Quel parquet choisir pour sa salle de bain ?

Doux au toucher, élégant au regard : dans la salle de bain, le parquet fait rêver. Pourtant, en dépit d’une idée reçue qui a la vie dure, ce n’est pas une option déco réservée exclusivement aux showrooms et aux photos sur papier glacé ! Il est bel et bien possible de profiter du parquet dans la salle de bain : il suffit simplement de bien le choisir et d’adopter de bonnes habitudes pour l’entretenir.

Parquet Salle De Bain
© istock © Leroy Merlin

4 points essentiels pour choisir le bon parquet pour la salle de bain

Le bois étant un matériau dit « vivant », il est susceptible de réagir en fonction des variations de température et d’humidité. Il s'agit donc d'en tenir compte dans la salle de bain, où température et taux d’humidité tendent à être très élevés.

Choisir la bonne essence

Les essences exotiques sont imputrescibles. Autrement dit, même lorsqu’elles sont exposées à un taux d’humidité élevé de manière prolongée, elles ne pourrissent pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces essences sont privilégiées lors de la réalisation de terrasse ou de mobilier de jardin en bois. Les essences exotiques sont donc à privilégier pour la salle de bain, qui est la pièce d’eau par excellence. Parmi les plus élégantes :

  • Le Teck ;
  • Le bambou ;
  • Le merbeau ;
  • L’ipé.

La plupart des essences exotiques ayant donné lieu à des déforestations massives, des lois très strictes régissent désormais leur exploitation et leur commerce. Il convient donc de vérifier systématiquement leurs labels et leur traçabilité à l’achat.

Parquet Merbeau Brun Rouge Huile
© Leroy Merlin

Les essences européennes permettent une déco plus classique, et elles tendent à être moins chères à l’achat. Si le pin maritime, l’épicéa ou le frêne sont envisageables dans la salle de bain, il est absolument impératif qu’il soit traité.

 Salle De Bain Parquet Essence Europeenne
© istock

Choisir le bon type de parquet

Pour que votre parquet dure, misez sur du parquet massif, dont les lames sont construites d’une seule pièce. L’usage du stratifié est peu recommandé, quoiqu’il soit financièrement plus abordable et qu’il offre une esthétique très convaincante. Exposé aux conditions extrêmes spécifiques à la salle de bain, il ne tardera pas à perdre de sa superbe. A moyen terme, ce n’est donc pas aussi économique qu’il n’y parait !

Parquet Bois Massif Dans La Salle De Bain
© istock

Choisir le bon traitement

Si vous optez pour un bois européen brut, vous devrez l’appliquer vous-même. Huile et vernis ont longtemps été les seules options. L’huile est d’ailleurs recommandée, car elle laisse respirer le bois tout en le traitant en profondeur. Le vernis n’offre quant à lui qu’une protection superficielle, et il s’écaille rapidement. Il existe aujourd’hui des produits spécifiques pour la salle de bain, qui combinent huiles et résines polyuréthanes. Ils permettent à la fois de protéger le bois et de bénéficier d’un toucher agréable pieds nus.

Choisir la bonne pose

Pour que votre parquet dure, optez pour la pose collée. Il bénéficiera d’une meilleure stabilité face aux variations de température et du taux d’humidité. Si l’esthétique vous séduit, vous pouvez également craquer pour un parquet pont de bateau, doté de joints qui lui confèrent une stabilité et une imperméabilité optimales.

Parquet De Salle De Bain Pont De Bateau
© Leroy Merlin

Comment entretenir le parquet de la salle de bain ?

Vous l’aurez compris : l’humidité est la principale ennemie du parquet dans la salle de bain. Il convient aussi de l’entretenir correctement, en prévenant les taches et dommages en tous genres.

Éliminer l’humidité

L’humidité ne nuit pas seulement à votre parquet, mais à l’ensemble de la salle de bain. Les moisissures sont aussi susceptibles de s’installer sur les murs et au plafond. Pour conserver une pièce saine – et préserver l’intégrité de votre parquet – assurez-vous que votre salle de bain soit bien aérée. Vous pouvez opter pour la pose d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée), ou pour des alternatives :

  • L’aérateur ou VMP (ventilation mécanique ponctuelle) : le plus souvent couplé à la lumière, il se met donc en route quand vous entrez et s’arrête quelques minutes après votre sortie de la salle de bain ;
  • Une ventilation mécanique répartie (VMR), uniquement autorisée dans le cadre de rénovation.

Nettoyer correctement le parquet

Le parquet de la salle de bain exige un nettoyage bien dosé. Oubliez le lessivage à grande eau : optez plutôt pour un nettoyage avec un chiffon à peine humidifié. En cas de tache, si vous avez opté pour un parquet huilé, il vous suffira d’un ponçage avec un papier à grain fin pour retrouver un parquet comme neuf.

Parquet Salle De Bain
© Quick Step

Huiler le parquet

Comme dans toute autre pièce de la maison, le parquet de la salle de bain doit être traité régulièrement. Prévoyez l’application d’une huile deux fois par an au moins. La fréquence est susceptible d’être plus élevée en fonction de différents facteurs : essence de bois, qualité de la ventilation. Il s’agit aussi de tenir compte de la fréquence d’utilisation de la salle de bain : le parquet sera plus exposé à l’humidité au quotidien si la pièce est utilisée par une famille que par un couple, par exemple.

L’alternative : le carrelage effet parquet

L’esthétique du parquet vous séduit, mais vous avez vraiment des craintes sur la mise en chantier et l’entretien à long terme ? Optez pour un carrelage effet bois. Le grès cérame offre des imitations très convaincantes visuellement.

Carrelage Gres Cerame Effet Parquet
© Carmen

Certes, le sol sera froid au toucher, mais vous profiterez d’une déco sublime et d’un espace facile à entretenir. En termes de décoration, les possibilités sont intéressantes. Le carrelage en grès cérame effet parquet est disponible dans une variété de formats calqués sur les dimensions des lames traditionnelles. Vous pouvez ainsi réaliser une parfaite imitation, en optant par exemple pour la pose chevrons.

Carrelage Effet Parquet Chevrons
© Atlas Concorde

Vous pouvez également vous lancer dans une pose plus originale, en mixant par exemple un carrelage effet bois à un carrelage hexagonal façon tomettes, pour un rendu terriblement tendance.

Carrelage Bois Et Tomettes
© Parquet Carrelage

Côté budget, l’alternative est intéressante aussi, bien qu’il soit recommandé d’éviter les modèles d’entrée de gamme pour bénéficier d’un effet bois véritablement convaincant.

Une seule précaution : choisissez un modèle conçu spécifiquement pour la salle de bain. La norme DIN 51 097 constitue un bon repère, car elle est conçue pour indiquer la résistance pieds nus :

  • A  : adhérence moyenne ;
  • B : adhérence élevée ;
  • C : forte adhérence.

Optez pour un carrelage B, C ou A+B+C dans la salle de bain.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quel parquet choisir pour sa salle de bain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires