Spathiphyllum wallisii : la superbe Fleur de lune

Les spathiphyllums, originaires d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, sont des plantes acaules qui réclament de la chaleur, de l’humidité et de la lumière (bien qu’un peu d’ombre ne leur fasse pas de mal). Toutefois, ne les placez jamais en plein soleil. Ce sont de bonnes plantes d’intérieur, ornementales par leur feuillage persistant et par leurs fleurs. Ses spathes verdissent peu à peu tout en les restant très jolies. Bien soignés, le spathiphyllum vit longtemps. Son entretien à la maison n’est pas trop difficile et procure une vive satisfaction lorsqu’on arrive à la faire fleurir. Toutes nos explications.

Spathiphyllum, Faux Arum, Voile Blanche
© istock

Présentation du Spathiphyllum

Fiche descriptive :
Nom Scientifique Spathiphyllum wallisii
Famille Araceae
Autre nom Fleur de lune, Faux arum, Voile blanche
Ethymologie Le nom vient du grec spatha « spathe », et phyllon, « feuille », la spathe de l'inflorescence ressemblant à une feuille.
Origine Amérique du Sud, Colombie
Dimensions S. wallisii atteint 30 cm de haut mais peut avoir une largeur de 1m. Les feuilles et les fleurs de S. Mauna Loa » sont plus grandes et la plante peut atteindre 1 m de haut.
Couleur(s) des fleurs Blanches
Couleur(s) des feuilles Vertes foncées
Aspect des fleurs Les fleurs éclosent les unes après les autres durant toute la période estivale. Il arrive qu’elle fleurisse en hiver, si l’humidité est très élevée. Leur spathe et le spadice central les font ressembler à un anthurium.
Aspect des feuilles Les feuilles, lancéolées, oblongues ou acuminées, d’un vert brillant, portées par un long pétiole, naissent en touffe au pied de la plante. Elles sont à la nervure centrale très marquée, vertes, brillantes et coriaces.
Type de plante Plante à fleurs
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Croissance Double de taille en une seule saison de croissance.
Exposition Lumière vive, Pas de soleil direct
Sol Drainé, Bonne terre, Mélange de tourbe et sable
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Jardinière, Bac
Multiplication Division
Maladie(s) et nuisible(s) Araignée rouge

Quelles lumière et exposition idéale pour le Spathiphyllum ?

Exposer les spathiphyllums à une lumière moyenne. Elle doit être diffuse, en excluant le soleil direct, mais intense pendant la floraison ; aux autres périodes, elle pourra être plus modérée.

À noter : Spathiphyllums « Mauna Loa » requiert plus de lumière que Spathiphyllums « wallisii ».
Spathiphyllum wallisii
Cette vivace rhizomateuse de la famille des Aracées forme une touffe presque toujours fleurie (Spathiphyllum wallisii) © istock

Quelle est la température idéale pour le Spathiphyllum ?

Il faut aux spathiphyllums la température normale d'une pièce. Ne pas les exposer à moins de 13°C (et sur une courte période).

Ils sont sensibles à la sécheresse : laisser toujours les pots sur un plateau de gravillons humides. Au-dessus de 18°C, la croissance est ininterrompue, mais elle ralentit un peu en hiver.

Notre conseil : abritez le spathiphyllum des courants d'air frais, qui font brunir et se dessécher l’extrémité des feuilles, provoquant un arrêt végétatif.

Arrosage du Spathiphyllum

Spathiphyllum arrosage
Le spathiphyllum, selon les soins qui reçoit, prospère 3 à 10 ans, à la maison © istock

L’arrosage doit être modéré : bien mouiller le mélange, mais le laisser sécher sur 1 cm entre les arrosages. L'arroser 2 à 3 fois par semaine en été et une seule fois en hiver. Se prête bien à l'hydroculture.

Bon à savoir : Si la température tombe au-dessous de 16°C, diminuer les arrosages, mais ne jamais laisser le mélange se dessécher complètement.

Humidité atmosphérique idéale

Elle devrait être très forte, ce qui constitue l'obstacle majeur à une culture accompagnée d'une belle floraison en appartement.

Quelle terre et quel type de fertilisants pour votre Spathiphyllum ?

Se plaît bien dans un terreau frais riche. Composé en parts égales de terreau de feuilles et de tourbe avec un peu de sable et des débris de charbon de bois pour éviter le pourrissement provoqué par l'humidité.

Concernant la fertilisation, donner de l'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours, du début du printemps à la fin de l'automne. Maintenir les apports d'engrais toute l'année pour les plants cultivés dans de la tourbe.

Plantation et rempotage du Spathiphyllum

Rempoter tous les printemps (dès que la touffe occupe tout l'espace du pot) jusqu'à ce que la plante loge dans un pot de 15 à 20 cm. Ensuite, se contenter de renouveler annuellement la couche superficielle du mélange.

Utiliser un mélange à base de tourbe ou un substrat composé à volume égal de mélange à base de terreau, de terreau de feuilles et de sable grossier ou de perlite pour assurer un bon drainage.

Comment multiplier le Spathiphyllum ?

Spathiphyllum qui sort de terre
© istock

Elle se pratique à la fin de l’hiver par division des grosses touffes de feuilles. Cependant il est difficile d'obtenir de bons résultats en dehors de la serre car sont nécessaires à la fois une grande humidité et une bonne chaleur de fond.

Pour ce faire :

  • Séparer les rhizomes délicatement. Chaque segment doit comporter au moins 2 ou 3 feuilles.
  • Les planter individuellement dans des pots de 8 cm remplis d'un des deux mélanges recommandés. Les enfouir à la même profondeur que le rhizome dont ils proviennent.
  • Ne pas fertiliser pendant trois mois, mais leur donner tous les autres soins spécifiés pour les sujets adultes.
À noter : Les araignées rouges infestent les spathiphyllums si l'humidité est insuffisante. Bassiner le feuillage une fois par semaine, en surveillant spécialement le dessous des feuilles.

Comment le tailler ?

Nul besoin de tailler votre spathiphyllum. Vous pouvez néanmoins retirer les feuilles et les fleurs mortes au fur et à mesure de leur apparition.

Nettoyage de la plante

Nettoyer les feuilles à l’aide d’un linge humide pour leur permettre de conserver leur brillant. Bannissez les lustrants pour plante verte.

Espèces et variétés de spathiphyllum : il en existe 36 espèces

Spathiphyllum en jardinière
Ne déplacez pas le spathiphyllum trop souvent, il est casanier. Les courants d'air froid sont redoutés © istock

L'espèce S. wallisii, originaire de Colombie, est celle la plus couramment cultivée et mesure de 30 cm à 40 cm. Elle fleurit deux fois au printemps et en automne.

De cette espèce sont issus de nombreux hybrides souvent plus florifères (toute l’année), plus résistants et aux spathes plus décoratives. Le plus répandu est le « Mauna Loa » dont le spadice est vert, et les spathes plus grandes (jusqu'à 80 cm) et blanches ne fleurit qu'au printemps mais ses fleurs sont parfumées.

  • 'Mauna Loa', vigoureux, à grandes fleurs et feuillage large.
  • 'Stephanie', à feuilles très larges.
  • 'Petite', une jolie miniature.
  • 'Vivaldi', à très grandes spathes.
  • 'Ceres', très compact, feuillage foncé, fleurs longuement pétiolées.
  • 'Chopin', opulent, feuillage clair, allongé, pointu, très grandes spathes.
  • 'Cupido', très touffu, feuillage vernissé, spathes arrondies.
  • 'Mozart', un peu échevelé, feuilles longuement pétiolées, longues spathes ovales.
  • 'Quattro', étroit, aux feuilles disposées en dégradé.

Les 7 conseils à retenir sur le spathiphyllum

  • La plante aime tant la chaleur qu'elle ne fleurira normalement que si la température, en hiver, ne descend pas au-dessous de 13 °c et reste, si possible, beaucoup plus élevée.
  • Les spathiphyllums aiment aussi l'humidité (la sécheresse fane les bords des feuilles et attire les araignées rouges).
  • Bassinez le feuillage, lavez-le souvent avec une éponge mouillée.
  • En été, pendant la croissance, arrosez abondamment et donnez de l'engrais de temps à autre.
  • Rempotez tous les ans au printemps dans un compost tourbeux mais ne changez pas le diamètre du pot chaque fois : la plante aime être un peu à l'étroit.
  • La multiplication s'effectue par division des touffes à n'importe quelle période sauf pendant la floraison, la saison la plus favorable étant l'été.
  • À l’achat, choisir une plante ayant soit une fleur soit un bouton floral et dont les feuilles sont d'un beau vert brillant.
Bon à savoir : Les spathiphyllums sont apparentés aux anthuriums mais se cultivent plus facilement. Comme chez ces derniers, on peut couper leurs fleurs pour orner la maison. Si l'on dispose d'une serre humide, on peut les cultiver sous les tablettes où ils fleuriront bien.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Spathiphyllum wallisii : la superbe Fleur de lune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires