Quelle doit être la hauteur d’un garde-corps pour être aux normes ?

Un garde-corps est nécessaire dans les espaces tels que les mezzanines, les balcons, etc.. Ce peut être un garde-corps, une balustrade ou encore une rambarde, mais tous doivent garantir la sécurité des usagers. En conséquence, ils revêtent une importance cruciale. Le garde-corps, quel qu’il soit, doit donc répondre à certaines normes que nous vous proposons de découvrir plus en détail avant de vous lancer dans son installation.

Hauteur Garde Corps
© istock

Pourquoi est-il important de respecter les normes ?

L’installation d’un garde-corps vise à éviter tout accident tel que, par exemple, une chute. D’ailleurs, celle-ci est rendue obligatoire par la loi dans tout espace où un risque de basculement existe, ce peut être sur un balcon, mais aussi à l’extérieur des fenêtres en étage, etc.. De plus, en cas d’accident, si vous ne possédez pas un garde-corps aux normes, votre assureur risque de ne pas vous couvrir. Ces barrières de protection sont donc indispensables pour être en conformité avec votre assureur. Elles doivent être installées aussi bien dans les lieux publics que dans les habitations.

Les obligations légales liées à la pose d’un garde-corps

Voici les différentes obligations auxquelles vous devez vous conformer en fonction de chaque cas :

  • Dans le cas d’une rénovation, pour poser ou changer un garde-corps, il est nécessaire de faire une déclaration préalable en mairie. Cette démarche doit être faite par le biais d’un formulaire CERFA que vous devez remplir.
  • Dans le cas d’une construction, la présence d’un garde-corps doit être signalée.
  • Que la zone dans laquelle se trouve le bâtiment soit protégée ou non, il est important de se renseigner au préalable. Il peut y avoir des obligations à respecter concernant la couleur, les matériaux, etc. composant le garde-corps. Toutes ces spécificités sont renseignées dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Vous pouvez obtenir ces informations auprès du service d’urbanisme de votre commune.
  • Enfin, si vous souhaitez installer un garde-corps à l’intérieur de votre habitation, que ce soit pour sécuriser une mezzanine, un escalier, etc., aucune démarche n’est nécessaire.

Réglementation des garde-corps

Dans le cas où un risque de chute d’une hauteur d’au moins 1 m est présent, il est nécessaire d’installer un garde-fou. En dessous d’un mètre, si un endroit vous semble dangereux, vous pouvez simplement bloquer le passage, par exemple, avec une jardinière. Le garde-corps aux normes n’est alors pas obligatoire. De plus, si un talus ou un monticule présente une pente supérieure ou égale à 45 degrés, un garde-corps est obligatoire.

Il est nécessaire que le bas de la balustrade, sur au moins 45 cm, soit en verre, par exemple, afin de ne pas pouvoir être escaladée par de jeunes enfants. Cette sécurité supplémentaire est essentielle.

La norme de résistance d’un garde-corps est également tout aussi importante. Elle varie en fonction du lieu où l’on installe la balustrade. Ainsi, pour une habitation privée, elle est de 60 décanewton (daN).

Il existe différents types de garde-corps :

  • le garde-corps à barreaux verticaux dont les barreaux doivent être espacés de 11 cm ;
  • le garde-corps à lisses horizontales, il faut veiller à ce qu’il ne puisse pas être utilisé comme échelle pouvant être escaladée ;
  • le garde-corps en verre d’une épaisseur minimale de 10,76 mm par 1,10 m² pour être sécuritaire.

Comme vous pouvez le constater, différentes normes et règles doivent être respectées pour garantir la sécurité des personnes. Il peut être préférable de passer par un professionnel ou de bien se renseigner pour ne commettre aucune erreur.

Hauteur Balustrade
© istock

La hauteur du garde-corps en fonction de son épaisseur

Pour connaître la hauteur que doit avoir votre garde-corps pour être aux normes, vous devez prendre en compte son épaisseur.

Moins de 20 cm d’épaisseur

Le plus fréquemment, les garde-corps ont une épaisseur inférieure à 20 cm. Dans ce cas, votre garde-corps doit mesurer au moins 1 mètre. Il s’agit là de la hauteur minimum pour être aux normes. Néanmoins, il est possible d’opter pour un garde-corps plus haut. Un mètre est la hauteur standard pour un garde-corps.

Moins de 40 centimètres d’épaisseur

Dans le cas où la rambarde a une épaisseur comprise entre 20 et 40 cm, la hauteur peut être moins importante. Elle peut ainsi être réduite à une hauteur de 90 cm. Cette hauteur reste le minimum, si elle est inférieure elle ne sera pas aux normes, mais elle peut être supérieure.

Plus de 50 cm d’épaisseur

Un garde-corps de plus de 50 cm d’épaisseur est moins fréquent, mais dans ce cas, vous pouvez encore réduire sa hauteur. Le minimum est alors de 80 cm de haut. Certes, avec un garde-corps plus épais, on a besoin d’une hauteur moins importante, mais cela offre un rendu moins esthétique.

Plus de 60 cm d’épaisseur

Pour un garde-corps d’une épaisseur supérieure à 60 cm, la hauteur minimum est de 70 cm. Il en est ainsi parce qu’un garde-corps d’une telle épaisseur est plus difficile à escalader et les risques de chute sont grandement réduits.

Le garde-corps fenêtre

Il peut également être nécessaire d’installer un garde-corps à certaines fenêtres. En effet, un nombre important d’enfants en bas âge chutent chaque année depuis une fenêtre. Pour limiter ce risque, il convient de protéger les fenêtres basses, c’est-à-dire celles dont le rebord est à moins de 90 cm du sol. Deux cas de figure sont alors possibles :

  • la fenêtre ouvre sur le vide : dans ce cas, vous devez opter pour un garde-corps d’une hauteur minimum de 1 mètre ;
  • la fenêtre ouvre sur une construction de type loggia, etc., la hauteur du garde-corps peut alors être abaissée à 80 cm, d’autant plus si son épaisseur est plus importante, comme vu précédemment.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quelle doit être la hauteur d’un garde-corps pour être aux normes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires