Billbergie penchée (billbergia nutans) ou « Larme de la Reine »

C’est un botaniste suédois de la fin du XIXe siècle, J.G. Billberg, qui a donné son nom au genre, composé d’une vingtaine d’espèces. Billbergia nutans plus communément appelé Billbergie penchée est originaire du Brésil et d’Amérique centrale. Malgré qu’elle soit un peu tombée dans l’oubli, sa résistance au froid laisse présager une culture envisageable en extérieur dans le jardin où elle procure une sublime touche d’exotisme. Plante très facile à cultiver, la Billbergie penchée va faire des heureux !

Billgerie Penchee
© Promessedefleurs

Fiche descriptive :

Nom Scientifique Billbergia nutans
Famille Bromeliaceae
Autre nom Larme de la reine
Ethymologie Nutans signifie incliné
Origine Amérique Centrale, Brésil
Couleur(s) des fleurs Vertes foncéesRoses clairesBleues
Type de plante Plante d'intérieur
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison Toute l'année

Fiche culture :

Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Mi-ombre, Lumière vive, Pas de soleil direct
Sol Drainé, Bonne terre, Un mélange de tourbe blonde, terreau d'écorse et sable à parts égales.
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Intérieur, Serre, Véranda
Multiplication Semi, Rejets
Maladie et nuisibles Peu sujette aux maladies

La Billbergie penchée a de longues feuilles herbacées et coriaces, aux marges dentelées, une hampe florale très curieuse qui se recourbe à son extrémité (nutans signifie incliné), formée de bractées roses d'où sortent des fleurs allongées, à la fois bleu, jaune, vert et rose. La plante présente un encombrement de 50 cm dans toutes les dimensions de l'espace.

Billbergie penchée : fiche de culture détaillée

Lumière

Les billbergias ont besoin de beaucoup de lumière et d'au moins quatre heures de soleil par jour pour fleurir et pour conserver un beau feuillage. En été, on recommande de tamiser par un rideau ou un store le fort soleil de midi. La billbergie penchée est une plante très tolérante supportant aussi bien le soleil direct que la lumière indirecte.

Température

Ces plantes se satisfont des conditions normales. B. nutans peut même tolérer une température de 7 °c en hiver et jusqu'à 30° en été.

Arrosage

Toute l'année, arroser de façon à maintenir le sol humide, mais laisser se dessécher sur quelques centimètres avant d'arroser de nouveau. La rosette doit elle aussi être maintenue humide, et si elle est profonde, la remplir d'eau ; on renouvellera tous les mois l'eau contenue dans les rosettes profondes de certains billbergias en vidant d'abord celle qui y stagne (pour cette opération, tenir la plante la tête en bas). Les billbergias apprécient l'eau douce OUI, mieux encore, l'eau de pluie.

La rosette centrale doit contenir environ 2,5 cm d'eau qui sera changée toutes les trois semaines. Dans la nature, cette réserve est renouvelée par les pluies tropicales. Le terreau doit donc être assez humide, en particulier au début de la floraison. Deux arrosages par semaine devraient suffire.

Engrais

Tous les 15 jours, enrichir le mélange d'engrais liquide ; en asperger le feuillage et en verser au centre de la rosette. Noter tout de même que leur emploi n'est pas primordial.

Empotage et rempotage

Les billbergias se satisfont du mélange proposé pour les espèces de cette famille ou d'un mélange à volume égal de feuilles décomposées et de terreau. Comme ces plantes ont des racines superficielles, elles peuvent être placées dans des pots relativement petits. Même dans des pots de 12 cm, elles produiront plusieurs rosettes et de nombreuses inflorescences. Cependant, les billbergias s'épanouissent plutôt en hauteur et seront mieux mis en valeur s'ils sont empotés séparément.

Les mettre dans des contenants de grès (plutôt qu'en plastique) pour éviter qu'ils ne se renversent. Rempoter les jeunes plantes au début du printemps.

Après séparation de la plante-mère, placer les jeunes rosettes dans de petits pots individuels. Changer de pot quand elles vont fleurir. En fait, le pot ne sert qu'à maintenir la plante droite, et les rosettes peuvent aussi bien être attachées à un morceau d'écorce de liège.

Multiplication

La plupart des sujets qu'on achète ont été obtenus à partir de la graine, mais c'est là un travail de pépiniériste professionnel. Pour garnir sa maison, il suffit de prélever les jeunes rosettes après la mort de la plante-mère. Attendre que celle-ci soit complètement desséchée avant de procéder au sevrage.

Au printemps, prélever des rejets de 10 à 15 cm de long qui ont déjà pris forme (les rejetons trop jeunes s'enracinent mal). Laisser alors sécher ces rejets durant un jour ou deux, puis planter dans de petits pots remplis du mélange recommandé pour les broméliacées et placer dans un endroit modérément éclairé.

Tuteurer jusqu'à ce que les racines soient assez développées pour ancrer la plante. Arroser parcimonieusement et laisser le sol se dessécher sur quelques centimètres avant d'arroser de nouveau. Après environ huit semaines, la plante pourra être entretenue normalement.

Croissance

Les jeunes rosettes séparées de leur mère atteindront leur taille de floraison en deux ans.

Floraison

Elle a lieu, la plupart du temps, en été ; il arrive cependant qu'une rosette fleurisse n'importe quand. On a dit qu'un trognon de pomme, placé au centre d'une jeune plante, dégage des gaz qui favorisent la floraison.

Nettoyage

Inutile. Ne jamais utiliser de lustrant pour feuillage.

Atmosphère

Rien à signaler.

Terre

N'importe quel terreau poreux non calcaire.

Longévité

La rosette meurt lentement après la floraison. Chaque rosette peut vivre 2 ou 3 ans suivant l'âge auquel elle fleurit.

Sociabilité

Quoi qu'elles soient plus belles seules dans un pot en céramique, on peut fort bien les cultiver avec diverses autres plantes vertes telles que philodendrons, caoutchoucs, marantes, etc.

À savoir aussi sur la Billbergie penchée

De culture facile, B. nutans doit être placé dans un compost tourbeux et gardé à l'ombre car l’excès de lumière fait jaunir ses feuilles. Donnez-lui en été une chaleur modérée, et jamais moins de 7 °c en hiver.

Soignez-le comme toutes les broméliacées, n'oubliez pas l'engrais de temps à autre.

Rempotez au milieu de l'été, dans un pot peu profond et arrosez modérément jusqu'à l'enracinement. Profitez du rempotage pour prélever les rejets et les planter séparément dans des pots de 10 cm. Ils fleuriront dès le printemps suivant ou au début de l'été.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Billbergie penchée (billbergia nutans) ou « Larme de la Reine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires