Amaryllis
© istock

Comment faire refleurir l’amaryllis ?

Les magnifiques fleurs de votre amaryllis, cette somptueuse plante à bulbe venue des zones tropicales de l’Amérique du Sud, ont suscité votre admiration pendant les fêtes de fin d’année, hélas, celles-ci ont fini par se faner. Il est vrai que c’est vers la fin de l’automne que l’on a tendance à offrir des amaryllis ou au moment des fêtes de fin d’année. Elles égaient alors les intérieurs de leurs belles couleurs et charment par leur port élégant. Mais il est tout aussi vrai que l’on a tendance à s’en débarrasser dès la floraison passée. Alors, ne jetez plus le bulbe, nous vous proposons de découvrir comment procéder pour faire refleurir votre amaryllis. En effet, il est tout à fait possible de renouveler la floraison en lui prodiguant les soins adaptés.

Que faire après la floraison ?

Une fois que la dernière fleur de votre amaryllis est fanée, il est alors temps de couper la hampe florale. Pour cela, placez votre sécateur sur la tige à une hauteur d’environ 3 cm au-dessus du bulbe pour la sectionner. Veillez alors à ne pas toucher aux feuilles déjà présentes. Au fil du temps, de nouvelles feuilles vont ensuite apparaître. Pour favoriser leur bon développement, arrosez votre plante de façon régulière. Il est alors possible d’ajouter de l’engrais afin de permettre au bulbe de reconstituer ses réserves et de refleurir l’année suivante. Ne touchez pas aux feuilles tant qu’elles sont vertes.

Où placer l’amaryllis et comment en prendre soin ?

Lorsqu’après avoir coupé la hampe florale, les feuilles commencent à jaunir, ce peut être plusieurs mois plus tard, vous devez encore résister à l’envie de jeter le bulbe. Le mieux à faire à ce moment est de placer votre amaryllis dans un endroit frais et sec, mais suffisamment aéré. Ce peut être dans un sous-sol, dans une pièce peu fréquentée, qui est de ce fait moins chauffée, dans un garde-manger ou dans un coin ombragé du jardin. Laissez alors le bulbe dans sa terre totalement sèche. Les feuilles vont alors finir de se dessécher jusqu’à tomber. Durant la période de repos de votre amaryllis, environ 4 mois, oubliez-la et supprimez tout arrosage.

Le moment est arrivé

À partir de janvier, vous pouvez considérer que le grand moment est enfin arrivé, vous pouvez ressortir votre bulbe. Il suffit alors de griffer et d'éliminer la surface de la terre que vous remplacerez par un peu de terreau neuf. Une fois tous les trois ans environ, vous pouvez transférer votre bulbe dans un pot légèrement plus grand que le précédent, en veillant cependant à ce qu’il ne soit pas trop grand. Si tel était le cas, la terre conserverait trop l’humidité et risquerait de faire pourrir votre bulbe, ce qui serait dommage après tous ces efforts.

Lorsque vous replantez votre bulbe, attention à ne pas complètement l’enfouir dans la terre, environ un tiers de celui-ci doit dépasser de la surface de la terre. Vous pouvez alors reprendre les arrosages réguliers. De petites feuilles semblables à de petites langues vertes vont alors faire leur apparition. Puis va s'ensuivre la tige qui viendra porter les belles fleurs d’amaryllis. Il est préférable d’installer un tuteur pour aider la hampe florale à supporter le poids de ses somptueuses fleurs.

Faire Refleurir Amaryllis
© istock

Si vous souhaitez obtenir un résultat plus graphique, une autre solution consiste à prendre un vase transparent dont le col permet de poser le bulbe dessus sans qu’il ne tombe au fond. Remplissez ensuite votre vase d’eau, jusqu’à ce que les racines trempent dans l’eau. Attention, le bulbe en lui-même ne doit pas être en contact avec l’eau, sinon il pourrait pourrir. Surveillez toujours le niveau de l’eau, afin que les racines soient toujours plongées dedans. Il ne vous reste plus qu’à patienter. Vous pouvez adopter cette même méthode pour les jacinthes.

En cas d’échec

Il arrive que la première tentative ne soit pas la bonne. En effet, l’amaryllis que vous avez achetée ou qui vous a été offerte a été « forcée » pour offrir une floraison précoce, ce qui peut avoir pour effet d’avoir épuisé le bulbe. Il est alors nécessaire d’offrir au bulbe le temps de se reconstituer avant de pouvoir à nouveau offrir des fleurs. Dans ce cas, l’amaryllis va offrir une nouvelle floraison seulement deux ans après. Ne vous découragez pas et armez-vous de patience, vous n’en apprécierez que plus sa floraison. Néanmoins, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable d’avoir un bulbe qui soit bien formé et qui ne présente ni blessures ni maladies.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment faire refleurir l’amaryllis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires