7 solutions pour lutter contre l’humidité dans la maison

Certes, pour une maison confortable et pour la santé de ceux qui y vivent, un certain taux d’humidité est nécessaire, mais lorsque ce taux est trop élevé, alors les problèmes commencent. Par exemple, lorsque vous enfilez vos vêtements, vous sentez cette humidité. D’autre part, vous pouvez rencontrer des problèmes d’odeur, des taches peuvent apparaître sur les murs, etc.. Un taux d’hygrométrie situé entre 45 et 65 % est considéré comme normal, au-delà vous avez un problème d’humidité. Nous vous proposons de découvrir différentes solutions pour lutter contre l’humidité dans la maison.

Humidité Maison
© istock

Reconnaître une maison trop humide

Différents éléments peuvent vous permettre de vous rendre compte que vous avez un problème d’humidité chez vous.

  • Ce peut être de la condensation présente sur les fenêtres sans raison apparente.
  • Il est possible de voir apparaître des taches d’humidité sur les murs et le plafond. Le papier peint peut former des bulles, la peinture, quant à elle, peut s’écailler, le bois peut présenter des signes de pourrissement ou vous pouvez constater la formation de traces de moisissure.
  • L’air ambiant de la maison peut être si moite que vous ressentez cette moiteur sur votre peau.
  • Une odeur de moisi peut régner dans la maison.
  • Vous pouvez constater une présence importante d’insectes, tels que des cloportes.

Pour connaître avec précision le taux d’humidité dans votre maison, vous pouvez utiliser un hygromètre. Vous pouvez également faire votre diagnostic humidité grâce à Rubson. Et pour conserver dans votre intérieur un taux d’humidité qui reste sain, il existe plusieurs solutions.

Aérer votre intérieur

La première routine à instaurer dans votre quotidien, surtout si vous vivez dans un logement présentant des problèmes d’humidité, est de bien penser à aérer. De cette façon, vous renouvelez l’air ambiant et ainsi, vous vous débarrassez de l’excès d’humidité.

Pour cela, il suffit d’aérer entre 5 et 10 minutes chaque jour. La cuisine et la salle de bain étant des pièces d’eau, elles sont encore plus propices à l’humidité. Il est donc d’autant plus important de les aérer régulièrement. De plus, pour étendre votre linge, privilégiez une pièce bien ventilée, en évitant autant que possible les pièces de vie. En effet, l’eau contenue dans les fibres du linge va s’évaporer dans l’air ambiant, augmentant encore le taux d’humidité.

Installer des absorbeurs d’humidité

On trouve sans peine des déshumidificateurs dans le commerce, mais il est également possible de le créer soi-même. Quels qu’ils soient, ils sont d’une grande efficacité et permettent d’assainir l’air de la pièce dans laquelle ils sont installés. Ceux en vente dans le commerce font appel à des cristaux hydrophiles.

Si les problèmes d’humidité que vous rencontrez sont au niveau de toute la maison, vous devrez installer un absorbeur d’humidité dans chacune des pièces. Il vous suffit ensuite de vider l’eau récupérée dans le bac dès que nécessaire. Dans le même but, vous pouvez opter pour la solution du charbon de bois. Cette méthode naturelle a également prouvé son efficacité en matière d’absorption de l’humidité. Pour ce faire, placez quelques morceaux de charbon de bois dans une boîte en carton, puis installez-la dans la pièce qui est humide. Il vous suffit ensuite de changer le charbon de bois toutes les semaines.

Installer une VMC

La VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée est primordiale pour assainir et évacuer l’air des pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. Il s’agit d’un moyen très efficace pour vous débarrasser durablement de l’humidité. On distingue la VMC simple flux qui utilise l’air extérieur ou la VMC double flux. Cette dernière permet d’éviter les pertes de chaleur. Néanmoins, pour un bon fonctionnement, elle devra être installée dans un logement qui profite d’une bonne isolation.

Entretenir les bouches d’aération

Pour conserver la chaleur à l’intérieur, on a tendance à cibler une isolation de plus en plus performante. Néanmoins, si la maison est trop isolée, elle ne « respire » plus, elle devient hermétique et une source d’humidité. C’est pourquoi, il est important de conserver les bouches d’aération en bon état de fonctionnement. Elles doivent donc être entretenues pour permettre à la maison de rester ventilée. Pour permettre une bonne circulation de l’air, il est également primordial de veiller à ce qu’elles ne soient pas obstruées, ce qui réduira vos problèmes d’humidité et vous permettra d'améliorer la qualité de l’air intérieur.

Bouche D'aération Maison
© istock

Opter pour un double vitrage

Vous constatez sur vos vitres des gouttelettes d’eau ou de la condensation. C’est un signe évident que vous avez un problème d’humidité dans la pièce ou dans votre intérieur. Si vos fenêtres ne sont pas équipées d’un double vitrage performant, en procédant à cette rénovation, vous améliorerez l’isolation de votre maison, vous éviterez les trop grandes fluctuations de température et aurez moins de problèmes de condensation. De plus, les fenêtres actuelles sont équipées de grilles d’aération qui favorisent la ventilation de la pièce. C’est également l’occasion de vous assurer de l'étanchéité de vos fenêtres, mais aussi des murs et du toit. Vérifiez que les joints sont nets et sans fissures.

La centrale d’assèchement

À installer sur un mur, la centrale d’assèchement est une solution efficace contre les problèmes d’humidité. Elle permet de lutter directement contre les remontées capillaires qui peuvent se produire le long d’un mur. Dans ce cas, l’humidité provient du sol et peut être liée à la nature du sol ou à un problème d’évacuation des eaux pluviales. Les assécheurs de mur doivent donc être installés au pied des murs qui présentent des problèmes d’humidité. Ces appareils offrent différents avantages :

  • ils peuvent être installés sur tous les types de mur ;
  • ils sont écologiques ;
  • mais aussi très efficaces.

Opter pour des plantes d’intérieur

Une autre solution pour lutter contre l’humidité est d’installer des plantes d’intérieur. Cette solution naturelle permet d’allier l’utile à l’agréable. Et pour cause, certaines plantes ont la capacité d’absorber l’humidité en utilisant l’eau de l’air pour se nourrir. Par exemple, la fougère de Boston est la meilleure dans ce rôle. Elle devra être placée dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct. Si votre intérieur n’a que peu de lumière, vous pouvez opter pour un spathiphyllum.

A lire sur Minutes Maison :

Un commentaire à 7 solutions pour lutter contre l’humidité dans la maison

  • On vous remercie pour cette idée de lutte contre l humidité. On s’enrichit des idées novatrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires