Combien de prises sur un disjoncteur ?

La norme NF C 15-100 réglemente les installations électriques à usage domestique pour assurer la sécurité de votre logement. Parmi les bonnes pratiques énoncées on trouve, entre autres, le nombre de prises que l’on peut mettre sur un disjoncteur. Cette information, en plus d’être importante, se doit d’être respectée pour éviter tout danger.

Disjoncteur Prises
© istock

Qu’est-ce que le disjoncteur ?

Il s’agit du dispositif qui permet au courant d’être coupé en cas de surcharge ou dans le cas d’un court-circuit. Son rôle est donc de protéger les circuits, vos appareils électriques et vous-même. En effet, lors d’une surintensité, les appareils électriques et les circuits peuvent être endommagés, mais, plus grave encore, les humains peuvent être victimes d’une électrocution. C’est pourquoi, il est recommandé de protéger l’installation par un disjoncteur général sur lequel sont branchés des disjoncteurs divisionnaires ou modulaires. Ils sont alors installés dans un tableau électrique et protègent chacun le circuit électrique qui lui est affecté.

Les caractéristiques du disjoncteur sont son calibre et l’intensité électrique qu’il est en capacité de supporter. Cette dernière s’exprime en ampère. Si, lorsque vous raccordez les récepteurs sur le disjoncteur, leur nombre est trop important, vous pouvez endommager les appareils et les circuits, voire, mais plus rarement, entraîner leur implosion. C’est pourquoi, il est important de vous renseigner sur la réglementation en vigueur.

La norme NF C 15-100 dans le cas d’un disjoncteur de 16 A

La norme exprime avec précision le nombre de prises que vous pouvez brancher sur un disjoncteur 16 A. Il est utilisé afin de protéger un circuit électrique et des prises qui ont été câblées en 1,5 mm. On peut ainsi lire qu’il est possible de raccorder un maximum de 8 prises sur ce type de disjoncteur. Au-delà, il sera nécessaire de prévoir un autre disjoncteur sur une ligne dédiée.

Si votre circuit ne compte que des interrupteurs, il est possible d’opter pour un disjoncteur de 10 A. Dans ce cas, il pourra en protéger 8.

La norme NF C 15-100 dans le cas d’un disjoncteur de 20 A

Pour les équipement nécessitant un câble plus important, il peut être nécessaire d’utiliser des sections de 2,5 mm. C’est le cas pour les appareils dont la puissance peut atteindre jusqu’à 4 500 watts. Avec ce type de section, il est possible de raccorder jusqu’à 12 prises à un disjoncteur de 20 A.

Afin de protéger les équipements tels que le four, le sèche-linge ou le lave-linge, mais aussi le lave-vaisselle, il est recommandé de compter au maximum 1 appareil par circuit et d’opter pour une protection par un disjoncteur de 20 A.

Pour votre système de chauffage électrique, vous devez dédier un disjoncteur de 20 A à chaque circuit de 4 500 watts. Attention toutefois, ces circuits peuvent être nombreux puisque certains radiateurs peuvent avoir une puissance allant jusqu’à 3 000 watts.

Disjoncteur
© istock

Les prises de terre : le type de prises autorisé

La norme NF C 15-100 réglemente non seulement le nombre de prises par disjoncteur, mais également le type de prises à raccorder. Les prises de terre sont les seules qui peuvent être raccordées au disjoncteur. De cette façon, si des fuites de courant se produisent, ces prises le dévient directement vers la terre, évitant ainsi l’électrocution. Il s’agit d’un piquet métallique qui est conducteur et qui mène directement au sol. Pour vous assurer une installation sécuritaire, assurez-vous de posséder des équipements aux normes qui respectent non seulement le nombre de prises autorisé par disjoncteur, mais aussi le type de prises.

Comment compter le nombre de prises ?

Pour pouvoir respecter le nombre de prises par disjoncteur, encore faut-il être certain de savoir comment les compter. En effet, il existe des prises en poste simple, dans ce cas, pas de problème : un poste équivaut à une prise. Toutefois, il existe des prises multipostes. Ces prises présentent plusieurs socles dans un seul boîtier. Pour connaître le nombre de prises, on ne va donc pas se contenter de compter le nombre de boîtiers, mais bien le nombre de socles.

Aucun commentaire à Combien de prises sur un disjoncteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires