Le campagnol terrestre ou rat taupier : comment s’en débarrasser ?

Ce petit rongeur est un ennemi redoutable de votre jardin. Non seulement, cet herbivore va se régaler des fruits et légumes, mais aussi des bulbes, etc. qui se trouvent dans votre jardin. Outre cela, il va ériger des monticules de terre à tort et à travers sur votre pelouse. Ce n’est vraiment pas le compagnon de jardin idéal et, sans doute, préféreriez-vous ne plus l’avoir dans le paysage et ce, rapidement.

Campagnol Terrestre
© istock

Le campagnol terrestre : sa présentation détaillée

Famille : Cricétidés

Sous-famille : Arvicolinae

Le campagnol terrestre (Arvicola terrestris) est un rongeur. Il fait donc partie des mammifères. On l’appelle aussi rat taupier. Il passe son temps essentiellement sous terre où il peut se nourrir directement des racines. Pour creuser ses galeries, le campagnol utilise ses longues dents.

Il mesure de 12 à 22 cm pour le corps et possède une queue plutôt courte de 6 à 7 cm. Il peut peser jusqu’à 300 g.

Son pelage est de brun roux à brun noir sur le dessus du corps et son ventre tend progressivement vers le gris jaune.

Sa tête est ronde et massive avec des oreilles courtes. Son museau est arrondi et ses yeux plutôt petits. Son corps est trapu et on ne distingue pas l’attache-tête.

C’est un herbivore qui consomme l’équivalent de son poids en racines au quotidien. Néanmoins, il n’a pas besoin de boire.

Sa durée de vie est d’environ 2 ans et sa reproduction est phénoménale. Le campagnol peut commencer à se reproduire dès qu’il atteint l’âge de 2 mois et peut produire entre 4 et 6 portées par an. A partir d’un couple, on peut se retrouver, 6 mois plus tard, avec plus d’une centaine de campagnols. La gestation dure 3 semaines et le nombre de petits par portée varie entre 2 et 8.

Les dégâts causés dans le jardin par ce rat taupier

Dans le jardin, c’est une vraie calamité. Le grand passe-temps du campagnol est de creuser des galeries peu profondes qui, bien souvent, suivent les rangées de légumes. De cette façon, il est plus simple pour lui de se nourrir de carottes, de poireaux, de laitues, d’asperges et bien d’autres légumes encore directement par la racine. Et puis, il s’attaque aux racines des arbres fruitiers ou des plantes d’ornement, qui finissent par dépérir sous ces assauts. Sans parler des monticules de terre qui apparaissent un peu partout dans le jardin, mais qui, finalement, comparés au reste, sont un moindre mal. On trouve le rat taupier à peu près partout en France. Ce peut être dans les jardins, les champs, les prairies, etc.. Il apprécie particulièrement les sols plutôt frais.

Les impacts sont catastrophiques. En effet, lorsque les campagnols terrestres creusent, ils appauvrissent le sol. De ce fait, en plus de détruire les récoltes, ils vont réduire les productions.

Et nous n’avons pas terminé avec les inconvénients de ces petites bêtes : ils peuvent être porteurs de maladies comme l'échinococcose alvéolaire ou la leptospirose.

Campagnol Rat Taupier
© istock

Comment repérer la présence du campagnol dans son jardin ?

Les campagnols sont aussi appelés rats taupiers, car, dans un premier temps, ils vont coloniser les réseaux de galeries créés par les taupes. Ils vont ensuite réaliser leurs propres galeries juste en dessous de la surface de la terre à environ 20 cm. Nous l’avons vu, ils creusent avec leurs incisives et dégagent la terre avec leurs pattes. Ainsi, on voit apparaître de petits monticules de terre qui doivent être pour vous un signal d’alarme. Contrairement aux galeries de la taupe qui cheminent à l’horizontale, celles des campagnols plongent dans la terre en diagonale. Le campagnol va réaliser d’autres galeries plus profondes pour y installer les nids et y passer la mauvaise saison.

Vous êtes face à un autre signe évocateur de la présence de campagnols si vous constatez les situations suivantes :

  • le collet des jeunes arbres est rongé ;
  • les jeunes pousses sont attaquées ;
  • les poireaux ont été tirés par la racine, etc. :
  • vos plantes meurent sans raison apparente.

Comment lutter contre les campagnols et les rats taupiers ?

Pour lutter contre les campagnols, différentes solutions s’offrent à vous. Il peut être utile de les multiplier pour augmenter vos chances de réussite avant qu’ils n'aient le temps de trop se reproduire.

  • Le campagnol a de nombreux prédateurs. Vous devez donc favoriser la biodiversité et mettre en place des abris pour ses prédateurs. Ce peut être en plantant des haies variées qui pourront abriter des oiseaux qui en feront leurs repas. Un mur de pierres sèches peut aussi accueillir reptiles, fouines et belettes, de terribles prédateurs pour le campagnol, mais dans ce cas, attention à vos poules. Vous pouvez aussi conserver un tas de bois. Néanmoins, ces solutions sont assez aléatoires, car rien ne vous garantit qu’un prédateur viendra, mais leur mise en place étant facile, autant tenter le coup. Certains chats sont également de bons chasseurs, dans ce cas, ils peuvent être un précieux allié.
  • Évitez de laisser l’herbe haute à proximité du potager ou du verger ou du paillage aux pieds des arbres.
  • Il est également possible de planter de la fritillaire impériale qui aurait des vertus répulsives contre les rats taupiers.
  • Vous pouvez également faire usage de votre grelinette pour détruire les galeries, mais il faudra renouveler l’opération régulièrement.
  • Vous pouvez avoir recours à du tourteau de ricin en l’enterrant le plus près possible des galeries. Ce répulsif étant toxique, veillez à ce qu’il ne soit pas accessible aux animaux de compagnie de la maison.
  • Vous pouvez réaliser une décoction de sureau. pour ce faire :
  • mélangez 1 l d’eau avec 100 g de feuilles fraîches de sureau ;
  • laissez tremper les feuilles pendant une journée ;
  • faites bouillir le mélange durant 30 minutes ;
  • laissez refroidir ;
  • il ne vous reste qu’à le pulvériser autour des légumes racines et des arbres fruitiers.
  • Il est possible de trouver dans les jardineries et les magasins de bricolage, des pièges à installer dans les galeries. Il vous faudra néanmoins réussir à repérer une galerie récente. Vous aurez le choix entre des pièges à guillotine à mettre dans la galerie à la verticale ou des pièges à ressort qui eux se placent à l’entrée.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Le campagnol terrestre ou rat taupier : comment s’en débarrasser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires