Systeme Arrosage Econome
© istock

Quel système d’arrosage le plus économe choisir ?

Entre autres conséquences, le réchauffement climatique entraîne une sécheresse accrue. Quant aux précipitations, plus rares, elles ne suffisent plus à remplir les nappes phréatiques. Aussi les autorités prennent-elles souvent des mesures de restriction d’eau, qui visent notamment l’arrosage des jardins. Dans ces conditions, quel système d’arrosage choisir pour dépenser le moins d’eau possible ?

Minutes Maison Publié le 19/08/22 à 15:37
1

Comment ne pas gaspiller l'eau ?

Un jardinier désireux de choisir le système d'arrosage le plus économe fera tout son possible pour ne pas gaspiller l'eau. Il existe en effet des moyens pour l'économiser.

En premier lieu, il est conseillé d'arroser tôt le matin ou en soirée, après le coucher du soleil. Ainsi, vous ne dépenserez pas l'eau en vain. Elle aura tout le temps de s'infiltrer dans la terre.

En effet, si vous arrosez dans la journée, surtout pendant la saison chaude, une partie de l'eau s'évapore ou sèche à même la terre. Gardez-vous aussi d'arroser les légumes eux-mêmes ou leurs feuilles.

Faites en sorte que l'eau se diffuse vers les racines des végétaux. Si cette eau d'arrosage est utilisée à bon escient, vous n'aurez pas besoin d'en employer une grande quantité. C'est donc déjà une bonne manière de l'économiser.

Un système d'arrosage traditionnel : les ollas

Oyas Arrosage Econome Jardin
© leroymerlin.fr

Les ollas, ou oyas, sont un système d'arrosage utilisé depuis des millénaires. Les Romains, notamment, le connaissaient déjà. Une olla se présente sous la forme d'une sorte de poterie, fabriquée en argile ou en céramique.

Elle peut être enterrée, semi enterrée ou disposée à coté des végétaux à irriguer. Ces poteries étant fabriquées dans une matière microporeuse, l'eau va s'écouler dans la terre de manière très progressive.

L'eau se diffuse ainsi petit à petit, absorbée par la terre en fonction de ses besoins. Une olla étant pourvue d'un couvercle, il est facile de la remplir quand elle est vide.

Celui-ci a d'ailleurs d'autres fonctions. L'eau, ainsi couverte, s'évapore beaucoup moins. Et ce couvercle empêche les insectes, les poussières ou les feuilles de s'infiltrer à l'intérieur de la poterie.

Une olla placée près d'une plante va ainsi offrir à ses racines l'eau dont elle a besoin. En outre, cet arrosage en profondeur évite la pousse des mauvaises herbes. Les plantes, arrosées sans excès, de cette manière régulière, se développent mieux.

L'économie d'eau est certaine, car l'évaporation est très limitée et toute l'eau du contenant est dirigée vers la plante concernée. Par ailleurs, ce système artisanal peut irriguer la terre durant des jours. Cette autonomie dépend en partie de la taille de la olla.

Vous pouvez donc vous absenter, en sachant que vos plantes seront abreuvées. Par ailleurs, si vous êtes sensible aux enjeux environnementaux, choisissez ce système d'arrosage. Ces poteries, en effet, sont fabriquées dans des matériaux naturels.

Il va de soi qu'une telle solution est peu onéreuse. C'est donc un dispositif économique pour arroser votre jardin. Et qui, au surplus, s'adapte à tous les sols.

Le système du goutte à goutte

Arrosage Goutte A Goutte
© istock

Ce système se compose de conduites spécifiques, de faible diamètre, qui amènent l'eau à chaque plante du jardin. Comme son nom l'indique, ce dispositif délivre une quantité d'eau très faible, sous forme de gouttes, mais de manière régulière. Elles sont délivrées par des goutteurs, qui se déclenchent à un moment précis. Chaque goutte coule au moment prévu par un programmateur, si du moins l'installation est automatisée.

L'autre avantage de ce système, c'est qu'il conduit l'eau vers les racines de la plante. C'est ce système racinaire, responsable du développement des végétaux, qui en a le plus besoin.

Les plantes reçoivent donc juste la quantité d'eau qui leur est nécessaire, avec une régularité qui rend le goutte à goutte encore plus efficace. D'autant plus que les petits tuyaux, en plus d'acheminer l'eau, amènent, vers les racines de la plante, un engrais liquide qui favorise leur germination.

On le voit, un tel dispositif n'utilise que la quantité d'eau permettant aux végétaux d'arriver à maturité dans de bonnes conditions. Par ailleurs, il évite l'évaporation et empêche le ruissellement, qui érode le sol, sans profit pour les cultures.

Un tel système est donc conçu pour éviter tout gaspillage. Et, par ailleurs, l'arrosage du jardin est planifié. Une fois le goutte à goutte installé, le jardinier n'a plus à s'occuper de rien. L'irrigation se fait d'elle-même en quelque sorte. Surtout quand le dispositif est automatisé.

Il existe des systèmes de goutte à goutte en kit dont le prix est abordable.

Un autre dispositif : l'arrosage microporeux

Arrosage Microporeux
© istock

Ce système d'arrosage fonctionne au moyen de tuyaux spécifiques. En effet, ils sont percés, sur toute leur longueur, de petits trous. D'où le nom qu'on leur donne : on les appelle en effet des tuyaux poreux, ou microporeux.

Par ces petits trous, l'eau filtre donc en petites quantités, sous la forme de gouttes là aussi. Ce système maintient l'humidité nécessaire et permet à l'eau de s'infiltrer, de manière très régulière, dans la terre.

Ce qui est important, dans ce dispositif, comme dans les systèmes d'arrosage déjà étudiés, c'est que l'eau suintant du tuyau va là où elle doit aller. C'est-à-dire à la racine, qui est l'élément nourricier de la plante.

Alors que d'autres systèmes, plus prodigues en eau, arrosent aussi les légumes eux-mêmes et leurs feuilles, ce qui n'aide pas au développement des plantes. Par ailleurs, compte tenu de sa conception même, il s'agit d'un dispositif très économe, qui emploie juste la quantité d'eau suffisante. Là encore, il n'y a donc aucun gaspillage. L'économie d'eau peut même aller jusqu'à 70 %.

Un tel système est assez facile à mettre en place. Ainsi, on peut l'installer en ligne, le long des végétaux à hydrater. Il est donc particulièrement adapté à la culture en ligne des légumes. D'autres dispositifs permettent de le disposer sur toute la surface du jardin ou du champ.

L'ensemble du système, avec son ou ses tuyaux, peut être branché sur un robinet du jardin. Ce qui est bien sûr très pratique. Enfin, il s'agit d'un dispositif peu onéreux et assez écologique, puisqu'il peut utiliser l'eau de pluie.

A lire aussi : Quelles sont les meilleures solutions pour récupérer l’eau de pluie au jardin ?

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quel système d’arrosage le plus économe choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires