Comment changer un néon en toute sécurité ?

Lorsque le néon de votre cave, de votre salle de bain, de votre garage, etc. vient à ne plus fonctionner, c’est qu’il est temps de le changer. Si cette manipulation n’est pas des plus compliquées, elle doit toutefois être effectuée avec soin, puisqu’à l’intérieur de ces tubes se trouve un mélange de gaz. Découvrez comment procéder pour changer votre néon en toute sécurité.

Changer Un Néon
© istock

Qu’est-ce qu’un néon ?

Le néon est à l’origine un gaz incolore qui est rare sur terre, mais abondant dans l’atmosphère terrestre. Quelques faits intéressants à connaître :

  • Le néon est essentiellement utilisé pour faire des éclairages dans lesquels il est excité par des décharges électriques. Sous leur effet, il prend une couleur rouge-orangé, ce qui veut dire que pour obtenir une couleur blanche ou jaune ou bleue, il doit être accompagné d’un autre gaz.
  • Au fil du temps, le nom de ce gaz est passé à ce type d’éclairage, même si les tubes ne renferment pas que du néon.
  • Les tubes néon sont largement utilisés dans les panneaux publicitaires, les entreprises, les magasins, mais aussi chez les particuliers. Leur succès vient du fait qu’ils présentent l'avantage d’être un mode d’éclairage à incandescence assez économique et dont la durée de vie est importante.
  • Parce que ces tubes fluorescents sont remplis de gaz, il convient de les changer avec prudence pour éviter de les casser et de libérer le gaz qu’ils contiennent.

Le remplacement de votre néon

Si votre néon ne s’allume plus, grésille, que la lumière clignote ou n’éclaire plus, il est alors temps de procéder à son changement. Pour ce faire, il convient de suivre différentes étapes.

Choisir votre néon de remplacement

Avant de pouvoir remplacer le néon, il est nécessaire de vous en procurer un nouveau. Différents modèles sont proposés sur le marché. Ils se différencient par leur température d’éclairage. Elle peut être de 2 700 K, 3 500 K, 4 000 K, 5 000 K. Pour une utilisation en extérieur, vous pouvez opter pour des tubes classiques alors que pour un usage à l’intérieur, il faut vous tourner vers les tubes fluorescents. Pour éviter toute erreur, vous pouvez simplement choisir le même que celui que vous aviez précédemment.

Couper l’électricité

Pour changer votre néon, la première étape consiste à couper l’alimentation électrique. Cette étape est primordiale, puisqu’elle garantit votre sécurité. Vous pouvez vous contenter de mettre l’interrupteur qui commande le néon en position d’arrêt. Toutefois, si vous avez le moindre doute quant à la position de l’interrupteur, pour ne prendre aucun risque, il est préférable de couper l’alimentation électrique depuis le disjoncteur. Idéalement, procédez de jour pour y voir clair, sinon pensez à vous munir d’un éclairage de type lampe torche.

Retirer le néon défectueux

  • Dans un premier temps, installez votre escabeau de manière stable pour éviter tout risque de chute.
  • Attention : lorsque le néon a été récemment utilisé, il se peut qu’il soit encore chaud. C’est la raison pour laquelle il convient de procéder avec prudence. Vous pouvez soit utiliser un chiffon ou vous équiper d’une paire de gants.
  • Si une grille de protection est installée, il convient de la retirer en pinçant les griffes d’attache.
  • Vous pouvez ensuite débloquer le néon défectueux en le tenant entre vos mains et en le faisant tourner sur lui-même afin de libérer ses griffes.
  • Retirez le néon en le faisant glisser par les encoches qui se trouvent aux extrémités.
  • Déposez-le avec soin là où il ne risque pas de subir de choc en attendant son élimination. Pour cette dernière, ne le mettez surtout pas dans votre poubelle, mais emmenez-le directement dans une déchetterie ou déposez-le dans un conteneur prévu à cet effet dans de nombreux magasins. N’oubliez pas qu’il est question de gaz !

Installer le néon fonctionnel

Une fois l’espace débarrassé du néon défectueux, il ne vous reste plus qu’à installer le nouveau néon.

  • Insérez-le avec délicatesse dans les encoches et faites-le tourner sur lui-même pour l’enclencher.
  • Si une grille était présente, remettez-la en place.
  • Vous pouvez enfin remettre le courant depuis le disjoncteur,
  • et tester votre nouveau néon en activant l’interrupteur.
Lampe A Neons
© istock

Que faire si le néon se brise ?

Malgré toutes ces précautions, personne n’est à l’abri d’un accident. Si le tube se casse, pas de panique. Les risques pour la santé restent minimes si on agit aussitôt.

  • Aérez la pièce pendant au moins un quart d’heure et faites sortir toutes les personnes présentes pendant ce temps.
  • Enfilez des gants de protection pour ne pas risquer de vous couper, puis ramassez du mieux que vous pouvez les éclats de verre. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser un carton plutôt qu’une balayette. De cette façon, vous procéderez à un premier nettoyage grossier sans risquer d’étaler encore plus les débris.
  • Une fois le plus gros éliminé, vous pouvez utiliser votre aspirateur pour terminer. Éliminez ensuite le sac et le filtre en les déposant dans la poubelle des déchets non recyclables.
  • Si certains textiles sont très contaminés, il est préférable de vous en débarrasser. Sinon vous pouvez simplement les laver en machine en vous assurant qu’aucun éclat ne soit resté dessus. Dans le cas contraire, vous pouvez les retirer à l’aide de ruban adhésif.
  • Réunissez tous les déchets pour les confier à un organisme de collecte de lampes usagées.
  • Lavez-vous les mains.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment changer un néon en toute sécurité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires