Comment reconnaître une vraie Dame-Jeanne ?

Du fait de son grand succès, on voit des vases Dame-Jeanne très fréquemment. Mais, c’est la vraie Dame-Jeanne qui est tant recherchée et qui a de la valeur. Nous vous proposons donc de découvrir comment distinguer la vraie Dame-Jeanne des autres. De cette façon, vous pourrez peut-être la dénicher dans une brocante, par exemple.

Dame Jeanne Nettoyage
© istock

La Dame-Jeanne : ses origines

Diverses origines ont été attribuées au mot Dame-Jeanne, nous en avons choisi deux pour vous. Mais avant cela, sachez que quelle que soit l’origine du mot, une Dame-jeanne est une grosse bonbonne en verre qui était utilisée pour la conservation et le transport de liquides tels que du vin, de l’huile, de l’eau de vie, etc.

Voici deux des origines possibles de la Dame-Jeanne :

  • D’un point de vue étymologique : cette bonbonne pourrait être née en Perse à Damghan, une ville située sur la route de la soie, le lien commercial entre l’Asie et l’Europe. Ces activités commerciales ont connu leur apogée au Moyen-Âge et c’est alors que ces bonbonnes sont arrivées en Europe sous différents noms dont Dame-Jane en français avant de devenir Dame-Jeanne, au XVIIIe siècle, pour se moquer des personnes un peu grosses. Bien souvent, elles étaient alors recouvertes d’osier ou de jonc tressé qui servaient à amortir les chocs pendant le transport.
  • D’un point de vue légendaire, l’histoire raconte que la Reine Jeanne, reine du royaume de Naples, en fut chassée en 1347. Elle se réfugia alors dans le château d’un verrier en Provence. Lorsque, lors de son séjour, elle visita son atelier de verrerie, il souhaita lui confectionner un flacon. Néanmoins, il fut tellement troublé par la dame qu’il souffla le verre beaucoup trop fort et obtint alors cette bouteille de taille impressionnante. Mais elle suscita une admiration si grande qu’il décida de se lancer dans la confection de ces bonbonnes, qu’il souhaitait appeler Reine-Jeanne en l’honneur de celle qui les avait inspirées, mais la reine préféra Dame-Jeanne.
Vraie Dame Jeanne
© istock

Reconnaître une vraie Dame-Jeanne

Il est tout à fait possible de distinguer une Dame-Jeanne authentique grâce à différents points.

  • Les bonbonnes de fabrication industrielle plus récente sont reconnaissables à la présence de la marque du moule. La bonbonne présente alors une ligne sur sa base. Les modèles anciens ne possèdent pas cette ligne, car ils étaient soufflés. Cette trace de « couture » est donc inexistante.
  • Pour reconnaître une Dame-Jeanne authentique, donc plus ancienne, on va également s’intéresser à la qualité du verre. Pour cela, examinez d’abord la couleur du verre.
  • Sur les modèles plus anciens, le verre a tendance à être grisé ou bleuté. Ce n’est que plus récemment que le procédé pour obtenir un verre plus transparent a été découvert.
  • On va également chercher les petits défauts, entre autres des bulles dans le verre. En effet, ils sont la preuve d’un travail artisanal. L’industrie, plus récente, produit des vases réguliers et sans défauts.
  • Enfin, attardez-vous sur le fond de la Dame-Jeanne, vous pourrez observer une petite boursouflure ou un fond tout à fait lisse. En effet, parfois, l’artisan-verrier ponçait à la main après avoir coupé le fil de verre.

En observant ces petits détails, vous pouvez vous assurer de l’authenticité de la Dame-Jeanne que vous avez ou que vous convoitez. Il est important de savoir reconnaître si elle est le résultat d’un travail artisanal, car son prix est alors bien plus important que celui d’un modèle industriel récent réalisé en série. Il serait dommage de payer une simple copie aux prix d’une bonbonne authentique. Et pour cause, elles peuvent atteindre un prix jusqu’à 150 €.

Peut-on nettoyer une Dame-Jeanne ?

Une fois votre Dame-Jeanne dénichée, il est fort probable qu’elle va devoir être nettoyée. Rien de plus logique à cela, au fil du temps, les taches peuvent s’être invitées à l’intérieur, d’autant plus qu’elle peut avoir servi à stocker du vin. Sa forme ne rend certes pas l’opération de nettoyage facile, mais il existe plusieurs astuces. Donc, si vous avez trouvé le modèle de vos rêves, il est possible de tenter de redonner sa transparence au verre.

Vous pouvez procéder au nettoyage avec 2 grosses poignées de gros sel, un quart de litre de vinaigre blanc tiède et une poignée de bicarbonate de soude. Il suffit de mettre tous les ingrédients dans votre Dame-Jeanne et de secouer énergiquement durant une dizaine de minutes. Au bout de ce temps, videz votre mélange, puis passez au rinçage à l’eau claire. Cette solution a fait ses preuves et elle est bien souvent assez efficace pour récupérer une Dame-Jeanne, mais elle n’est cependant pas la seule.

Alors, si le résultat n’est pas à la hauteur de vos attentes, ne désespérez pas, il existe d’autres techniques que vous pouvez tester !

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment reconnaître une vraie Dame-Jeanne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires