Coleus, coliole : aux superbes feuilles colorées

Coleus est une jolie plante originaire de Java qui, en pot, mesure environ 40 cm. Cette plante de la famille des Lamiacées (labiacée ou labiés) développe des tiges à section carrée, gorgée de sève. Ses feuilles ont la forme de celles des orties mais leurs petites dents sont arrondies et non pointues. Elles sont très colorées et panachées. Les nouveaux cultivars, très nombreux, offrent une infinie variété de coloris, la plupart du temps mélangés : rouge, rose, orangé, bronze, vert, crème, jaune et même noir.

Les coleus sont beaux en été et en automne, mais ils ne paient pas de mine en hiver ; souffrant du manque de lumière, ils sont ternes, languissants et les proies rêvées du botrytis. Les feuilles duveteuses et fines, flétrissent lorsqu’il fait trop froid ou trop sec.

différentes feuilles de coleus avec des bordures de différentes couleurs
© istock

Fiche descriptive :

Nom Scientifique Plectranthus
Famille Lamiaceae
Autre nom Solenostemon
Ethymologie Le nom vient du grec koleos, « gaine », et fait allusion aux filaments des étamines réunis en faisceaux.
Origine Asie (Java), Malaisie et forêt d'Afrique tropicale
Couleur(s) des fleurs BeigeVertes foncéesJaunesRougesMarronsRoses clairesRosesPourpres
Aspect des fleurs En été, jolies grappes de fleurs tubulaires bleues à l’extrémité de la touffe.
Aspect des feuilles De 7 à 15 de long, dentelées, ovales ou en forme de cœur, parfois frisées, dans une palette infinie de coloris en mélange selon des dessins variés.
Type de plante Plante d'intérieur, Plante ornementale à feuillage décoratif
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.

Fiche culture :

Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Mi-ombre, Lumière vive, Ombre
Sol Humifère, Drainé, Terreau, Tourbe, Sableux
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Jardinière, Bac, Bordure, Rocaille
Multiplication Semi, Bouture
Maladie et nuisibles Pucerons, Araignée rouge, Aleurodes (mouches blanches), Limaces

Description

Les nombreux hybrides de Coleus blumei ont des feuilles de couleurs et de formes différentes (cordiformes, ovales avec la pointe plus ou moins acuminée, allongées ou profondément découpées), mais toujours molles et fines. Espèce vivace, souvent cultivée en annuelle dans les intérieurs. Se multiplie avec une grande facilité et peut atteindre en une saison une hauteur de 60 cm.

Les conseils Minutes Maison

  • Pincez les jeunes tiges afin qu’elles ne fleurissent pas.
  • Faites pivoter le pot d’un quart de tour chaque semaine pour qu’il profite de la lumière.
  • Il est conseillé de sortir le coléus dans le jardin ou sur le balcon en été, il prend alors des proportions bien plus spectaculaires.
  • Il peut hiverner à condition d’être dans un endroit très éclairé.
  • Il est rare que le coléus survive à l’hiver. Mieux vaut renouveler la culture chaque année avec des jeunes plants.
  • En général on préfère renouveler les plantes par bouturage où les semer au printemps afin d’obtenir une belle décoration en été.
  • De petits épis de fleurs violettes insignifiantes peuvent apparaître mais il faut les supprimer avant qu’elles se développent car la plante enlaidit si elle se reproduit ainsi.

Fiche de culture détaillée du coleus

Demande beaucoup de lumière et du soleil direct pour garder ses teintes vives et son port compact buissonnant. Vit bien aux températures moyennes. Au-dessus de 18°C, humidifier l'atmosphère en vaporisant la plante. Mettre sous le pot un récipient de gravier humide.

Coleus blumei, Solenostemon scutellarioides
© istock

Perd ses feuilles au-dessous de 13°c ou si elle est mal arrosée. Elle demande un sol humide en permanence.

Lumière

Très intense ; les plantes supportent plus ou moins bien le soleil direct, aussi est-il préférable de les placer à la mi-ombre. En revanche, pour garder ses couleurs, le coléus a besoin d’une lumière vive.

Placez alors vos coleus dans un endroit clair, mais pas trop. Car, si l’ombre ternit leurs feuilles, le soleil les décolore

Attention : un soleil trop fort peut même brûler le feuillage.

Placez-le par exemple tout près d'une grande baie vitrée, sans voilage si elle est au nord. Éclairez-les à la lumière artificielle, s'il le faut.

Humidité atmosphérique

Assez haute, relevée par tous les moyens. Posez la plante en hiver sur un lit de graviers humides. La vaporisation tache le feuillage.

Température hivernale minimale : 16 °C environ.

gros plan sur le feuillage pourpre du coleus
© istock

Arrosages

Par temps chaud en été, arrosez abondamment. Éliminez les fleurs, qui sont sans intérêts, dès qu’elles apparaissent. Arrosages réduits en hiver.

Bon à savoir : maintenez le terreau toujours un peu humide durant la végétation.

Mélange terreux

Humifère et poreux, composé en parts égales de terre engraissée, de terreau de feuilles et de tourbe, et d'un peu de sable.

Multiplication des coleus : semis et boutures

Par semis au printemps. Comme les graines sont minuscules, elles exigent les précautions communes à cette catégorie : par semis on obtient des couleurs fort différentes parmi lesquelles on choisira celles que l'on veut garder, en éclaircissant et en repiquant ensuite les plantules choisies. Si l'on veut obtenir un type déterminé, il faudra opérer par voie asexuée en faisant des boutures qui s'enracinent très facilement, même dans l'eau pure.

Il assez facile de semer soi-même des coleus :

  • Faites d'abord germer les graines dans l'obscurité à 18°C – 21°C.
  • Puis repiquez les plantules de 5 cm en 5 cm, dans une terrine.
  • Enfin, plantez chaque pied dans un pot de 11 cm.

Quand chaque plante a cinq ou six paires de feuilles, pincez la tige principale. Ensuite, pincez les tiges secondaires qui auront poussé, afin d'obtenir une plante plus touffue

La multiplication s 'effectue aussi par bouturage de tige (longues de 5 à 8 cm) prélevées en automne ou pendant la période végétative. Pour augmenter vos chances de succès, faites raciner vos boutures dans l'eau (dans un verre d'eau, à température ambiante et à une lumière indirecte) avant de les planter.

Ennemis et maladies

Mouches blanches (Aleurodes) au revers des feuilles. Les pucerons s'installent sur les jeunes pousses et peuvent envahir la plante en deux semaines, causant des dégâts majeurs, et araignée rouge si le milieu est trop sec.

Engrais

D’avril à octobre, arrosez avec une solution fertilisante dosée à un bouchon d'engrais liquide pour 10 litres d'eau.

Rempotage

Rempotage au printemps, puis en cours de saison, si le pot devient trop petit. Rempotez dans un compost standard et ne donnez jamais d'engrais car il aurait tendance à faire verdir le feuillage.

Bon à savoir : Rempoter jusqu'à 2 ou 3 fois par saison si elle grandit beaucoup.

Coleus : les différentes variétés

Ce genre comprend bon nombre d'espèces tropicales. Celles qui sont cultivées sont toutes des hybrides obtenus principalement à partir de l'espèce Coleus blumei : il s'agit de plantes vivaces herbacées cultivées comme annuelles, aux feuilles opposées, ovées et acuminées ; les marges sont crénelées et le limbe est très coloré.

Solenostemon scutellaroides (syn. Coleus blumei) a donné des centaines d'hybrides, de toutes couleurs.

diférentes espèces de coleus
© istock

Les variétés les plus connues sont :

  • Coleus canina (syn Plectranthus caninus) composé de fleurs de couleur bleu lavande. Ayant des propriétés répulsives contre les chiens et chats, il est surnommé "la plante antipisse".
  • Coleus « Brilliancy » à feuilles pourpres avec de petites taches jaune d'or le long des bords ;
  • Coleus b. « Candidus » à feuilles vert pâle avec une tache blanche au centre ;
  • b. « Pride of Autumn » à feuilles bronze avec une tache carmin.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Coleus, coliole : aux superbes feuilles colorées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires