Revetement Mural Cuisine Carrelage
© istock

Quel revêtement mural choisir pour la cuisine ?

Le revêtement mural d’une cuisine est d’une grande importance. Eh oui, il va non seulement jouer un rôle important sur le plan esthétique, mais il doit également être résistant pour supporter les différentes agressions du quotidien. Il est donc préférable de choisir une surface facile à nettoyer. Pour toutes ces raisons, nous vous accompagnons pour bien choisir votre revêtement mural.

Minutes Maison Publié le 21/06/22 à 16:03
1

Classique, le carrelage

Le carrelage est une solution que l’on trouve fréquemment dans les pièces dites « humides », comme la cuisine. Et effectivement, il présente des atouts considérables :

  • c’est une solution robuste qui supportera aisément les éclaboussures, la vapeur, etc. ;
  • une fois posé, il est parfaitement hermétique à l’eau ;
  • il peut être nettoyé très facilement avec une éponge ;
  • enfin, il y en a pour tous les goûts. En effet, à l’heure actuelle, il se décline dans de nombreux coloris, dans différentes tailles et formes pour répondre à toutes vos envies. De plus, en fonction de vos préférences, vous aurez le choix entre différents matériaux, comme le grès, la terre cuite, le ciment ou le marbre.

Mais, bien évidemment, il ne va pas sans quelques inconvénients :

  • Sa mise en œuvre, même si elle est tout à fait réalisable par un bricoleur moyen, est plus longue et plus délicate que celle de certains autres revêtements muraux.
  • C’est une solution un peu plus chère, même s’il en existe à tous les prix, ce qui vous permettra de trouver aisément une solution qui correspondra à votre budget.

Pour jouer sur l’esthétique, plusieurs options s’offrent à vous pour la pose. Il est possible de l’installer sur la totalité du mur du plan de travail ou en guise de crédence sur une hauteur d’une trentaine de centimètres environ.

Ce qui devient de plus en plus tendance, c’est une pose un peu anarchique qui donne l’impression qu’il manque une partie ou qui crée des motifs géométriques. Vous l’aurez compris, le carrelage est un classique qui permet malgré tout d’apporter une touche d’originalité pour un résultat parfaitement adapté aux exigences d’une cuisine.

Moderne, le béton ciré

Parmi les revêtements muraux pour une cuisine, il est le petit nouveau. Il séduit tous ceux qui aiment les touches de déco industrielle. Ce matériau présente divers avantages :

  • Le principal est qu’il est résistant à l’eau.
  • Son application offre une grande liberté de mise en œuvre, puisqu’il peut être appliqué directement sur n’importe quel support, à l’exception du papier peint. Il suffit, au préalable, de bien préparer la surface en la nettoyant.
  • Vous aurez le choix parmi de nombreuses nuances et de nombreux effets de matière.
  • Au quotidien, il vous suffira de l’entretenir avec du savon noir.

Mais lui aussi a ses inconvénients :

  • Nous l’avons vu, il résiste à l’eau, mais il craint les taches et les projections qui sont inévitables lors de la préparation et de la cuisson de plats. C’est pourquoi il est indispensable d’appliquer un vernis protecteur, surtout aux endroits les plus sensibles, une opération qui devra être renouvelée régulièrement.
  • Son prix est plus élevé.
Béton Ciré Cuisine
© istock

Économique, la peinture

La peinture est une solution à la fois économique et facile à mettre en œuvre. Comme elle offre un large choix de coloris, vous trouverez sans nul doute celui en harmonie avec le style que vous recherchez. Même si la peinture est un revêtement résistant, il peut être nécessaire d’ajouter une protection au niveau de la zone de cuisson et de la zone d’eau, une crédence par exemple. Privilégiez une peinture acrylique lessivable que vous pourrez nettoyer facilement au quotidien.

Rustique, le bois

Le bois n’est pas la première option qui vient en tête lorsque l’on réfléchit à un revêtement mural pour une cuisine. En effet, comme il s’agit d’une pièce humide, on peut s’inquiéter des traces de moisissure ou autres taches qui peuvent s’incruster dans le bois.

Néanmoins, il est possible d’opter pour un bois qui a été préalablement traité par autoclave ou dont l’essence peut supporter l’humidité, comme c’est le cas pour les bois exotiques tels que le teck, le bambou et le wengé, des bois naturellement étanches.

Si vous optez pour un bois traité, il sera nécessaire de le vernir régulièrement. Si le bois peut être installé sur la totalité du mur, il convient quand même d’éviter de l’installer en guise de crédence au niveau de la zone de cuisson. La raison en est que dans la mesure où le bois est sensible aux écarts de température, il risquerait de se détériorer.

Original, le papier peint

Si votre cuisine est correctement aérée et ventilée, il est tout à fait possible d’opter pour du papier peint. Toutefois, ce type de revêtement craignant les variations de température, il est préférable de ne pas l’utiliser à proximité de la zone de cuisson. De même, lui et l’eau ne font pas bon ménage, il faut donc le tenir éloigné des points d’eau. I

l ne vous reste donc que les autres murs, mais il leur apportera une touche d’originalité, en fonction des couleurs et des motifs choisis. Même si le papier peint est facile à poser soi-même, ce travail doit être fait avec soin. Le papier peint constitue également une bonne solution pour rafraîchir votre cuisine sans pour autant vous ruiner.

Papier Peint Cuisine
© istock

Pratique, le lambris PVC

Si le lambris bois est plus connu, il n’est pas parfaitement adapté à la totalité de la cuisine, car l’eau et les projections lui sont néfastes. Si vous avez fixé votre choix sur du lambris, vous pouvez vous replier sur celui en PVC. Vous pouvez le trouver en imitation bois, mais également dans d’autres couleurs. Son utilisation est parfaitement adaptée aux pièces humides, car il est parfaitement étanche. De plus, il se présente sous forme de lames faciles à mettre en place que ce soit à la verticale ou à l’horizontale.

Professionnel, l’inox

Si l’inox est aussi courant dans les cuisines professionnelles, c’est parce qu’il possède de nombreux atouts, et ces atouts séduisent de plus en plus les particuliers. C’est une solution qui ne rouille pas, qui est imperméable, qui ne craint ni la chaleur ni les projections et qui se lave très facilement. En fonction du résultat que vous souhaitez obtenir, vous pouvez en installer sur une zone de votre mur ou en crédence.

Outre tout cela, il permet de dissimuler les éventuels défauts du mur. Dans le même esprit, vous pouvez opter pour de l’aluminium ou du zinc.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quel revêtement mural choisir pour la cuisine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires