Les outils indispensables pour travailler le bois

Il n’est pas forcément nécessaire de posséder toute une collection d’outils pour pouvoir vous lancer dans le travail du bois. Néanmoins, pour pouvoir réaliser un travail de qualité sans trop de difficultés, il est important de bien choisir vos indispensables. Ces outils, une fois bien choisis, pourront ainsi être correctement maîtrisés et utilisés à bon escient. Avec votre panoplie du parfait menuisier, vous pourrez vous lancer dans la fabrication de petits meubles, d’aménagement pour votre intérieur, etc..

Outils Bois Poncer
© istock

Les outils pour le façonnage du bois

  • Le ciseau à bois va vous permettre de façonner le bois en le taillant ou en le creusant. C’est pourquoi, vous devez essayer d’en avoir un assortiment de 3 ou 4 de tailles différentes. Nous vous recommandons d’en acheter un de 8 mm, un de 12 mm, un de 20 mm et enfin, un de 25 mm. Pour assurer leur efficacité, il est nécessaire de veiller à ce qu’ils soient toujours correctement affûtés.
  • Le bédane est une autre sorte de ciseau à bois, mais plus résistant car plus épais. Il est nécessaire pour la réalisation de mortaises.
  • La gouge est aussi utilisée pour sculpter le bois. Sa lame en courbe ou en V est tranchante des deux côtés. Grâce à elle, vous pourrez réaliser tous les motifs que vous souhaitez.
  • La plane ou couteau à deux manches est un outil d’une très grande précision. Elle permet le façonnage de bois de toute nature. Pour bien l’utiliser, vous devez tirer vers vous en respectant le sens du bois. Elle permet la réalisation de différentes tâches comme écorcer, arrondir des éléments, etc..
  • Le racloir sera, lui aussi, utilisé pour les finitions. Le rendu sera même supérieur au ponçage. On peut aussi l’utiliser pour retirer des traces de colle ou des taches sur le bois.
  • Les rabots à bois, il en existe plusieurs avec des fonctions différentes. Il s’agit d’un corps qui peut être fait dans différents matériaux (bois, fer, etc.) et à l’intérieur une lame dont l’inclinaison varie d’un modèle à l’autre. Certains servent à aplanir le bois comme la varlope ou le riflard, d’autres à creuser des rainures comme les guillaumes, etc.. Vous pouvez également opter pour un rabot à bois électrique qui aura alors la possibilité de réaliser plusieurs tâches comme raboter une planche, réaliser un chanfrein, etc..

Les outils pour la découpe du bois

Pour procéder à la découpe du bois, si il est de taille petite à moyenne, vous pouvez procéder avec un outil à main. Vous avez alors obligatoirement besoin d’une scie et d’une boîte à onglets.

  • La boîte à onglets est un gabarit de coupe qui vous permet de réaliser généralement des angles de 45° et 90°.
Outils Bois Scie
© istock

Voici les différentes scies entre lesquelles choisir en fonction de ce que vous souhaitez faire ou de l’étape où vous en êtes dans votre réalisation :

  • La scie égoïne est de forme triangulaire, elle a des dents de tailles différentes et une poignée pour la tenir. Elle est la plus polyvalente.
  • La scie à dos est de forme rectangulaire et légèrement courbée sur la partie haute. On l’utilise avec une boîte à onglets.
  • La scie à monture est utilisée pour la découpe de tronçons importants comme des bûches.
  • La scie à guichet se compose d’une fine lame triangulaire et d’une poignée en forme de revolver. Elle permet la découpe en plein panneau depuis un trou circulaire.
  • La scie à chantourner est une scie avec une lame souple et fine maintenue par une monture en U. Elle permet la découpe de courbes, mais sur du bois de faible épaisseur.
  • La scie à onglet est utilisée exclusivement pour la découpe d’angle.
  • La scie à araser permet grâce à sa finesse et sa souplesse de ne pas endommager la surface lorsque l’on arase des chevilles, des tenons ou des tourillons.
  • La scie à cadre ou à métaux sera sélectionnée en fonction du matériau que l’on souhaite découper.
  • La scie japonaise est constituée d’un manche et d’une lame à dents que l’on tire pour effectuer une découpe d’une grande précision.

Pour gagner en précision et en rapidité, vous pouvez également vous tourner vers une scie électrique. Elles vous permettent d’économiser vos efforts lors de leur utilisation.

  • La scie sauteuse, avec sa lame dentée, réalise des mouvements de haut en bas, pour des coupes sans effort.
  • La scie circulaire se caractérise par une lame montée sur un axe moteur qui va donc tourner pour réaliser les découpes.
  • La scie plongeante permet de réaliser des découpes profondes d’une grande précision. On peut l’utiliser par exemple pour découper un plan de travail, une porte, etc..
  • La scie à ruban permet de travailler des bois plus fins ou plus épais. On choisira la largeur de la lame en fonction de l’épaisseur du bois. Elle permet de réaliser des découpes complexes.
  • La scie sabre réalise des mouvements de va-et-vient pour réaliser des découpes d’une grande précision qu’elles soient droites ou en courbe.
  • La scie à cloche permet de réaliser des trous de diamètre plutôt large.
  • La scie à onglet permet de réaliser des découpes en angle, mais avec moins d’effort que le modèle à main.
  • La scie à chantourner est utilisée pour réaliser des découpes complexes sur de petites épaisseurs.

Les outils pour le ponçage du bois

Pour des réalisations avec une superficie plutôt petite vous pouvez vous contenter de :

  • une cale à poncer ;
  • du papier abrasif à gros grain, à grain moyen et à grain fin. Lorsque vous poncez, vous devez toujours commencer par le gros grain pour finir par le grain fin.
Outil Bois Ponceuse
© istock

Pour des éléments à poncer de grande taille, comme des poutres, etc., une ponceuse électrique est la bienvenue. Néanmoins, on en trouve des modèles différents destinés à des utilisations spécifiques que nous vous indiquons ci-dessous pour vous aider dans votre choix.

  • La ponceuse à bande est utilisée pour le ponçage des poutres et des solives, car elle est plutôt lourde et puissante.
  • La ponceuse orbitale est, quant à elle, préférée pour le ponçage de galbes du fait de sa légèreté. Elle permet une belle qualité de finition.
  • La ponceuse excentrique est également facile à manier. On la privilégie sur les surfaces planes et la réalisation de finition.
  • La ponceuse girafe ou murale est très utile pour le ponçage en hauteur.
  • La ponceuse à parquet permet un ponçage du sol plus efficace que si l’on choisit d’utiliser une autre ponceuse qui pourra aussi faire le travail, mais avec un rendement moins bon.
  • La ponceuse stationnaire permet la réalisation de différents travaux (ponçage, mise en forme, calibrage, modelage, etc.). Elle est idéale pour équiper un atelier de travail du bois, car elle doit être fixée sur une table ou un établi. Elle est constituée d’un disque et d'une bande de ponçage.

Le serre-joint

Le serre-joint fait partie des indispensables à avoir dans son atelier. En effet, il vous sera très utile lorsque vous souhaiterez assembler ou coller un ou plusieurs éléments, mais aussi pour percer, couper, etc.. De cette façon, les parties seront parfaitement maintenues en place. Différentes sortes de serre-joints sont en vente dans le commerce : certains sont serrés grâce à une vis de serrage, d’autres par pincement pour ceux à ressort, etc..

Outils Bois Serre Joint
© istock

Le combiné

Si vous ne possédez pas l’espace nécessaire pour installer différents outils, vous pouvez opter pour un combiné. Une seule machine vous offre alors de quoi réaliser 5 à 6 tâches complémentaires, en fonction du modèle choisi. C’est un outil de travail complet qui permet de réaliser des opérations de découpe, de façonnage, de ponçage.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Les outils indispensables pour travailler le bois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires