Salaire : combien gagne un agent immobilier ?

L’agent immobilier est le tiers qui permet de faire le lien entre un acheteur ou un locataire et le propriétaire. Il gère les transactions immobilières et apporte des conseils aux différentes parties. Mais combien gagne-t-il ?

Salaire Agent Immobilier
© istock

Le métier d’agent immobilier

Le premier rôle d’un agent immobilier est bien sûr d’obtenir des mandats. Ce peut être pour la vente ou la location. Il dispose ainsi d’un portefeuille de biens, qui lui permet de travailler. Voici les tâches qui lui incombe :

  • La constitution d’un portefeuille qui, on l’a compris, est une étape primordiale et nécessite une prospection constante.
  • Après ou pendant cette étape, il est alors sollicité pour évaluer des biens.
  • Lorsque le propriétaire lui confie la mise en vente ou en location de son logement, après la signature du contrat, l’agent immobilier est chargé de diffuser les informations relatives au bien. Ce peut être par le biais de petites annonces qui seront publiées sur Internet, par exemple sur les sites de petites annonces, les réseaux sociaux ou le site de l’agence, mais aussi par le biais de la presse ou des médias publicitaires papier, ou directement au siège de l’agence.
  • Dans un autre temps, il doit gérer les appels téléphoniques concernant le bien, informer les éventuels acquéreurs ou locataires, puis, si le bien peut réellement les intéresser, organiser les visites. Il a alors un rôle de conseiller pour les différentes parties et doit tout faire pour mener la transaction immobilière à son terme.
  • Dans le cas d’une vente immobilière, il peut être chargé de la rédaction de l’avant-contrat.
  • Au fil des démarches, il s’assure du bon déroulement du projet et peut même assister l’acquéreur dans des recherches complémentaires comme le certificat d’urbanisme, etc..

L’agent immobilier peut également être administrateur de biens, cela signifie qu’il gère les immeubles qui lui sont confiés, il peut, par exemple, être chargé de la rédaction des baux, de l’encaissement des loyers, etc..

Il effectue de nombreux déplacements entre les lieux de visite et l’agence dans laquelle il travaille et compte tenu de la disponibilité dont il doit faire preuve vis-à-vis de sa clientèle, ses horaires sont variables et irréguliers.

Pour être agent immobilier, il est important d’avoir un bon sens du contact et de solides connaissances juridiques et commerciales dans le secteur de l’immobilier.

Agent Immobilier
© istock

L’agent immobilier salarié

Un agent immobilier salarié peut être employé par une agence immobilière et agit alors en son nom. Dans ce cas, un contrat de travail le lie à son employeur, instaurant ainsi une subordination juridique, mais aussi économique. Une fois ce contrat signé, un salaire mensuel déterminé en amont est ainsi établi. Dans l’immobilier, le salariat est encadré par l’avenant n°31 du 15 juin 2006 de la Convention collective nationale de l'immobilier (CCN). Il y est stipulé que la rémunération de l’agent immobilier comprend un socle de base qu’il reçoit mois après mois quoi qu’il arrive, auquel peuvent venir s’ajouter les commissions obtenues pour chaque transaction réalisée ou qu’il reçoit ce que l’on appelle le « minimum garanti » qui correspond à une avance en tout ou en partie sur les commissions mensuelles et déductible de celles-ci. Cette solution permet de profiter d’avantages tels que la sécurité sociale, les congés payés, les cotisations retraite ou encore l’assurance chômage. La partie variable, quant à elle, correspond généralement à environ 45 % des honoraires d’agence sur les transactions immobilières que vous réalisez. En fonction de l’employeur, il est également possible d’obtenir en plus une commission d’agence.

Le salaire d’un agent immobilier est donc variable en fonction des transactions. Néanmoins, plus de la moitié des salariés vont percevoir un salaire entre 15 et 30 000 € par an. Pour certains, leur salaire peut atteindre jusqu’à plus de 100 000 € par an.

L’agent immobilier indépendant

L’agent immobilier indépendant pourra organiser son temps de travail sur la journée, sur la semaine et même sur l’année en fonction de ce qui l’arrange, mais aussi bien sûr en fonction de sa clientèle. Il travaille donc pour son compte, mais il est possible de signer un contrat de mandat soit avec une agence soit avec un réseau immobilier titulaire de la carte professionnelle. Il est aussi appelé conseiller immobilier ou mandataire et ne reçoit pas de salaire de base, mais ce sont les commissions qui feront office de rémunération. Cette dernière est encadrée par la loi Hoguet avec une distinction entre la location et la vente immobilière. Ainsi, lorsque la transaction est finalisée, il perçoit sa rémunération qui correspond à la commission, soit, généralement, entre 3 et 6 % du prix de vente.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Salaire : combien gagne un agent immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires