Cheville à Frapper
© istock

Cheville à frapper : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Vous avez besoin d’acheter des chevilles, mais face à l’ampleur du choix, vous vous sentez perdu. En effet, les chevilles se déclinent sous différentes formes et appellations, comme la cheville molly, la cheville à expansion, la cheville pour béton, la cheville auto-perceuse, la cheville à visser etc. et la cheville à frapper. Là où les chevilles classiques sont plus contraignantes, les chevilles à frapper permettent de gagner du temps, surtout lorsque vous devez en installer plusieurs, comme lors de la mise en place de lambourdes. Vous pouvez les utiliser pour fixer même des objets lourds. Alors, pour tout savoir sur cette alliée durant vos travaux, nous vous proposons de découvrir ici une présentation complète de la cheville à frapper.

Minutes Maison Publié le 09/04/21 à 09:29
1

Qu’est-ce que la cheville à frapper ?

La cheville à frapper est un moyen de fixation dans tout type de matériau, avec une préférence pour les matériaux creux, comme la brique, le parpaing creux, le placo, etc.. Elle permet de bénéficier d’un ancrage solide dans le support dès que la vis est installée et offre l’avantage de ne pas risquer de s’arracher du trou et donc, de tomber en entraînant ce qu’elle soutient dans sa chute.

Son utilisation est particulièrement recommandée pour la pose de tasseaux, de rails ou de lambourdes. D’aspect, elle évoque la cheville nylon que l’on trouve fréquemment lors des travaux. Sa différence réside dans son utilisation. De plus, en l’observant bien, on peut constater que la cheville à frapper est plus longue que la cheville en nylon et que la vis n’est pas totalement identique.

Quel est son mode de fonctionnement ?

La cheville à frapper se compose de deux éléments : une cheville fendue et un clou ou une vis, généralement à frapper. Son mode de fonctionnement est très simple de même que sa mise en place. Après la mise en place au marteau, d’où son nom, de la cheville dans le trou préalablement percé, il suffit d’installer la vis ou le clou. Ce faisant, cela va entraîner l’ouverture de la structure fendue dans le mur pour une adhérence parfaite. Selon la taille de cheville choisie, elle pourra ainsi supporter des charges allant jusqu’à 160 kilos et ce, que ce soit à la verticale ou à l’horizontale.

Son utilisation

Pour utiliser une cheville à frapper, vous devez vous équiper du matériel suivant :

  • un marteau ;
  • une perceuse équipée du foret adéquat ;
  • un tournevis.

Puis, voici comment procéder :

  • dans un premier temps, marquez avec précision le ou les emplacements où vous devez percer, pour ne pas avoir de problème par la suite ;
  • puis percez le trou avec une mèche adaptée au diamètre de la cheville. Dans le cas de la pose de lambourdes ou de tasseaux, percez en même temps l’élément à fixer et le support et préparez tous vos trous à l’avance sur toute la longueur de l’élément en bois ;
  • lorsque votre pré-trou est réalisé, insérez la cheville dans celui-ci, puis frappez-la doucement avec un marteau pour faire entrer toute sa longueur dans le trou. Dans le cas des lambourdes ou des tasseaux, faites d’abord entrer chacune des chevilles nécessaires dans l’élément en bois jusqu’à ce que leur extrémité en dépasse un peu, puis insérez ces bouts qui dépassent dans les trous du matériau support. Continuez ensuite à frapper vos chevilles jusqu’à une parfaite adhérence entre l’élément en bois et le matériau support ;
  • c’est le moment où la cheville à frapper va s’élargir pour être maintenue parfaitement en position ;
  • enfin, il ne vous reste plus qu’à visser la vis ou à frapper le clou, selon ce qui est livré avec la cheville.

Attention toutefois à utiliser un marteau de bonne qualité. Il est recommandé de privilégier l'utilisation d’une petite masse à celle d’un marteau d’électricien. En effet, en utilisant ce dernier, la cheville risque d’être mal placée.

Pourquoi l’utiliser ?

Les chevilles à frapper peuvent servir dans de nombreux cas. Et pour cause, elles sont adaptées à la fixation dans des matériaux aussi bien creux que pleins. Elles sont capables de supporter des charges très importantes et ce, en toute sécurité.

Elles sont idéales pour fixer des éléments en bois, comme des tasseaux, des lambourdes, etc.. On peut ainsi les utiliser lors de la réalisation d’une terrasse en bois pour fixer, par exemple, les lambourdes qui serviront de support aux lames de plancher, ou lors de la réalisation d’un bardage pour la fixation de tasseaux de soutien au mur. On peut aussi les utiliser pour l’installation de crémaillères de lattage pour la finition.

Simples d’utilisation, elles permettent un travail rapide et efficace.

Bricolage Cheville A Frapper
© istock

Les dimensions des chevilles à frapper

Il est possible de trouver dans le commerce un large choix de chevilles à frapper, mais pour une fixation optimale, il est nécessaire de bien choisir la taille de cheville à utiliser. Pour ce faire, deux critères sont à prendre en compte :

  • le diamètre : il joue un rôle crucial dans la résistance mécanique. Il va dépendre du matériau qui va servir de support et du poids de ce que vous devez fixer. Il peut aller de 5 à 8 mm ;
ø 5 mm ø 6 mm ø 8 mm
Béton 20 kg 30 kg 50 kg
Matériaux pleins de type brique pleine, parpaing plein, pierre. 15 kg 25 kg 40 kg
  • la longueur : elle dépend pour une grande part de l’épaisseur de l’élément à fixer. Pour un diamètre donné, il est cependant conseillé d’opter pour la cheville la plus longue. Cela permet de donner plus de rigidité à l’ensemble. La longueur des chevilles s’étend entre 30 à 140 mm.

Pour ce qui est de la profondeur du trou à percer, une cheville de 30 mm, par exemple, nécessitera une profondeur de perçage de 15 mm supplémentaire, soit une longueur de perçage de 45 mm. Cela donnera une profondeur d’ancrage effective de 25 mm.

Quel est le tarif pour ce type de chevilles ?

Les prix varient énormément en fonction du diamètre et de la longueur des chevilles, du nombre de chevilles à frapper souhaité, mais aussi des fournisseurs. En effet, si vous les achetez en gros, vous profiterez de tarifs plus intéressants que si vous les achetez en petite quantité. Leur prix peut donc s’étendre d’un euro pour une cheville jusqu’à 13 euros pour 20 chevilles du diamètre le plus gros. Vous pouvez aisément les trouver en magasin de bricolage.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Cheville à frapper : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires