Comment chauffer sa piscine ?

Pour un moment de baignade des plus confortables, quoi de mieux qu’une piscine chauffée. Vous profiterez alors pleinement de votre piscine, sans nécessairement vous ruiner. Nous vous proposons de découvrir les différentes solutions qui existent pour vous permettre de choisir le système de chauffage qui vous convient le mieux.

Température De La Piscine
© istock

Quels sont vos besoins en chaleur ?

La température de l’eau varie en fonction de différents éléments. Certes, la température de l’air va avoir un impact important, mais pas seulement. En effet, l’isolation du bassin, le rayonnement du soleil et l’évaporation ont aussi un rôle à jouer. En conséquence, même si l’on peut estimer les besoins en chaleur pour une piscine, ils peuvent varier en fonction de ces différents critères.

En considérant que l’on souhaite une eau à 23 °C alors que la température moyenne à l’extérieur est d’environ 13 °C, les besoins en chaleur par m² de surface libre sont les suivants :

  • dans le cas d’une piscine abritée sur deux côtés : 0,39 kW/m² ;
  • dans le cas d’une piscine partiellement abritée grâce à la végétation : 0,58 kW/m² ;
  • dans le cas d’une piscine qui n’est pas abritée du tout : 0,95 kW/m².

Ces chiffres peuvent vous servir de base pour le dimensionnement de votre système de chauffage.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une solution qui s’installe à l’extérieur, avec un positionnement dans le circuit de filtration. Non seulement elle est efficace pour chauffer une piscine, mais elle offre divers autres avantages :

  • Elle permet de bénéficier d’une température agréable assez rapidement.
  • Grâce à elle, vous pouvez prolonger la période d’utilisation de la piscine de façon assez conséquente.
  • C’est le dispositif qui offre le meilleur rendement.
  • En plus d’être une alternative efficace, elle est également durable.
  • Concernant le rapport coût/efficacité, c’est la solution à privilégier.

Par contre, pour profiter de ces avantages, il est nécessaire de la choisir avec soin en fonction du volume de la piscine et de la région dans laquelle vous vivez. Par ailleurs, ce système est assez cher à l’achat et occupe pas mal d’espace.

Pompe à Chaleur De Piscine
© istock

L’échangeur thermique de piscine

Pour augmenter la température de l’eau de votre piscine rapidement, l'échangeur thermique est une solution économique et assez simple d’installation à condition de posséder une chaudière ou une pompe à chaleur destinée au chauffage de votre habitation.

Ainsi, grâce à un échange de calories entre les circuits, vous obtiendrez une montée en température de l’eau de votre piscine assez intéressante. Pour la choisir, vous devez tenir compte du volume d’eau de votre piscine, mais aussi de la puissance de la pompe de piscine. Par rapport à la pompe à chaleur, évoquée précédemment, la puissance de cette solution étant supérieure, elle permet d’obtenir une eau agréable plus rapidement, ce qui est synonyme d’économies.

À lire également : Comment couvrir sa piscine ?

Le réchauffeur électrique

Cette solution convient surtout pour les petites piscines ou en complément de panneaux solaires. Fonctionnant sur la base d’une résistance, ses principaux atouts sont les suivants :

  • Le principal est son tarif : c’est une solution assez abordable.
  • On apprécie également sa facilité d’installation.
  • Le fait que les éléments extérieurs ne vont avoir aucune incidence sur sa capacité à produire la même énergie est également intéressant.

Mais attention, le réchauffeur électrique est très énergivore.

Les capteurs solaires

Cette solution écologique est à privilégier pour les piscines hors-sol. Elle permet d’offrir à l’eau quelques degrés supplémentaires. Les capteurs solaires se déclinent sous forme de panneaux, de sphères ou encore de tapis. Généralement de couleur noire, ils transmettent la chaleur du soleil à l’eau pour la réchauffer. Cette solution présente l’avantage de fonctionner avec une énergie gratuite.

Néanmoins, pour les piscines assez grandes, les capteurs ne sont pas suffisants et doivent être associés à un autre système. Cette association a d’ailleurs un autre côté positif : lorsque l’ensoleillement est insuffisant pour le fonctionnement des capteurs, le système associé prend le relais.

La mise en place de cette solution nécessite généralement l’intervention d’un professionnel et peut demander un espace assez important.

La bâche à bulle ou bâche solaire

Cette solution économique présente les avantages suivants :

  • Elle permet d’augmenter la température de l’eau très simplement et sans installation coûteuse.
  • Elle peut être utilisée en complément d’un dispositif de chauffage pour limiter le coût des dépenses en énergie.
  • Elle permet de limiter l’évaporation de l’eau.
  • Elle permet de réduire les déperditions de chaleur. Il faut, en effet, savoir que ces déperditions s'opèrent majoritairement par la surface de l’eau, car elle est directement en contact avec l’air ambiant.

L’inconvénient est que, le soir, dès que la température ambiante baisse et que plus personne n’utilise la piscine, vous devez installer la bâche.

Les critères de choix pour votre système de chauffage de piscine

Au moment du choix de votre dispositif de chauffage, n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de tout miser sur un seul système. En effet, certains dispositifs de chauffage peuvent être complémentaires. Par exemple, il est possible d’opter pour une couverture solaire en plus d’un réchauffeur électrique. Ainsi, vous ferez des économies d’énergie sur le second grâce au premier.

Par ailleurs, pour éviter les mauvaises surprises, il est important de prendre en compte différents éléments :

  • Pensez à vérifier l’impact énergétique des différents systèmes et à les comparer : certains systèmes de chauffage sont moins chers à l’achat, mais plus énergivores alors que d’autres semblent plus onéreux, mais ils vous permettront de faire plus d’économies sur le long terme. C’est le cas, par exemple, pour la pompe à chaleur.
  • Prenez en compte vos exigences en matière de confort, le modèle de votre piscine, son volume, le climat de votre région, etc…
  • Tenez compte des possibilités que vous offrent la configuration de votre local technique.
  • Votre budget va également être déterminant dans votre choix final.
  • Enfin, il convient de ne pas oublier qu’une eau chauffée nécessitera plus d’entretien. Cela s’explique par le fait que lorsque l’eau est plus chaude, elle est plus sujette aux risques de prolifération.

Fabriquer vous-même votre chauffage solaire

Pour bénéficier gratuitement d’une piscine plus chaude, vous pouvez fabriquer vous-même votre système de chauffage solaire. Cette solution vous permettra de gagner quelques degrés à moindre coût. Voici comment faire :

  • Investissez dans 150 à 200 m d’un tuyau conducteur de chaleur. Ce type de tuyaux est généralement de couleur noire, en PVC, en polyétylène ou en cuivre.
  • Raccordez chaque extrémité à la pompe de la piscine pour obtenir un circuit fermé.
  • Installez le tuyau dans un emplacement très ensoleillé pour permettre à l’eau de ce circuit de chauffer. Cela vous permettra ainsi de gagner quelques degrés presque pour rien.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment chauffer sa piscine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires