Quel type de radiateur électrique choisir ?

Face à l’offre toujours plus vaste proposée, choisir un radiateur électrique s’apparente rapidement à un véritable casse-tête. Comment s’y retrouver parmi tous les modèles commercialisés : radiateur rayonnant, convecteur, radiateur à inertie, à accumulation, à chaleur douce ou soufflant ? Pour vous apporter de l’aide, voici un panorama des avantages et inconvénients pour chaque type de radiateur électrique.

Différents Radiateurs électriques
© istock

Choisir un radiateur électrique demande une certaine connaissance de son fonctionnement et de ses avantages et inconvénients. Votre choix se fait par rapport à la superficie des pièces que vous désirez chauffer, mais également suivant le budget, dont vous disposez. Il est conseillé de ne pas se focaliser que sur le tarif à l’achat, il faut penser également au coût d’utilisation.

Le radiateur à inertie

Le fonctionnement du radiateur électrique à inertie est comparable à celui  du panneau rayonnant. Le principe : la diffusion de la chaleur se fait par rayonnement. Une résistance électrique et placée au sein d’un fluide colporteur : huile, eau… ou à travers un matériau comme la fonte, la brique réfractaire… La résistance transforme alors l’énergie en chaleur qui est ensuite diffusée par conduction ou par rayonnement. Il faudra choisir entre les radiateurs à énergie fluide ou sèche.

Les avantages du radiateur à inertie :

  • Il offre les meilleures fonctionnalités comme la détection de présence, de fenêtre ouverte, une régulation électronique, une connectivité, le pilotage intelligent.
  • Il nécessite peu d’entretien.
  • Il diffuse une chaleur stable, lente, homogène, enveloppante et procure ainsi un confort inégalé.
  • Il est silencieux.
  • Il est économique.
  • Il préserve une bonne qualité de l’air ambiant.
  • Il est idéal dans toutes les pièces de vie.

Les inconvénients du radiateur à inertie :

  • Il monte plus lentement en température, excepté pour les modèles à double corps de chauffe.
  • Il est lourd.

Le radiateur rayonnant

Le radiateur rayonnant ou radiant ne possède aucun corps de chauffe et n’accumule pas la chaleur. Il diffuse des rayons infrarouges, comparables aux rayons du soleil grâce à une résistance électrique. La résistance chauffe, dans la plupart des cas, une plaque d’aluminium, ce matériau montant vite en température : dans ce cas on parle de rayonnement infrarouge long. Ensuite, c’est la façade du panneau rayonnant qui permet la propagation de la chaleur sur plusieurs mètres. Elle se présente sous la forme d’une plaque perforée. Il fonctionne par rayonnement, mais également par convection. Il est souvent appelé panneau rayonnant.

Les avantages du radiateur rayonnant :

  • Une montée rapide en température de la pièce.
  • La chaleur est rayonnante et homogène.
  • Il chauffe les parois et les objets.
  • Il est le plus souvent très esthétique et s’intègre particulièrement bien à votre décoration.

Les inconvénients du radiateur rayonnant :

  • Les rayons ayant tendance à toucher directement les personnes, il peut être désagréable.
  • Une fois que le courant est éteint, plus aucune chaleur n’est produite, puisqu’il ne la stocke pas.
  • Il déplace la poussière.
  • Il a tendance à assécher la pièce.
  • Il peut s’avérer coûteux à l’utilisation, il faut que la plaque chauffe à plus de 200 ° pour qu’il se mette en marche.

Le radiateur convecteur

Le convecteur est un grand classique qui aujourd’hui est considéré comme obsolète. Il fonctionne selon la technologie de la convection naturelle. Il chauffe l’air ambiant grâce à une résistance électrique. L’air froid plus lourd que l’air chaud, passe par la grille en bas de l’appareil. Il est alors réchauffé par la résistance et ressort ensuite. L’air chaud monte dans la pièce. Vous en entendez souvent parler sous la dénomination « grille-pain ». Il est adapté seulement aux pièces de passage et d’appoint : couloirs, entrées… à condition que ces espaces soient bien isolés.

Radiateur électrique Convecteur
© istock

Les avantages du convecteur :

  • Il réchauffe très vite la pièce et la température s’élève tout de suite.
  • Il est léger et très peu encombrant.
  • Il ne coûte pas très cher.

Les inconvénients du convecteur :

  • Il assèche l’air de la pièce et nécessite l’emploi d’un humidificateur d’air.
  • Il génère une circulation d’air ce qui soulève les poussières, ce qui est déconseillé dans le cadre de personnes allergiques.
  • La chaleur produite n’est pas très homogène.
  • Il entraine des écarts de température très élevés.
  • Il est gourmand en énergie.
  • Il ne chauffe pas les parois et les objets.

Le radiateur à chaleur douce

Le radiateur à chaleur douce se compose de deux résistances, la première chauffe la façade rayonnante, la seconde, le cœur à inertie.

Les avantages du radiateur à chaleur douce :

  • Il monte vite en température.
  • Il restitue la chaleur longtemps et de manière homogène.
  • Il n’assèche pas l’air.
  • Il peut être programmé à distance.
  • Il peut être réglé en fonction de la température désirée.

Les inconvénients du radiateur à chaleur douce :

  • Leur prix assez élevé.
  • Des déperditions de chaleur peuvent se produire par l’arrière. Il est préférable d’isoler le mur.

Les radiateurs à accumulation

Le fonctionnement du radiateur à accumulation s’apparente à celui du radiateur à inertie. Il restitue la chaleur qu’il accumule. Il est réalisé dans des matériaux ayant des propriétés réfractaires. Ils peuvent stocker la chaleur.

Les avantages du radiateur à accumulation :

  • Un temps très long de diffusion de la chaleur, une fois qu’il n’est plus branché.
  • Une grande capacité de stockage, plus importante que concernant le radiateur à inertie.
  • Il est économique : il accumule la chaleur, la nuit, durant les heures creuses pour la restituer la journée.

Les inconvénients du radiateur à accumulation :

  • Ce type de radiateur est lourd.
  • Il est encombrant.

Le radiateur soufflant

Le fonctionnement de ce type de radiateur est basé sur le principe suivant : Il aspire l’air, il le réchauffe et le diffuse grâce à son ventilateur. Ils présentent plusieurs formes et différentes tailles. Il peut être fixé au mur ou portatif. Il sera plutôt utilisé en chauffage d’appoint avant de remettre le chauffage central, durant les saisons intermédiaires. Il est parfait pour la salle de bain par exemple.

Radiateur électrique Soufflant
© istock

Les avantages du radiateur soufflant :

  • Il est réglable avec plusieurs niveaux de température.
  • Il monte rapidement en température.
  • Il est peu coûteux.
  • Il est pratique.

Les inconvénients du radiateur soufflant :

  • Il n’est pas adapté aux grandes pièces, il est utilisé seulement dans la salle de bain ou les toilettes.
  • Il peut être bruyant.
  • Il ne présente aucune inertie thermique.
  • Il est très gourmand en énergie.

En conclusion : vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire votre sélection et choisir le type de radiateur, le plus adapté à la configuration de votre habitat et à vos besoins. Sachez que depuis 2019, un dispositif appelé Coup de Pouce Chauffage a été mis en place et vous permet de bénéficier d'une prime allant jusqu'à 100€ par radiateur.

Aucun commentaire à Quel type de radiateur électrique choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires