Nourrir Les Oiseaux En Hiver
© istock

Que donner à manger aux oiseaux en hiver ?

En hiver, les oiseaux ayant plus de mal à trouver de la nourriture, vous pouvez avoir envie de les aider. Cela part d’un bon sentiment, mais il faut faire attention à ne pas leur faire plus de mal que de bien en leur donnant des aliments inadaptés. Nous vous proposons ici quelques conseils pour aider les oiseaux à passer l’hiver.

Zoé Beaugrand Publié le 22/01/24 à 20:00
1

Pourquoi nourrir les oiseaux en hiver ?

L’hiver est une période difficile pour les oiseaux qui peuvent être confrontés au froid et à la faim.

  • Le froid : il faut savoir que lorsqu’il est question de lutter contre le froid, les oiseaux gonflent leurs plumes pour utiliser la couche d’air chauffée qui se trouve entre leur corps et leur plumage en guise d’isolant, mais cela leur demande de l’énergie : en une nuit, ils peuvent perdre jusqu’à 12 % de leur poids pour affronter les baisses de température nocturnes. L’autre élément qui les protège du froid est la couche de graisse qui se trouve sous leur peau, mais encore faut-il qu’il leur en reste.
  • La faim : c’est la plus grande menace qui guette les oiseaux en hiver. Il leur est effectivement beaucoup plus difficile de trouver de la nourriture, car le sol est gelé ou recouvert de neige, les insectes sont plus rares, les journées sont plus courtes et leur laissent moins de temps pour trouver de la nourriture, etc.. À cette difficulté de trouver de quoi manger s’ajoute le fait que, comme nous l’avons vu, il consomme une grande part de leur énergie à lutter contre le froid et puisent dans leurs réserves.

Quand nourrir les oiseaux ?

La meilleure option consiste à commencer à nourrir les oiseaux dès les premières gelées, car c’est à cette période que leurs besoins en calories sont plus élevés. Cela correspond généralement à la période qui s’étend de la mi-novembre jusqu’à la fin du mois de mars.

Les oiseaux apprécieront cette nourriture facilement accessible. Vous pouvez ainsi mettre de la nourriture tôt le matin, ce qui leur permettra de reconstituer leur réserve de calories, après avoir passé la nuit à en brûler, mais aussi en fin de journée afin de leur permettre de faire des provisions de calories avant d’affronter le froid nocturne.

Comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Pour nourrir les oiseaux, vous pouvez utiliser des mangeoires qui permettent de protéger la nourriture de l’humidité et du gel.

Voici quelques conseils :

  • Placez les mangeoires, de préférence, en hauteur et, si vous les installez dans votre jardin, à proximité de buissons, d’arbustes ou d’arbres. Ainsi, en cas de danger, comme l’arrivée d’un chat ou d’un épervier, les oiseaux pourront s’y réfugier.
  • Installez les mangeoires loin des vitres pour éviter tout accident.
  • Installez plusieurs mangeoires afin d’éviter de trop gros rassemblements sur une même mangeoire, ce qui est source de transmission de maladies.
  • Ne jetez pas la nourriture au sol, au risque d’attirer des animaux indésirables tels que des rongeurs ou des pigeons.
  • Si vous achetez des boules de graisse dans des filets, veillez à les sortir de ces filets au préalable, car ils peuvent piéger les oiseaux qui risquent de mourir d’épuisement en essayant de se libérer. Une astuce simple pour présenter ces boules aux oiseaux sans leur faire courir de risques consiste à mettre les boules dans un fouet de cuisine, puis à suspendre le tout à l’extérieur.

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?

Vous devez proposer aux oiseaux des aliments riches en lipides qui leur permettront de faire le plein d’énergie. Ces aliments seront appréciés par un grand nombre d’oiseaux. Voici ce qui peut être considéré comme des aliments riches en lipides :

  • De la graisse, que ce soit de la margarine ou toute autre graisse végétale. Vous pouvez même fabriquer vos propres boules en y intégrant un mélange de graines.
  • Il est possible de proposer des graines de tournesol, du blé concassé, du maïs concassé, du millet, de l’avoine, etc..
  • Vous pouvez également mettre à disposition des fruits secs, comme des noisettes, des noix, des amandes. Il sera nécessaire de les fournir décortiquées, voire concassées.
  • Les cacahuètes non salées et non grillées, décortiquées ou en coque seront également appréciées.
  • Vous pouvez également mettre à disposition des pommes et des poires.
  • Vous pouvez aussi miser sur les flocons d’avoine, ni sucrés ni salés.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Quelle nourriture ne jamais donner ?

En donnant des aliments inadaptés aux oiseaux, vous pouvez leur faire plus de mal que de bien, car leur appareil digestif pourrait en souffrir. Voici les aliments à ne pas donner aux oiseaux :

  • Pain sec ou biscottes : ils gonflent dans le petit estomac de ces animaux et peuvent entraîner des problèmes osseux.
  • Restes de pâtisserie : pour les mêmes raisons.
  • Noix de coco desséchée : elle a les mêmes effets que le pain et les pâtisseries.
  • Lait : les oiseaux ne le digèrent pas et il peut entraîner des troubles digestifs mortels.
  • Larves de mouches : il s’agit de parasites très résistants qui peuvent être à l’origine d’une perforation de l’estomac des oiseaux.
  • Aliments salés : le sel est très toxique pour les oiseaux. Il peut être à l’origine d’un dysfonctionnement de leurs reins et leur être mortel.
  • Beurre, saindoux, suif, morceaux de gras : toutes les graisses animales doivent être évitées. Il est grandement préférable de leur donner des graisses végétales.
  • Graines de lin ou de ricin : elles sont toxiques pour les oiseaux.

Pensez à l’eau

Donner à manger aux oiseaux, c’est bien, mais il faut aussi penser à leur donner à boire, car l’eau peut être gelée lorsque les températures sont trop basses et la neige ne leur est pas d’une grande utilité. Pour les approvisionner en eau, vous pouvez utiliser un récipient de faible profondeur dans lequel vous verserez régulièrement de l’eau chaude.

Les bonnes pratiques à respecter

Au-delà de donner des aliments sains aux oiseaux, il est également important de le faire en respectant quelques règles :

  1. Pour éviter que les oiseaux perdent leur autonomie et leur instinct de recherche de nourriture, il est conseillé de ne les nourrir que pendant la période hivernale, pas le reste de l’année.
  2. Pour éviter le danger des prédateurs, déposez les graines dans des mangeoires abritées et en hauteur.
  3. Pour éviter aux oiseaux les maladies infectieuses, prenez la peine de bien désinfecter les mangeoires en début de saison, puis de les nettoyer régulièrement, de même que les abreuvoirs. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse ou un désinfectant naturel. Pour ce nettoyage, portez des gants.
  4. Conservez les aliments au sec et à l’abri.
  5. Alternez les zones de nourrissage et multipliez-les de manière à éviter les concentrations d’oiseaux au même endroit.
  6. Remplissez les mangeoires avec modération de manière à ce que la nourriture soit consommée dans les 2 jours.
Zoe Beaugrand

Zoé, rédactrice passionnée par le jardinage et l'aménagement extérieur. À travers mes mots, je tente de transformer chaque coin de verdure en une histoire. Écrire, pour moi, c'est semer des graines d'inspiration.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Que donner à manger aux oiseaux en hiver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires