela ne soit trop problématique si vous avez assez de carreaux d’avance.

Pour ce faire, il vous faudra vous équiper de votre perceuse, de préférence à variateur de vitesse, car elle vous permettra de percer de manière progressive. Voici comment procéder :

  1. Pour commencer, en fonction du type du carrelage à percer, installez le foret qui convient et sélectionnez la vitesse la plus lente qui soit disponible sur votre perceuse.
  2. Placez votre carreau sur une planche en bois. Cette dernière a pour vocation d’absorber les vibrations de la perceuse et d’éviter les petits chocs à répétition qui peuvent fragiliser le carreau, voire être la cause de sa casse.
  3. À l’aide d’un feutre, notez l’emplacement où vous devez percer.
  4. Collez ensuite le ruban adhésif là où vous allez percer. Vous éviterez ainsi de déraper sur le carrelage et de le rayer.
  5. Commencez à percer tout doucement. Dès que vous avez transpercé la couche émaillée, vous pouvez augmenter légèrement la vitesse pendant que vous progressez.

Percer du carrelage qui est déjà posé

Si votre carrelage est déjà posé, ce qui est souvent le cas, vous n’avez pas d’autres solutions que de le percer directement sur le mur ou le sol. Mais il n’est pas moins fragile pour autant. Vous devez donc procéder avec précaution afin de ne pas provoquer de fissures.

Comme précédemment, équipez-vous des outils adaptés à cette opération. La différence réside dans le fait que pour le choix du foret, vous devez tenir compte à la fois de la nature du carrelage qui est posé et de celle du mur que vous rencontrerez après avoir traversé le carrelage. Voici comment procéder :

  1. Repérez l’endroit où vous devez percer et marquez l’emplacement avec un feutre.
  2. Collez deux morceaux de ruban adhésif à cet endroit en formant une croix. De cette façon, l’email ne risque pas de s’écailler.
  3. Commencez à percer en douceur, sans trop appuyer et en augmentant la vitesse de manière progressive pendant que vous percez.
  4. Lorsque le trou est terminé, retirez le foret du carreau.
  5. Éliminez les résidus à l’aide d’un aspirateur.
  6. Il est alors nécessaire de changer de foret pour mettre celui qui convient au type de mur.
  7. Percez le mur.
  8. Insérez la cheville.
Faire Des Trous Dans Le Carrelage
© istock

 Le carrelage épais

Si vous devez percer un carreau assez épais, vous devrez légèrement modifier la façon de procéder pour éviter que celui-ci ne casse. Pour cette solution, il est nécessaire que le carrelage ne soit pas encore posé. Voici les différentes étapes à suivre :

  1. Comme précédemment, commencez par marquer le point de perçage, mais cette fois-ci, des deux côtés du carrelage.
  2. Appliquez le ruban adhésif à l’endroit et à l’envers du carreau.
  3. Commencez à percer tout doucement jusqu’au tiers de l’épaisseur du carreau.
  4. Retournez ensuite le carreau et recommencez à percer, d’abord tout doucement, puis en augmentant la vitesse de manière progressive jusqu’à arriver dans le premier trou que vous avez percé.

Faire des trous plus importants

Dans certains cas, comme l’installation de la robinetterie ou d’une prise électrique, etc., il est nécessaire de réaliser un trou dont la taille est assez importante pour permettre le passage des tuyaux, des fils, etc.. Que le carrelage soit déjà posé ou non, la méthode est la même. Dans ce cas, il est recommandé d'utiliser une perceuse équipée d’une scie cloche diamant et de procéder au perçage comme vu précédemment. Pour bref rappel :

  1. Marquez l’emplacement où percer à l’aide d’un feutre et recouvrez la zone d’un ruban adhésif.
  2. Si le carreau n’est pas posé, installez-le sur un morceau de bois pour absorber les vibrations.
  3. Commencez le perçage lentement, puis augmentez progressivement la puissance.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment percer du carrelage sans le casser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires