L’enduit de lissage : types, poses et finition

L’enduit fait partie des indispensables lors de vos travaux de construction ou de rénovation. Parmi les différents enduits, on trouve l’enduit de rebouchage qui a pour vocation de reboucher des trous, par exemple, lorsque vous retirez un tableau, ou l’enduit de lissage qui permet, comme son nom l’indique, de lisser un mur. Nous vous proposons de découvrir ce dernier plus en détail.

Enduit Lissage
© istock

L’enduit de lissage, qu’est-ce que c’est ?

L’enduit de lissage, par définition, permet de lisser un mur. Il est aussi appelé enduit de finition.

Par exemple, dans le cas d’une rénovation, après avoir retiré le revêtement mural, il est possible de constater que le mur n’est plus tout à fait lisse. En effet, lorsque l’on arrache du papier peint, ou autre, il n’est pas rare que du plâtre parte avec. Si vous souhaitez peindre, les défauts du mur seront alors visibles. C’est pourquoi, il est important de commencer par remettre le mur en parfait état à l’aide d’un enduit de lissage. Celui-ci va ainsi venir estomper tous les défauts du mur.

En plus de servir à gommer toutes les petites imperfections du mur, il peut également être utilisé comme finition après avoir rebouché des trous plus importants avec un enduit de rebouchage. On trouve également des enduits multifonctions qui assurent simultanément le rebouchage et le lissage des fissures ne dépassant pas quelques millimètres.

On distingue les types suivants :

  • l’enduit pelliculaire qui est plutôt un enduit de finition. Il va donc être utilisé pour lisser un mur avant l’application de la peinture et convient plutôt à l’intérieur des habitations. Il se présente soit sous la forme d’une poudre à diluer, soit sous la forme d’une pâte prête à l’emploi
  • l’enduit filmogène, toujours sous forme de pâte, qui a pour vocation de bloquer le fond et peut même servir pour reboucher des trous et ce, sur des surfaces comme, par exemple, du carrelage.

L’enduit de lissage en poudre ou en pâte

L’enduit de lissage peut être vendu en poudre à diluer ou en pâte prête à l’emploi. Les deux options présentent des avantages et des inconvénients.

  • Les avantages et inconvénients de l’enduit de lissage en poudre :
  • il peut être vendu en conditionnement de 1 à 15 kg. Il est donc plus économique, surtout si vous avez besoin d’un volume important.
  • Comme vous aurez la possibilité de doser votre mélange pour lui donner une consistance plus ou moins dense, il peut être utilisé dans différentes situations. Il est ainsi plus polyvalent.
  • Enfin, il se conserve longtemps.
  • Néanmoins, vous devrez préparer votre mélange ce qui nécessite plus de temps et complique un peu sa mise en œuvre.

Outre cela, une fois prêt, il doit être utilisé immédiatement. Il est donc préférable de préparer de petites quantités. Pour ce faire :

  • versez un peu de poudre dans un récipient ;
  • ajoutez la quantité d’eau préconisée. Préférez de l’eau tiède pour éviter d’avoir des grumeaux ;
  • mélangez jusqu’à obtenir une consistante évoquant une crème semi-liquide.
  • Les avantages et inconvénients de l’enduit de lissage vendu en pâte prête à l’emploi :
  • il est disponible en tube ou en pots de 1 à 10 kg.
  • Il vous permet de gagner du temps, puisqu’il est déjà prêt et parfaitement dosé.
  • Il est idéal pour les opérations de rebouchage occasionnelles. Vous pouvez prendre la quantité dont vous avez besoin et le conserver en le rebouchant soigneusement aussitôt après utilisation.
  • Toutefois, il se conserve moins longtemps que l’enduit en poudre.
  • Il est également un peu plus cher à l’achat.

Les différences entre l’enduit de rebouchage et l’enduit de lissage

L'enduit de rebouchage est destiné à réparer un mur avec des défauts importants. En effet, lorsque les fissures ou les trous ont une taille supérieure à 2 ou 3 millimètres, il convient alors d’utiliser un enduit de rebouchage. Celui-ci se caractérise par une texture plus épaisse afin de mieux répondre aux besoins de cette utilisation. L’enduit de lissage est, pour sa part, utilisé dans un second temps pour parfaire la finition. Il peut aussi être utilisé seul si le mur ne présente que des défauts légers et que le mur a besoin d’être lissé pour permettre de peindre, par exemple. Il s’agit donc de deux produits qui permettent de supprimer les imperfections du mur, mais leur différence réside dans leur utilisation. Ils peuvent être complémentaires ou ils peuvent être utilisés individuellement.

Enduit De Lissage
© istock

Comment utiliser un enduit de lissage ?

Pour appliquer un enduit de lissage sur toute la surface d’un mur, il est nécessaire de s'armer de patience et de procéder avec soin. Il sera nécessaire de faire preuve de méthode pour obtenir un résultat homogène.

  • La première étape consiste à préparer le mur en mettant la surface à nu, puis en retirant du support les éventuels enduits qui ont pu être mis au préalable.
  • Le support doit être parfaitement sain et propre.
  • Appliquez ensuite l’enduit à l’aide d’un couteau à enduire ou d'une taloche. Vous pouvez aussi utiliser un platoir qui permet de lisser parfaitement l’enduit par mouvement circulaire.

Pour l’application, respectez les règles suivantes :

  • commencez par un angle du mur ;
  • travaillez dans un mouvement du haut vers le bas en vous concentrant sur une petite surface d’environ 50 cm² avant de passer à la suivante ;
  • faites légèrement chevaucher les zones de lissage ;
  • procédez par bandes parallèles, jusqu’à avoir fait tout le mur ;
  • lissez méticuleusement chaque zone en faisant plusieurs passages.
  • Laissez sécher le temps nécessaire, soit au moins 12 heures. Le temps peut varier en fonction de l’environnement et du climat.
  • Après séchage, à l’aide d’un papier de verre à grain fin, gommez l'excédent pour obtenir un résultat parfaitement lisse.
  • Enfin, dépoussiérez la surface afin que celle-ci soit parfaitement propre pour recevoir la finition, comme de la peinture.

Les différentes situations que vous pouvez rencontrer

  • Si votre mur présente des traces d’humidité, il est nécessaire de le traiter au préalable. Si ce problème est récurrent, il est préférable de faire appel à un professionnel qui réalisera un diagnostic et vous proposera des solutions pour régler ces problèmes.
  • Lorsque l’ancien enduit s’effrite, il est nécessaire de le retirer de toute la surface ou, au moins, de la zone concernée. Vous pouvez le retirer en glissant une spatule entre l’enduit et le mur. Vous devez ensuite poncer avec un papier de verre à gros grains et dépoussiérer avant de pouvoir appliquer le nouvel enduit.
  • À l’inverse, lorsque l’ancien enduit ne s’effrite pas, passez sur la surface un couteau à enduire incliné de façon à pouvoir éliminer toutes les aspérités. Pour finaliser, repérez avec votre main les zones rugueuses et poncez-les. Là encore, vous devrez dépoussiérer la surface avant de pouvoir appliquer l’enduit.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à L’enduit de lissage : types, poses et finition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires