Polypode doré (Phlebodium aureum)

Une seule espèce du genre Polypodium est très répandue comme plante d’appartement. Il s’agit de celle que nous avons décidé de vous présenter dans cet article :  la Polypodium aureum (également connu sous le nom de Phlebodium aureum, polypode doré ou polypode patte de lapin). Frileuse, cette fougère ne supporte pas les températures en dessous de 10°c, c’est pourquoi nous l’utilisons comme comme plante d’intérieur dans nos contrées.

Phlebodium Aureum
© istock

Fiche descriptive :

Nom Scientifique Phlebodium aureum
Famille Polypodiaceae
Autre nom Polypode doré, Polypode patte de lapin
Origine Amérique du Sud, Australie, Amérique Centrale
Couleur(s) des fleurs Vertes foncées
Type de plante Plante rampante, Plante d'intérieur
Végétation Vivace épiphyte
Feuillage en hiver Persistant
Floraison Toute l'année

Fiche culture :

Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Mi-ombre, Lumière vive, Pas de soleil direct
Sol Drainé, Bonne terre, Terreau, Sableux
Humidité Elevée
Utilisation Pot
Multiplication Division
Maladie et nuisibles Cochenilles

Description

Cette fougère présente des rhizomes traçants et ramifiés qui ont tendance à épouser la forme du contenant dans lequel ils se trouvent. Ils sont recouverts d’écailles velues blanches ou rousses et mesurent environ 2,5 cm de diamètre. Les pétioles verts, qui peuvent mesurer 60 cm, deviennent bruns avec le temps se prolongent en un rachis de même longueur. Les frondes forment un triangle dont la base peut atteindre 45 cm. Elles peuvent se composer d’une vingtaine de folioles opposées, vert clair, d’environ 10 cm de long, que couronne une seule foliole terminale de 15 cm. Les folioles ont toutes 5 cm de large. Les sporanges brun doré sont disposés en lignes parallèles sous les folioles, de chaque côté de la nervure médiane. Après leur chute, les frondes laissent une cicatrice à leur point d’insertion sur le rhizome. Les polypodes ont une croissance ininterrompue qui se ralentit légèrement en hiver.

Fiche de culture de la Phlebodium aureum

Lumière

Exposer les polypodes à une lumière moyenne. Le plein soleil ne convient absolument pas à ces fougères.

Température

Les polypodes poussent bien toute l'année à la température d'une pièce, mais ils peuvent tolérer à l'occasion des températures de 10°C. Diminuer les arrosages si la température se maintient au-dessous de 13°C durant plusieurs jours. Au-dessus de 21°c, augmenter l'hygrométrie en plaçant les pots sur un plateau de gravillons humides et en bassinant le feuillage tous les jours. Employer un jet fin car les gouttes d'eau peuvent décolorer les frondes.

Arrosage de la Phlebodium aureum

Le mélange doit toujours rester humide ; aussi, arroser généreusement. Si la température tombe au-dessous de 13°C plus de deux ou trois jours, arroser plus modérément et laisser sécher la couche supérieure du mélange sur 1 cm entre les arrosages.

Engrais

Donner de l'engrais liquide ordinaire, dilué de moitié, une fois par semaine.

Empotage et rempotage de la Polypode doré

Utiliser un substrat composé à volume égal de terreau de feuilles et de mélange à base de terreau.

Rempoter quand les rhizomes occupent toute la surface du pot.

Cette opération se pratique de préférence au printemps. Utiliser un demi-pot ou un contenant large et peu profond. Quand la plante occupera un pot de 20 à 26 cm, s'en servir pour la multiplication.

Bon à savoir : Concernant le choix du pot, préférez une forme plutôt plus large que haut.
Phlebodium Aureum Blue Star
Phlebodium Aureum Blue Star © istock

Multiplication

Au printemps, diviser les rhizomes et prélever des segments de 5 à 7,5 cm au niveau de la touffe. Placer chaque segment dans un demi-pot de 10 cm rempli du mélange recommandé pour les sujets adultes ; bien humidifier.

Pour faciliter l'enracinement, fixer chaque segment à la surface du mélange, avec du fil métallique ou une épingle à cheveux. Enfermer les pots dans un sachet de plastique transparent ou une caissette de multiplication chauffante. Exposer à une lumière moyenne et à une température de 18 à 21 °c.

L'enracinement demande quatre à cinq semaines. Quand la croissance a repris, habituer les jeunes plants à l'humidité de la pièce en les découvrant un peu plus chaque jour et ce, sur une période d'un mois ; pendant ce temps, garder le mélange à peine humide.

Cultiver ensuite les plants comme des sujets adultes.

La multiplication s'effectue aussi, mais plus lentement, par les spores.

Bon à savoir : Il existe une variété d'une très grande beauté, Phlebodium aureum "Mandaianum" qui se caractérise par des frondes bleu-vert argenté. Les folioles chatoyantes ont un pourtour très ondulé et comme gaufré (voir photo ci dessous).
Phlebodium Aureum Mandaianum
Phlebodium aureum "Mandaianum"  © Ruhé Varens B.v

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Polypode doré (Phlebodium aureum)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires