Comment obtenir une attestation de refus de prêt immobilier ?

Après la signature devant notaire du compromis de vente, qui intervient avant le contrat définitif d’achat de la maison de vos rêves, vous devez faire une demande pour l’octroi de votre prêt. Si aucun organisme bancaire n’accepte de vous accorder un crédit, vous vous trouvez alors dans la situation où il vous est impossible d’acheter le bien que vous souhaitez. De ce fait, pour annuler la vente, il convient d’informer les différentes parties et de fournir un justificatif : une attestation de refus de prêt immobilier.

Attestation Refus Prêt Immobilier
© istock

Pourquoi cette attestation est importante ?

Lorsque vous êtes à la recherche d’un bien, la première étape est de vous assurer qu’un crédit vous sera accordé et à quelle hauteur. Cela vous permet de connaître la limite de prix à ne pas dépasser lors de vos recherches.

Néanmoins, un changement de situation peut survenir au cours de ces nombreux mois qui peuvent s'écouler avant que vous ne trouviez votre futur logement et, le moment venu, vous pouvez découvrir que le prêt dont vous pensiez pouvoir bénéficier vous est refusé.

Le problème est que vous avez signé un compromis de vente, qui vous engage à acheter ce bien immobilier au prix fixé et dans un délai déterminé. En cas de non-respect de cet engagement, vous devrez verser des indemnités au vendeur. C’est pourquoi, il est important, au moment de la signature du compromis de vente, de préciser que le montant à payer sera couvert par un prêt.

Ainsi, l’obtention du ou des prêts est stipulée en tant que condition suspensive d’obtention de prêt dans les clauses du compromis de vente, ce qui veut dire qu’en cas de refus des banques, vous ne pouvez certes pas finaliser la vente, mais vous pouvez invoquer la non-réalisation de cette condition pour être exonéré des indemnités à payer.

Vous devez alors fournir l’attestation de refus de prêt de chaque banque sollicitée. Si rien n’est précisé dans l’avant-contrat, un seul refus suffit. Sinon, le nombre est précisé.

Ce qu’il faut faire pour annuler la vente

Pour procéder à l’annulation de la vente, vous devez envoyer un courrier au vendeur et au notaire des vendeurs, éventuellement au vôtre, si vous en avez un différent. Vous devez joindre à ce courrier l’attestation de refus de prêt de la ou des banques auprès desquelles vous avez fait votre demande. Elle doit être précise pour informer que le prêt que vous avez demandé répondait aux exigences stipulées dans le compromis de vente.

Pour obtenir cette attestation, il faut en faire la demande auprès des organismes prêteurs qui ont étudié votre dossier. Le vendeur ne peut alors plus exiger ni indemnités, ni sollicitation de nouvelles banques. Dès que vous avez obtenu votre attestation, il est recommandé de l’expédier en courrier recommandé avec accusé de réception.

Une fois le compromis de vente signé, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 10 jours. Pendant celui-ci vous pouvez renoncer à l’achat sans avoir à vous justifier. Par ailleurs, vous disposez d’un délai d’un mois pour déposer vos demandes de prêt immobilier. Si vos demandes de prêt sont refusées vous pouvez faire valoir la condition suspensive d’obtention de prêt. Mais si le refus de prêt est notifié dans un délai supérieur à un mois (le délai qui vous est accordé), vous perdez la somme que vous avez versée à la signature du compromis de vente. Son montant varie, mais d’une façon générale, il s’agit d’un montant représentant 5 à 10 % du montant de la vente.

Refus Prêt Immobilier Attestation
© istock

Lettre type de demande d’attestation de refus de prêt immobilier

Nom, prénom, adresse de l’expéditeur                     à (ville), le (date),

Objet : demande d’attestation de refus de prêt immobilier

Madame, Monsieur,

J’ai effectué une demande de prêt immobilier le (date de la demande du prêt), pour l’achat d’un bien dont le compromis de vente à été signé le (date de la signature du compromis de vente) chez Maître (nom du notaire).

Après étude de mon dossier par vos services, vous m’avez informé de votre refus pour le prêt immobilier. De ce fait, pourriez-vous m’adresser une attestation de refus de prêt afin de faire annuler la vente le plus rapidement possible.

Avec tous mes remerciements, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

Nom, Prénom et signature

La lettre de refus de prêt

Si votre prêt est refusé, vous allez, dans un premier temps, recevoir une lettre vous informant du refus de la banque. Il ne s’agit pas d’une attestation de refus. C’est seulement à la suite de cette lettre de refus que vous pouvez demander à la banque les raisons, mais également l’attestation de refus. La banque peut alors vous informer de ce qui a motivé cette décision, mais elle n’en a pas l’obligation. Néanmoins, elle est tenue de vous délivrer l’attestation de refus de prêt immobilier pour vous permettre de vous libérer de cette vente.

Pour éviter tout problème

La signature d’un compromis de vente, ne doit pas être prise à la légère. Il s’agit d’un engagement et si vous ne pouvez pas l'honorer vous risquez de devoir verser des indemnités. Comme vu précédemment, il est donc recommandé de démarrer les démarches auprès des banques avant d’attaquer les visites. Néanmoins, un accord de principe avec une banque ne signifie pas de façon certaine que votre emprunt sera accepté. Il peut également être intéressant de faire appel à un courtier qui va démarcher les banques pour vous permettre de trouver le crédit le plus intéressant en fonction de votre situation. De plus, il pourra vous guider tout au long de ces démarches parfois longues et difficiles.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment obtenir une attestation de refus de prêt immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires