Comment choisir un établi d’atelier ?

Pour tout bricoleur, l’établi est, sans nul doute, le cœur de son atelier. Et pour cause, il lui permet de ranger à portée de main ses outils essentiels et de disposer d’un espace de travail. S’il est possible de se contenter d’une table ou d’un plateau épais installé sur des tréteaux, l’idéal est bien sûr de bénéficier d’un véritable établi avec tout ce qu’il peut comporter pour une plus grande efficacité.

ETabli Atelier Bricolage
© istock

Quoi faire sur un établi ?

Un établi a plusieurs utilités :

  • Cet espace de travail peut être équipé d’espace de rangements, permettant de toujours avoir les outils à proximité tout en ménageant un espace de travail dégagé ;
  • La surface plane, robuste et stable, dont vous bénéficiez, vous permet de déposer des charges lourdes sans que l’établi ne bouge, de jouer du marteau sans risque, de prendre des mesures bien à plat, etc. ;
  • Si des systèmes d’étaux sont intégrés, vous pouvez réaliser aisément des opérations de serrage avant de scier, par exemple.
  • Il peut être utilisé pour les travaux de menuiserie, de plomberie, de métallurgie, etc..

Mais pour en profiter pleinement, il est important de bien le choisir.

Différents modèles d’établi

Il existe différents types d'établis qui répondent aux différents besoins.

  • L’établi fixe en bois massif, aussi connu sous l’appellation d’établi de menuisier, est très lourd du fait de son matériau de base. Il profite ainsi d'une très bonne stabilité. Il intègre des tiroirs et des placards en bois ou en métal sous le plateau. Ce type d’établi fixe est parfaitement adapté aux bricoleurs confirmés. Il supporte une charge allant jusqu’à 300 kg.
  • L’établi fixe en métal, ou établi de mécanicien, est équipé d’un plan de travail soit en bois, soit en acier. Généralement, ses pieds sont réglables pour s’adapter au sol qui, parfois, peut ne pas être parfaitement plat. Il intègre des rangements au-dessus et au-dessous du plan de travail. Il supporte une charge jusqu’à 250 kg.
  • L’établi roulant se caractérise par un plateau fixé sur une structure en métal équipée de roues munies de systèmes de freinage. La stabilité est moins importante qu’avec un établi fixe.
  • L’établi pliant est la solution idéale lorsque l’on ne dispose pas de la place nécessaire pour installer un établi fixe ou lorsque l’on veut pouvoir l’emporter sur différents chantiers. Il est alors facile à ranger. De plus, il se plie et se déplie au gré de vos besoins. Les modèles hauts de gamme peuvent supporter une charge jusqu’à 250 kg. Niveau dimension, il doit au moins mesurer 85 cm de long pour 40 cm de profondeur afin de vous offrir l’espace nécessaire pour bricoler.
  • Enfin, l’établi multifonction peut être pliant ou fixe. Il est parfaitement adapté pour les bricoleurs amateurs. Dans tous les cas, il permet d’optimiser l’espace. En effet c’est une solution compacte et fonctionnelle qui peut intégrer des éléments comme la table de sciage ou la presse à bois, par exemple.

Les dimensions de l’établi d’atelier

Pour votre atelier, il est nécessaire de le choisir dans des dimensions adaptées. Si la longueur est essentiellement soumise à l’espace dont vous disposez, pour les autres dimensions, il est nécessaire de prendre en considération certains points plus spécifiques.

Quelle profondeur pour un établi d’atelier ?

La profondeur d’un établi standard est d’environ 75 cm. Néanmoins, il est possible d’en trouver de dimensions différentes. Si l’espace dont vous disposez le permet, vous pouvez choisir un plateau allant jusqu’à 80 cm, à l’inverse, si vous n’avez qu’un espace limité, vous pouvez opter pour un plateau jusqu’à 50 cm.

Quelle est la hauteur idéale pour un établi d’atelier ?

D’une façon générale, la hauteur d’un établi est comprise entre 90 et 96 cm. Néanmoins, il est préférable de bien vérifier que la hauteur de l’établi pour lequel vous optez est bien adaptée à votre taille. Cela vous garantira des heures de travail en tout confort et vous évitera de souffrir de tous les problèmes musculaires liés à une mauvaise posture. Pour bien choisir, il faut que l’établi arrive à la hauteur de votre ceinture lorsque vous êtes debout devant lui. Sur certains établis, la hauteur peut être réglée, ce qui permet de choisir une hauteur de plateau plus spécifique.

éTabli Atelier
© istock

Le plateau

Le plateau de l’établi a une grande importance. En fonction de votre budget, vous en trouverez de différents types. Il est important de le choisir d’une épaisseur suffisante, non seulement pour supporter la pièce que vous travaillez, mais aussi pour absorber les chocs verticaux. À titre indicatif, l’épaisseur du plateau d’un établi professionnel est de 70 mm. Vous avez le choix entre différents matériaux :

  • Plateau en bois massif : il est très résistant, mais risque de se détériorer si vous mettez de la graisse dessus.
  • Plateau lamellé collé : il est robuste et économique. Il est possible de le percer pour installer un étau de serrage.
  • Plateau stratifié : d’une épaisseur plus faible, il est beaucoup moins adapté pour un établi.
  • Plateau en MDF : il est le moins cher, mais aussi le moins résistant.

Choisir votre établi

Pour choisir votre établi, vous devez vous interroger sur différents points.

  • Les types de travaux que vous souhaitez pouvoir effectuer, en effet, selon ceux-ci, vous allez opter pour un modèle ou un autre.
  • L’espace dont vous disposez pour l’installer est un autre critère qui va largement influer sur le choix de votre établi.
  • Les systèmes de rangement qui vous sont nécessaires.
  • La charge supportée par votre établi est, elle aussi, un critère important en fonction des pièces que vous allez poser dessus.
  • Le budget dont vous disposez est un autre élément à prendre en considération. En effet, un établi pliant coûte entre 50 et 200 € en fonction des modèles et pour un établi fixe, il faut prévoir entre 300 et 800 €.
  • Si vous avez besoin de transporter ou non votre établi.

Les équipements d’un établi

Sur votre établi, vous pourrez profiter de différents équipements parmi lesquels, entre autres :

  • une presse à bois : elle permet de tenir fermement des pièces en bois. Généralement, elle est présente sur les établis de menuisier ;
  • un étau ; il permet également de tenir fermement, mais, cette fois-ci, des pièces métalliques. Il est généralement présent sur les établis fixes en métal ;
  • un valet : il s’agit d’un accessoire de serrage fixé au plateau ;
  • une table de sciage : elle est disponible sur les établis multifonctions et, pour une utilisation optimale, doit intégrer des guides et des butées ;
  • des rangements.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment choisir un établi d’atelier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires